Une doula, c’est quoi ?

Bonjour à tous ! Comment allez-vous ? Aujourd’hui je vous retrouve pour aborder un sujet encore peu connu en France. Il s’agit des doulas. Partout dans le monde, de nombreuses femmes (et leurs familles) sollicitent des doulas pour obtenir un soutien durant la fabuleuse aventure qu’est celle de donner la vie. Mais concrètement, qu’est ce qu’une doula ? Quel est son rôle ? J’aborde le sujet maintenant ↓

Une doula c'est quoi ?

Une doula au service des familles.

Le mot « doula » vient du grec ancien et signifie « au service de ». Généralement, ce métier est aussi connu en France sous le nom d’accompagnante à la naissance.

Concrètement, une doula est une femme dont le rôle est de soutenir la maman et son entourage (que ce soit son compagnon ou sa famille au sens plus élargi) pendant les périodes de la grossesse, de la naissance et du post-partum.

Elle va être un réel soutien psychologique et émotionnel. En revanche, elle n’apporte aucun accompagnement d’ordre médical. C’est d’ailleurs ce qui la différencie en grande partie d’une sage-femme. Elle n’a pas pour vocation d’assister un accouchement seule (en France tout du moins) ni de donner des conseils médicaux. Son rôle est d’être présente, comme une personne ressource et constante durant toute la période qui entoure la naissance d’un bébé.

La grande richesse d’avoir une doula avec soi c’est de pouvoir créer une relation constante, complice et intime avec une personne tierce que l’on peut solliciter durant toute sa grossesse et à l’arrivée du bébé.

Un jour, une doula m’a dit : « pour moi, être doula c’est avant tout une manière d’être, un désir profond d’aider les mamans dans cette belle aventure qu’est celle de donner la vie, dans la simplicité, l’écoute et la bienveillance ». Je crois que ces mots en disent long…

Mais concrètement, que fait-elle ?

Durant la grossesse, la doula sert de repère, de ressource et d’encre pour les futurs parents. En effet, souvent, les couples sont accompagnés par divers professionnels de santé. La doula peut être la personne ressource qui pourra faire de la continuité durant ces 9 mois. Un lien intime se crée avec les parents.

Concrètement, la doula vous accompagne et vous soutient. Elle pourra écouter vos émotions, vos craintes ou vos joies. Elle partagera également son propre vécu de femme et pourra aborder la question de l’accouchement. Elle pourra donner des astuces à la maman visant à gérer sa douleur en vue du jour J. Je rappelle que son accompagnement n’est pas thérapeutique ni médical. En revanche, elle peut être amenée à vous proposer des exercices de méditation ou de yoga par exemple. Chaque doula est unique. Et chacune à sa propre façon de faire.

Pendant l’accouchement, la doula peut être présente pour vous accompagner et créer une ambiance favorable à votre travail et à l’arrivée de votre enfant. Elle peut faire le lien avec les professionnels de santé de manière à vous permettre de rester pleinement concentrée sur vos sensations. Rappelons nous que la femme a besoin de calme quand elle accouche pour faire appel à son cerveau primitif et pas son néo-cortex.

Il est important de préciser que les doulas sont très rarement acceptées par le corps médical en France. Cette profession n’est pas encore reconnue comme elle peut l’être aux Etats-Unis ou au Canada par exemple. Ainsi, il est possible que même si vous avez fait le choix d’être accompagnée par une doula, même si vous l’avez noté dans votre projet de naissance, l’équipe ne soit pas d’accord avec cela.

Pourtant, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Être accompagnée par une doula c’est faire réduire de 50% le nombre de césariennes, de 25% le temps du travail, de 60% de péridurales, de 30% d’analgésiques et de 40% de forceps.

Concrètement, pendant l’accouchement, votre doula vous aide donc à gérer votre douleur, à faire valoir vos désirs, à vous rassurer. Et à rassurer votre compagnon par exemple.

En post-natal son rôle est également majeur. Elle peut être un soutien à la mise en route de l’allaitement. Elle peut également simplement être un soutien pratique. Par exemple, votre doula peut vous apporter des repas pour vous faciliter la vie ou bien aller chercher vos ainés à l’école ou encore lancer des machines et les étendre. Une femme m’a dit un jour, « c’est une fée ».

Qu’en est-il en France ?

On ne va pas se mentir, les doulas sont extrêmement bien reconnues et « implantées » outre atlantique mais c’est très loin d’être le cas en France. Il est même possible que vous n’en n’ayez jamais entendu parler.

Ce métier n’est pas reconnu en France. Aucune formation n’est reconnue par l’état. Les professionnels de santé sont pour la plupart réticents à la présence d’une doula. Il y a une explication derrière cela : certaines doulas ont pu outre-passer leur rôle et prodiguer des conseils médicaux alors que cela n’est pas du tout de leur ressort. Ceci légitime donc la crainte de certains professionnels.

J’ai tout de même espoir que cela évolue favorablement. En reconnaissant ce métier, en légitimant sa formation, les « dérives » seront moindres, les rôles de chacun définis. Et les familles accompagnées selon leur désir. Je trouve cela dommage que les femmes ne puissent pas être accompagnées par leur doula si tel est leur choix. Rappelons nous que les histoires de naissance sont depuis la nuit des temps des histoires de transmissions de femmes à femmes.

Si vous souhaitez être accompagnés par une doula que se soit pour votre grossesse, votre accouchement ou votre période du post-partum, n’hésitez pas à regarder sur internet si une doula est implantée vers chez vous. Il faut savoir que les tarifs d’accompagnement sont variables d’une doula à l’autre. Toute fois, le coût de votre doula peut entrer dans le cadre de votre « liste de naissance » par exemple.

Est ce que c’est fait pour moi ?

Malheureusement, je n’aurai pas de réponses à vous donner. Chaque femme a ses propres ressentis.

Depuis la nuit des temps, les femmes se soutiennent, échangent sur le vécu de chacune, partagent des histoires. C’est ce que j’appelle la « sororité ». Le cercle des femmes. Cette puissance est d’autant plus importante quand il s’agit de l’aventure de la naissance. Les futures mères ont besoin de ce contact avec d’autres femmes pour être rassurées.

Pourtant, de nos jours, les femmes sont éloignées les unes des autres. Isolées. Il y a de moins en moins de transmissions alors que pourtant, quand on devient mère, cela est fondamental. Apprendre du vécu de l’autre. S’épauler. Se rassurer. Votre doula peut être là pour ça.

Si vous avez fait le choix d’un accouchement non médicalisé, votre doula peut également être un soutien de taille.

Pour autant, il n’y a pas une doula « type » et une cliente « type ». Il s’agit d’un ressenti, d’un feeling. Les mamans que j’ai pu rencontrer et qui ont choisi d’être accompagnée par une doula m’ont toutes dit que « c’était une évidence ». En rencontrer plusieurs pour trouver sa perle rare peut être la solution. Derrière le mot « doula » il y a des femmes et des spécificités uniques.

J’espère vous avoir donné les réponses à vos questions. Choisir d’être accompagnée par une doula c’est donc faire le choix d’un accompagnement intimiste et qui s’inscrit dans la continuité.

Et vous ? Que pensez-vous de l’accompagnement par une doula ? Plutôt tentée ? Plutôt réticente ? N’hésitez pas à partager votre ressenti avec moi en commentaires.

enfance joyeuse blog parents futurs parents
Qu'est ce qu'une doula ? Quel est son rôle ? Qu'en est il en France ?

  1. 1
    Picou

    C’est un sujet intéressant et ton article est éclairant! Après j’avoue que j’appréhende mal leur rôle réel. Sans doute parce que je vis la grossesse et l’accouchement comme quelque chose d’infiniment personnel, et qu’un tel partage ne me semblerait pas naturel, je n’y trouverai pour ma part pas vraiment de réconfort. Mais ce doit être comme tu le dis un ressenti tout personnel, et si ça aide certaines alors c’est parfait, tant que les rôles restent clairement définis!

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Je pense aussi que c’est une question de sensibilité ! Certaines femmes seront plus à l’aise avec l’idée d’avoir cette interlocutrice intime et repérante alors que d’autres trouveront sa présence trop intrusive. C’est vraiment à chaque couple de faire ce choix là 🙂
      À partir du moment où, comme tu le dis, les rôles sont définis et les envies posées, il n’y a pas de raison que ça se passe mal 😉
      Merci pour ton message,
      A bientôt,
      Charlotte.

  2. 3
    Honey Mum

    Elles permettent d’aborder la naissance et la grossesse d’un point de vue qui n’est pas médicale et elles ont tout à fait leur place !
    Ici en Belgique, ce n’est pas très répandu non plus mais je pense que ça va chanter 🙂
    Merci pour ton article.Estefania.

    • 4
      Enfance Joyeuse

      Je suis d’accord avec ta vision de la Doula ! Leur rôle n’est pas médical mais elles permettent d’aborder les questions de grossesse et d’accouchement d’un autre point de vue, tout à fait complémentaire 😉
      En espérant que leur place soit bientôt reconnue dans nos pays !
      A bientôt,
      Merci pour ton message,
      Charlotte.

  3. 5
    Nanakie

    Je ne sais pas du tout si j’aurai aimé avoir une doula à mes cotés…. D’un côté j’aimais l’intimité (et dieu sait qu’un accouchement recquiert de l’intimité! ) mais d’un autre j’ai ressentis un grand besoin d’être cocoonéee et presque maternée à l’époque… Alors peut-être que cet accompagnement m’aurai complètement plu ?
    En tout cas merci pour ton éclairage!

    • 6
      Enfance Joyeuse

      C’est vrai que c’est une question très personnelle !
      Il faut tout de même savoir que les doulas, pendant l’accouchement, sont très discrètes et n’interviennent qu’à la demande du papa (ou du compagnon de naissance) ou de la maman. J’ai déjà rencontré une doula qui m’a indiqué qu’elle était là, présente, mais que bien souvent, la maman était suffisamment en confiance du fait de tout ce dont elles avaient parlé pendant la grossesse pour ne pas avoir besoin de son intervention le jour J. Son rôle était alors de veiller à ce que la maman ne manque de rien, tout en instaurant une ambiance cocooning autour d’elle.
      Je pense que ce sont des questions que l’on peut aborder avant de choisir sa doula afin de trouver celle qui nous ira à nous 🙂
      Merci pour ton message,
      A bientôt,
      Charlotte.

  4. 7
    Dinette & Paillettes (Maman Pétille)

    Effectivement, on entend peu parler des doulas en France. Et le peu de fois où ce sujet est arrivé à mes oreilles, c’est de façon plutôt négative qu’il m’a été présenté. Ton article vient de m’apporter une vision tout autre. Je te remercie Charlotte pour tes mots toujours très clairs.

    • 8
      Enfance Joyeuse

      Je suis ravie de contribuer à une nouvelle vision de la doula et de son rôle !
      C’est vrai qu’on en entend parfois du négatif car finalement, on ne sait pas très bien ce qu’elles apportent. Alors, parfois, ça fait peur et on s’imagine qu’elles prennent la place de la sage-femme ! Alors que pas du tout ! Leur approche est tout à fait différente ! 😉
      Merci pour ton message,
      A bientôt,
      Charlotte.

  5. 9
    Maman Chamboule Tout

    Merci Charlotte de faire découvrir ce si beau métier bien trop méconnu en France ! Je pense sincèrement que dans le milieu médical actuel ou le personnel est surchargé et ou les accouchements s’enchainent la présence d’une doula peut tout changer. On entend aussi tellement souvent parler des difficultés du post partum et de la sensation de solitude qui l’accompagne que l’accompagnement de la doula trouve là aussi tout son sens.

    • 10
      Enfance Joyeuse

      Je suis entièrement d’accord avec toi ! La présence d’une doula durant la grossesse, à l’accouchement et en post-natal peut être réellement salvateur !
      J’espère que ce métier pourra se développer et se faire connaitre à l’avenir 😀
      A bientôt,
      Charlotte.

  6. 11
    Allegretto

    Je suis certaine qu’une doula peut vraiment aider. Elle permet sans doute d’épauler la future mère d’un point de vue psychologique. Je trouve que ça manque beaucoup, car pendant la grossesse on a surtout l’impression d’être oscultée plutôt que dorlotée… Merci pour ce partage !

    • 12
      Enfance Joyeuse

      Tout à fait !
      La doula est là pour « materner la mère » et lui apporter un soutien émotionnel et pratique durant toute sa grossesse. Elle vient donc en complément de tout ce qu’une femme enceinte rencontre durant son parcours pré et post natal.
      Merci pour ton message,
      A bientôt,
      Charlotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *