Le yoga de la fertilité pour tomber enceinte : qu’est ce que c’est ?

Quand on rêve de tomber enceinte on a envie de mettre toutes les chances de notre côté. Et c’est bien normal ! Étant moi-même très sensible au yoga de manière générale, je me suis penchée sur la question du yoga de la fertilité ! Mais qu’est ce c’est ? Est-ce que ça marche vraiment ? Petit tour d’horizon sur la question.

Faire du yoga pour tomber enceinte ? C'est ce que nous propose le yoga de la fertilité : enchainer des postures pour stimuler et harmoniser nos hormones.

Qu’est ce que le yoga de la fertilité ?

Déjà, commençons par le commencement ! Qu’est ce que le yoga de la fertilité ? Et bien, il s’agit “tout simplement” d’une forme de yoga visant à favoriser la fertilité des femmes. Concrètement, il nous aide à augmenter nos chances de concevoir un bébé.

Mais, est ce que ça marche ? Les scientifiques vont dans ce sens ! Des études d’Harvard ont montré que faire du yoga de la fertilité deux fois par semaine pendant trois mois augmente par presque 3 le taux de succès des Fécondations In Vitro (FIV). Incroyable n’est ce pas ?

Mais alors : comment est-ce possible ? Le yoga de la fertilité vient nous aider à réguler nos hormones en apaisant le mental. Du coup, on est moins stressée, on sécrète moins de cortisol, et notre fertilité peut s’en voir améliorée. De plus, les postures ciblées viennent dissoudre des blocages ou faire circuler l’énergie autour du système reproducteur et du bassin.

Après, chacune est libre d’y croire ou non. Si vous pratiquez du yoga ou que cette idée vous séduit et que vous avez du mal à concevoir, n’hésitez pas à essayer. Si vous êtes en parcours de PMA, que vous souffrez de SOPK, de cycles irréguliers ou d’endométriose, ces cours pourraient vous être, à vous aussi, d’une aide précieuse. Car au delà d’augmenter nos chances de concevoir, ils nous permettent de réguler nos hormones et de nous reconnecter à notre énergie féminine.

Pour autant, bien évidemment, ce n’est pas un outil miracle. Ce n’est pas car vous allez enchainer certaines postures sur un tapis que demain vous êtes enceinte. Déjà car le yoga ce n’est pas uniquement les postures. Mais aussi car ce n’est pas (toujours) une solution en elle-même. C’est plutôt un outil qui entre dans une somme d’éléments (avec les traitements éventuels, les habitudes alimentaire, l’hygiène de vie…).

En tous cas, ce qui est certain c’est que c’est un allié majeur dans vos essais bébé. Il peut réellement booster votre fertilité… Alors prête à essayer ?

Ça ressemble à quoi une séance de yoga de la fertilité ?

Tout d’abord, il faut savoir que chaque professeur a sa manière personnelle de mener son cours. Je vais vous retracer les grandes lignes de ce que j’ai pu voir, entendre, lire.

Au début de la séance, les femmes se rencontrent, échangent. Chacune raconte son histoire, son chemin de vie, là où elle en est de son désir d’enfant. C’est un temps d’échange où chacune peut conseiller à l’autre tel ou tel praticien ou telle ou telle lecture. Je trouve ça fondamental de s’entraider. Surtout dans cette période qui peut réellement être difficile pour les femmes.

Ensuite, des postures sont proposées. Elles sont axées autour de la circulation de l’énergie vers le bassin et visent l’ouverture des hanches. On les réalise, toujours, en se basant sur sa respiration.

Ces asanas (postures) viennent stimuler notre système reproducteur (nos ovaires notamment) et harmoniser nos hormones.

En fin de séance, un temps de méditation peut être instauré. On revient au calme. On pose ses intentions. Et on remercie son corps des cadeaux qu’il nous fait. Même si je sais à quel point ça peut être dur d’entretenir une relation positive avec lui quand il ne nous permet pas (encore) de tomber enceinte…

Il existe également différents types de cours en fonction de là où vous en êtes dans votre cycle. On vous proposera un yoga de la fertilité plus dynamique si vous êtes avant votre ovulation. Et, à l’inverse, un yoga plus doux après. Dans ce sens, on limitera les torsions et les compressions.

Programme gratuit pour vous aider dans vos essais bébé.

À qui ce yoga s’adresse t’il ?

Donc, vous l’aurez compris, ce yoga s’adresse aux femmes qui souffrent de dérèglements hormonaux.

Ensuite, il s’adresse aux femmes qui souhaitent être enceintes. Cela peut être pour celles qui débutent leurs essais bébés ou celles qui sont en parcours de PMA. Toutes les femmes-futures mères sont les bienvenues !

Sachez cependant que le yoga de la fertilité n’est pas encore très connu en France. Il ne fait pas encore partie de l’accompagnement global proposé aux femmes en parcours PMA. Donc, dans ce sens, très peu de cours sont dispensés. Si ce n’est pas proposé vers chez vous mais que vous souhaitez essayer : je vous propose de regarder les différentes postures que je vous montre juste après. N’hésitez pas à les réaliser plusieurs fois par semaine.

Les postures du yoga de la fertilité.

Nous arrivons au coeur du sujet ! Mais avant de commencer, je tiens juste à rappeler, encore, que le yoga ne se résume pas qu’aux postures. Concentrez vous toujours sur votre souffle. Votre respiration. C’est réellement important.

Je tiens à vous partager une séance que j’expérimente régulièrement et qui j’espère, vous aider.

Pour en découvrir d’avantage, rendez-vous sur mon instagram. Je parle régulièrement du yoga de la fertilité.

Voici donc un échantillon de postures ! Il y en a tellement d’autres ! Le yoga de la fertilité est une discipline très riche !

Si vous êtes familière au yoga, n’hésitez pas à vous faire votre propre séance en y glissant ces postures. Si vous ne connaissez pas encore le yoga : ce n’est pas grave ! Vous pouvez également essayer ! Faites ces différentes postures en restant 5/6 respirations sur chacune d’elles.

N’oubliez pas, nous sommes toutes différentes. Certaines femmes seront à l’aise avec telle ou telle posture. Si l’une d’entre elles vous est inconfortable, sentez vous libre d’en changer.

J’espère de tout mon coeur que ces quelques postures vous aideront dans votre chemin pour porter la vie. Et en attendant, je vous souhaite de très jolies séances de yoga de la fertilité !

Et vous ? Avez-vous déjà testé ?

Si vous êtes en essais bébé, n’hésitez pas à rejoindre notre groupe privé sur Facebook. Chacune raconte son histoire, pose ses questions, demande des conseils. Car n’oubliez pas : vous n’êtes pas seule.

Je sais à quel point cette période de conception peut être stressante et je vous envoie plein de belles ondes. Retrouvez mon article pour apaiser notre peur de faire une fausse couche en cliquant ici.

enfance joyeuse blog parents futurs parents

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Comme tu le dis si justement, le yoga de la fertilité peut aider durant l’attente tout en boostant nos chances… Alors pourquoi s’en priver ?
      Il fait autant de bien à notre moral qu’à notre corps !
      Merci pour ton message Amélie ! 🙂

  1. 5
    sabrina

    J’ai commencé a tester le Fertility Yoga pendant le confinement car j’avais mes règles de façon irrégulières. Et, la j’en avais plus depuis 3mois. Et j’avais des droles de symptomes : bouffée de chaleur, quasiment plus de poitrine etc ….. et 1 mois après avoir commencé les cours, hop mes règles sont réapparues et j’ai retrouvé une poitrine normales (avec les seins tendus avant les règles) et plus de bouffées de chaleur. Et je les ai également eu le cycle d’après 🙂 Miracle ? je ne pense pas. Mais à mon avis le fertility Yoga a énormément aidé à cette réapparition.

    • 6
      Enfance Joyeuse

      C’est incroyable !
      Merci beaucoup d’avoir partagé ce témoignage ici.
      Je pense aussi que le yoga de la fertilité a de nombreuses vertus ! Notamment car il permet de dissoudre les blocages physiques et parfois émotionnels. Il ne peut pas faire de mal. Et bien souvent, il nous soulage au delà de ce qu’on espérait !
      Alors merci d’avoir partagé votre ressenti avec nous.
      A bientôt,
      Charlotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *