Les pleurs du bébé… 4 astuces originales pour l’apaiser !

Holà tout le monde. 🙂 Aujourd’hui je vais aborder un thème auquel vous avez déjà tous surement été confrontés : les pleurs de votre enfant !
Parfois, votre bébé pleure et vous ne savez pas très bien pourquoi… Sa couche a été changée, il a mangé, il ne semble pas avoir mal quelque part MAIS pourtant il PLEURE. Et fort. Voici quelques petites astuces qui peuvent vous aider à l’apaiser 😉 Se sont des petites choses qui peuvent l’apaiser et lui redonner le sourire tout comme à vous !

  • Faire des bulles 🙂
    Méthode quasi infaillible face aux pleurs. Faire des bulles de savon. Vous savez ces petits jeux que l’on retrouve devant toutes les caisses des supermarchés? Achetez en un pour une bouchée de pain et remplissez le dès qu’il est fini avec de l’eau et du savon. Il deviendra votre meilleur allié en cas de crise de pleurs 😉 Les bulles de savon sont assez poétiques pour les enfants. Elles volent, s’envolent. Il peut les toucher, les faire exploser. Il peut avoir envie de souffler à son tour pour en créer. Le regard du bébé sera vite capté et le fait que les bulles éclatent à son contact peut le faire sourire! Attention toute fois à ne pas les faire exploser sur son visage ce qui pourrait provoquer l’effet inverse… Et provoquer de nouveaux pleurs !! Amusez vous bien !!
  • Murmurer une chanson
    Face aux pleurs, on a le réflexe de chanter des chansons. En tous cas, moi j’ai ce réflexe. Mais parfois, ma douce voix  ne les apaise pas du tout. Résultat: je rivalise d’ingéniosité pour apaiser les pleurs par d’autres biais. Je m’explique: je vais pouvoir murmurer la chanson tout bas. Le fait que je chuchote provoque parfois chez l’enfant l’envie d’écouter et donc…. d’arrêter de pleurer!

Programme GRATUIT : 4 jours pour découvrir Montessori.

  • Souffler sur son corps tout doucement!
    Parfois, je souffle doucement sur le visage du bébé pour le faire sourire ou bien sur ses mains. Il se concentre sur les nouvelles sensations que mon souffle lui procure & ça peut l’aider arrêter de pleurer 🙂 Bref, j’essaie d’utiliser tous mes sens pour apaiser ses pleurs. D’ailleurs, suggestion importante, mieux vaut porter l’enfant dans ses bras pour réaliser cela. Comme ça, vous serez aussi confortable que votre enfant 😉
  • Le “regrouper” 🙂 
    Quel terme biscornu que celui là! (Laissez moi vous expliquer 😉 Le regroupement est une méthode qui consiste à “regrouper” l’enfant sur son centre, soit son ventre. Concrètement, lorsque l’on porte un bébé, on essaie, inconsciemment de le regrouper. C’est à dire qu’on soulève légèrement ses fesses ce qui l’amène à ramener ses pieds vers son ventre. Lorsqu’un enfant est au sol, en pleurs, on peut l’aider à s’apaiser en l’enroulant 😉 En gros, il faut mettre vos mains sur ses pieds et les amener à s’approcher du ventre de bébé. Chez certains enfants, cette position archaïque les aide. Il y en a qui saisissent de suite leurs pieds avec leurs mains et qui commence à têter leur tétine. C’est comme une méthode miracle pour calmer les pleurs 😉 A vous de tester si votre enfant y est sensible 😉

Et dans tous les cas, faites vous confiance. En tant que parent, vous avez toutes les clés en main pour apaiser votre enfant. VOUS êtes l’expert de votre enfant 😉 

N’hésitez pas à commenter si vous avez  des questions et pour partager vos propres astuces d’apaisement des pleurs 😉

enfance joyeuse

apaiser pleurs bébé

2 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Jonathan

    Bonjour nous sommes les heureux parents d’un petit Elio depuis le 09 août. Nous somme rentrer à la maison il y a 3 jours et tout les soirs vers l’heure à laquelle il est né il ne fait que de pleurer on ne sais pas pourquoi tout est bien couché propre manger ni chaud ni froid mais on ne sais plus quoi faire. On aurais bien voulu avoir se l’aide si c’était possible. Je merci beaucoup

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Félicitations pour l’arrivée de ce bébé ! Et bienvenue à Elio !
      Parfois les bébés pleurent pour extérioriser les choses qu’ils vivent dedans. Sans avoir forcément de raisons “physiques” derrière mais juste pour “décharger” le trop plein d’émotions. Une naissance c’est une sacrée aventure pour eux 🙂
      Il se peut également qu’il souffre du ventre ? Avez vous pu observer s’il se tortille ? régurgite ? Parfois les coliques sont très présentes chez les nouveaux-nés.
      Si cela persiste et que vous êtes inquiets, n’hésitez pas à solliciter votre sage femme ou votre pédiatre 🙂
      J’espère vous avoir apporté quelques pistes,
      A bientôt,
      Charlotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *