Ça ressemble à quoi d’accoucher dans l’eau ?

Vous êtes enceinte ? Ou vous projetez de l’être ? Vous commencez à vous interroger sur la manière dont vous souhaitez accoucher ? Alors si c’est le cas : cet article est fait pour vous ! Savez-vous qu’il est possible d’accoucher dans l’eau ? Depuis plusieurs années, cette nouvelle “mode” voit le jour. Elle vous permet de vivre un accouchement plus naturel, plus physiologique et se révèle être une alternative très intéressante si vous souhaitez accoucher sans péridurale. C’est votre cas ? Voyons en quoi l’accouchement dans une baignoire ou une piscine pourrait vous correspondre.

Accoucher dans l'eau : piscine, baignoire... C'est tentant ! Mais comment ça se passe ? Comment s'y préparer ? Découvrez vos réponses !

Mais d’où ça vient cette idée d’accoucher dans l’eau ?

Quand j’ai expliqué à ma maman et à ma mamie qu’on peut accoucher dans l’eau, elles ont été surprises. “À l’époque, ça ne se faisait pas !” Mais alors, depuis quand ça se fait ?

Une nouvelle lubie ?

Si vous suivez des comptes Instagram Américains autour de la naissance alors vous devez visualiser de quoi je parle. Les photos de femmes qui accouchent dans des piscines ou des baignoires sont assez courantes. Accoucher dans l’eau est une alternative assez grandement répandue outre atlantique. Mais en France ?

J’ai eu l’immense privilège de participer à un séminaire sur la naissance dont l’invité principal était Michel Odent. Si vous ne savez pas qui il est, n’hésitez pas à découvrir son travail en cliquant ici. En France, ce gynécologue a été le pionnier en terme d’accouchement dans l’eau. Il a été à l’initiative de la mise en place de baignoires dans les maternités. Pour lui, immerger une femme dans un bain durant son travail peut s’avérer très bénéfique. Contrairement à ce qu’on croit souvent, il ne parlait cependant pas d’accoucher dans l’eau. Mais juste de soulager le travail en s’immergeant pendant environ deux heures. Ainsi, la future maman est soulagée… Et ses contractions également !

Accoucher dans l’eau en France en 2020.

Depuis plusieurs années, son travail s’est répandu dans de très nombreuses maternités françaises. Il n’est donc pas rare de trouver des salles “natures” équipées de baignoires. Il reste cependant assez peu fréquent que les femmes soient invitées à réaliser la poussée dans le bain. Généralement, on leur demande de sortir avant.

En revanche, quand on accouche chez soi, on peut décider de rester autant de temps qu’on le souhaite dans la piscine pensée pour. Accoucher dans l’eau est souvent une alternative envisagée dans les projets d’AAD (accouchement à domicile).

Je reviendrai un peu plus loin sur les alternatives qui s’offrent à vous si vous souhaitez accoucher dans l’eau. Mais avant ça, voyons les bénéfices d’un accouchement dans une baignoire.

Pourquoi accoucher dans l’eau ?

C’est certainement LA question que vous avez au bout des lèvres. Pourquoi décider d’accoucher dans l’eau ? Pourquoi ne pas s’installer sur le lit de la maternité et attendre la poussée ? C’est ce que nous allons voir. Juste avant ça, j’aimerai vous rediriger vers cet article qui vous explique de manière concrète pourquoi la position allongée pour l’accouchement n’est pas la plus recommandée.

Les bénéfices de l’eau pour la femme en travail.

Que vous ayez ou non déjà accouché, vous savez (ou imaginez) à quel point les contractions peuvent s’avérer douloureuses. Certaines femmes arrivent à mieux les gérer que d’autres. Ça, on ne le sait pas avant de donner naissance… Et encore ! Car chaque accouchement est différent !

L’eau peut s’avérer être un fabuleux soutien pour vous durant votre travail. Pourquoi ? Car une fois immergée, vous n’allez plus ressentir tout le poids de votre ventre. Vous allez pouvoir vous mouvoir plus facilement. Et la mobilité est certainement l’élément le plus important pour gérer la douleur durant un accouchement physiologique.

D’une manière générale, l’eau apaise. Et vous aurez besoin de cet environnement apaisant, enveloppant durant votre accouchement. D’autant plus que si vous faites le choix d’accoucher dans l’eau, cela signifie que vous n’avez pas de péridurale !

Enfin, accoucher dans l’eau permet de limiter les risques d’épisiotomie. Pourquoi ? Car les tissus sont détendus et les risques de déchirures sont donc amoindris.

Les bénéfices pour votre bébé.

Souvent, quand je parle de l’accouchement dans l’eau, les parents s’inquiètent. “Et si notre bébé se noyait ? Buvait la tasse ?” Si ce sont vos craintes, sachez qu’elles sont tout à fait légitimes !

Cependant, rassurez vous, votre bébé est en sécurité ! Durant 9 mois, il a baigné dans le liquide amniotique. Lors d’un accouchement “classique”, il passe donc d’un état aquatique à terrestre d’un coup. Avec la baignoire (ou la piscine), il va arriver sur terre de manière plus douce. Il va quitter le liquide et arriver dans l’eau… puis dans vos bras !

Sachez qu’il n’y a pas de risque de noyade dans le sens où vous allez venir réceptionner immédiatement votre bébé une fois qu’il sera sorti. De plus, il n’aura pas encore pris sa première respiration. Si c’est tout de même quelque chose qui vous angoisse, et que vous avez le projet d’accoucher dans l’eau, n’hésitez pas à en parler à votre sage femme.

Se préparer à l'accouchement avec un ballon de naissance.

Mais comment ça se passe un accouchement dans l’eau ?

Avant toute chose, il me semble important de préciser que ce projet ne pourra pas être entrepris par toutes les femmes. Il est nécessaire que vous ne rencontriez pas de problèmes et que votre bébé soit en bonne santé. Il est également nécessaire que vous ayez un projet d’accouchement physiologique (soit sans péridurale). Pourquoi ? Car les baignoires, en maternités, sont installées dans des salles natures (et de plus en plus demandées).

Accoucher à la maternité.

Si vous avez ce projet et que vous accouchez à la maternité, il sera nécessaire de faire part de votre envie dès votre arrivée. Généralement, les couples qui souhaitent faire une partie du travail dans l’eau (ou accoucher immergés si cela est possible) se voient proposés de le noter dans leur projet de naissance. Si vous avez envie d’accoucher sans péridurale, je vous conseille d’écrire ce projet. Il vous permettra de poser noir sur blanc vos envies et attentes pour pouvoir en parler ouvertement avec les professionnels. Si vous ne savez pas en quoi consiste ce projet, je vous invite à lire cet article.

Généralement, les maternités ne sont pas dotées de beaucoup de baignoires. Ainsi, il y a un risque que ces dernières ne soient pas disponibles le jour de votre accouchement. Il est également important de noter que le temps nécessaire pour couler ce bain est d’environ 30 minutes. Dans ce sens, vous n’aurez pas forcément le temps d’en profiter selon à quel moment vous arrivez à l’hôpital.

Si vous avez la chance de pouvoir en bénéficier, l’équipe vous proposera de vous installer dans une baignoire dont l’eau aura été chauffée à 37°. Vous pourrez alors vous installer dedans et en profiter pleinement. Votre conjoint pourra, selon son envie, la vôtre et la taille de la baignoire, vous y rejoindre.

Souvent, on demande aux femmes de sortir afin de faire le point sur l’état d’avancement de la dilatation. Il est rare qu’une femme accueille son bébé dans l’eau à la maternité.

Accoucher dans une piscine à domicile.

Si vous accouchez à votre domicile, les choses sont différentes. Il vous reviendra alors de louer une piscine d’accouchement. Elles sont gonflables et se nettoient entièrement. Vous n’aurez (enfin, quand je dis “vous”, j’entends votre partenaire ou n’importe quelle autre personne), plus qu’à l’installer dans la pièce où vous souhaitez accoucher. Le jour J, il faudra la remplir avec de l’eau tiède à 37°.

Vous serez alors libre de vous immerger selon votre ressenti. Certaines femmes arrivent à patienter de longues heures sans s’y glisser. Pour d’autres, ce besoin s’exprime beaucoup plus rapidement. Ça sera à vous de voir, à vous de vous écouter.

Le plus important réside dans le fait que vous soyez à l’aise avec cette idée et que les personnes qui vous entourent le soient aussi. Ainsi, parlez autant que possible de ce projet avec la sage-femme qui vous accompagnera le jour J (et votre doula si vous en avez une).

Il est probable qu’on vous “autorise” à réaliser la poussée dans l’eau. Vous pourrez alors directement attraper votre bébé quand il viendra au monde. Pour la sortie du placenta, souvent, on demande aux femmes de sortir de l’eau.

Une préparation nécessaire ?

Si vous avez un tel projet, il me semble important que vous y soyez préparée. Que vous souhaitiez accoucher dans l’eau ou de manière plus générale, sans péridurale, une bonne préparation est importante. Rassurez-vous, il est toujours possible de changer d’avis si vous accouchez en maternité.

Il existe un grand nombre de cours de préparation à l’accouchement pour vous. Je pense notamment à l’hypnonaissance. La méthode Bonapace est également intéressante et inclue complètement votre partenaire.

Je vous conseille également de lire quelques ouvrages sur la physiologie de l’accouchement. J’avais écrit un article sur mes lectures phares que je vous glisse ici si vous cherchez des idées.

Et enfin, je le répète, n’hésitez pas à écrire un projet de naissance. Pour vous, pour poser vos envies, pour vous interroger sur ce que vous voulez ou non. Et pour les professionnels de santé qui vous suivront dans cette fabuleuse étape de votre vie. Ils pourraient vous informer sur les choses qu’ils seront dans l’impossibilité de faire et vous pourrez, à l’inverse, essayez d’insister sur ce qui vous tient à coeur.

Dans tous les cas, si vous souhaitez accoucher dans l’eau, je vous envoie plein de belles ondes. Quel beau projet de naissance !

Je vous invite à télécharger mon guide gratuit pour vous préparer à l’accouchement juste ici.

Et parmi vous ? Des femmes qui ont accouché dans l’eau ?

enfance joyeuse blog parents futurs parents
Accoucher dans l'eau : piscine, baignoire... C'est tentant ! Mais comment ça se passe ? Comment s'y préparer ? Découvrez vos réponses !

6 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 3
    Marine

    Je n’ai pas du tout accouché dans l’eau, mais ça me paraît en effet très naturel ! Dans l’eau, on se sent tellement bien… J’espère que ce type de naissance sera plus connu et proposé aux futures mamans.

    • 4
      Enfance Joyeuse

      J’espère aussi.
      Si des futures mamans sont attirées par une naissance dans l’eau, je trouve ça important que ça puisse leur être proposé !
      Merci pour ton message et à bientôt 🙂

    • 6
      Enfance Joyeuse

      C’est super qu’on te l’ait proposé !
      Après, ce n’est pas toujours possible mais je trouve ça génial que ce soit une alternative envisageable !
      Merci pour ton message !
      A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *