Préparation accouchement : le yoga prénatal !

Bonjour à tous ! Je vous avais déjà parlé de la méthode BONAPACE comme préparation à la naissance. Aujourd’hui, je voulais vous parler d’un cours plus répandu et dont vous avez déjà certainement entendu parler : le yoga prénatal ! Allez, je vous explique le concept maintenant ! ↓

yoga prénatal

  • Qu’est ce que le yoga prénatal ?

Déjà, il me semble important de définir ce qu’est le yoga (tout court). Il s’agit non pas d’exercices de gymnastique réalisés sur un tapis. Le yoga va au delà des postures. Tout se joue dans l’invisible : la respiration ! Il s’agit donc d’enchainer différents mouvements en l’associant au souffle et à son corps. En yoga, on ne force jamais son corps à aller plus loin que ce qu’il ne peut. On l’écoute. On le respecte. Autour de cela, il y a également toute une philosophie. Faire du yoga est généralement associé à des exercices de relaxation, de méditation, à une hygiène de vie particulière. Mais sans aller dans les détails, pour faire simple : le yoga « occidental » c’est pratiquer sur son tapis au gré de sa respiration.

Le yoga prénatal est donc une branche particulière du yoga. Il s’agit de séances pensées particulièrement pour la femme enceinte. Le but est d’offrir à la future mère un moment de bien être physique et psychique. Ici, personne n’est en concurrence avec personne. Même pas avec soi-même. On est dans un cours pour se faire du bien. Le seul but est de soulager ses petits maux du quotidien et d’apaiser son esprit. Bref, la future maman en sortira détendue et sereine. Il existe également un bienfait non négligeable à pratiquer le yoga prénatal : c’est le bien-être procuré au bébé. Dans le ventre de sa mère, il est bercé et massé par les mouvements. Il est, lui aussi, détendu. Alors, pourquoi s’en priver?

  • Comment se déroule une séance de yoga prénatal ?

Il n’y a pas un cours qui ressemblera à un autre ! Tout dépendra de votre professeur qui y mettra sa propre touche… Et de l’ambiance générale du groupe de mamans qui y assistent ! Généralement, une séance est construite avec une articulation entre théorie et pratique. On apprend à respirer au gré de ses mouvements. De ce fait, l’énergie circule. Le corps et l’esprit se détendent.

En fonction de votre mois de grossesse, la séance sera menée différemment. Lors du premier trimestre de grossesse, le cours est doux. Il pourra permettre de lutter contre les nausées et la fatigue. Un cours lors du second trimestre est plus « actif ». Il va permettre de soulager les douleurs au bas du dos ou les problèmes digestifs (constipation, remontées acides) qui peuvent survenir à cette étape là de votre grossesse. Le but est de soulager tous les désagréments physiques subis par la future mère. Enfin, au troisième trimestre, la préparation à l’accouchement et au jour J est plus présente ! Certains papas sont conviés aux séances.

Bien évidemment, au delà de cet accompagnement « physique », le yoga prénatal procure sérénité mentale. Il va permettre d’agir sur le stress ressenti par la femme enceinte et les émotions négatives qui l’assaillent parfois. Souvent, les cours sont accompagnés d’une séance de visualisation. Ce travail permet de s’imaginer dans une situation agréable de manière à détendre le corps et l’esprit. Cette technique pourra être réutilisée le jour J lors de l’accouchement.

  • Cette préparation à la naissance m’aidera t’elle pour le jour de l’accouchement ?

Bien sur ! C’est bien là l’un des buts recherchés !

Dans un cours de yoga vous allez apprendre à respirer. De ce fait, lors de votre accouchement, vous allez pouvoir gérer votre souffle. Il deviendra un allié de taille lors de vos contractions. Cela va vous aider à deux niveaux. Déjà, la longueur des contractions va diminuer. De plus, le bébé sera mieux oxygéné car moins longtemps privé d’oxygène pendant la contraction.

Vous allez avoir acquis une certaine confiance en votre corps durant tous ces mois de préparation ! Les postures enseignées vont vous permettre de faire face à la douleur des contractions. Telle ou telle posture pourrait vous soulager durant le travail. Vous aurez eu l’occasion de les expérimenter lors de vos cours de préparation à la naissance.

Comme le précise Bernadette de Gasquet dans son ouvrage (que je vous recommande fortement pour vivre une grossesse sereine), le yoga permet de préparer la poussée du bébé. En apprenant à respirer pendant vos cours, vous allez pousser votre bébé en expirant et non en bloquant votre respiration. Comme le dit le Docteur De Gasquet, vous allez « démouler » votre enfant.

De plus, des avantages seront également présents lors du post-partum ! Les organes pourront se repositionner plus facilement si vous avez pratiqué du yoga prénatal durant toute votre grossesse. Il jouerait également un rôle dans la prévention du baby-blues. Les postures vous aideront également à repositionner votre bassin et permettront à votre transit de se remettre doucement en place. Le travail autour du périnée est facilité.

  • Côté pratique : est-ce fait pour moi ?

Ce cours de préparation à la naissance s’adresse surtout aux femmes qui souhaitent pratiquer un exercice relatif durant leur grossesse. Les futures mères qui souhaitent ne pas avoir recours à la péridurale peuvent également s’y intéresser pour apprendre à gérer leur respiration pour le jour J.  En règle générale, ce cours ne s’adresse pas seulement aux femmes très souples ou qui pratiquent déjà le yoga. Il suffit que vous ayez une affinité particulière avec ce type de préparation à la naissance.

Le yoga prénatal n’est pas toujours recommandé pour les femmes ayant de l’hypertension artérielle ou qui présentent un risque d’accouchement prématuré. En revanche, le cours peut être adapté à votre état. N’hésitez pas à consulter les spécialistes qui vous prennent en charge afin de savoir si vous êtes autorisée à faire du yoga prénatal ou non.

Les séances peuvent être individuelles ou collectives. A vous de vous renseigner auprès de la personne qui mène cet atelier. De plus, vous pouvez très bien poursuivre les acquis de vos séances, une fois rentrée chez vous. J’ai d’ailleurs enregistré différents articles traitant du sujet sur Pinterest. Il s’agit de sélections de postures adaptées à la femme enceinte en fonction des différents mois de grossesse. N’hésitez pas à y jeter un oeil si la question vous intéresse ! 🙂

Où trouver un praticien ? Ces cours sont assurés par des sage-femmes ou des médecins formés. Il existe également des professeurs de yoga formés à cet accompagnement. N’hésitez pas à vous renseigner en effectuant des recherches sur internet ou en demandant conseil à votre sage-femme libérale ou auprès de votre maternité. Il est important de savoir que 8 séances sont prises en charge par la sécurité sociale. Il faut cependant que ce cours soit mené par une sage-femme ou un médecin formé pour être remboursé. Sinon, la séance est environ à hauteur de 30€.

Les cours de yoga prénatal sont des cours de préparation à la naissance à part entière. Vous pouvez très bien les compléter par d’autres méthodes existantes. Si le fait de ne pas être en présence du père vous bloque, sachez qu’elle est parfois acceptée ! S’il est actif durant le cours, certains professeurs acceptent sa présence (et la sollicite même) !

Bien évidemment, si vous souhaitez continuer à la naissance de votre enfant, cela est possible ! Une fois la rééducation du périnée effectuée, vous pouvez reprendre vos cours ! Les exercices posturaux et la respiration vous aideront notamment à retrouver votre tonus.

Et vous ? Avez vous pratiqué le yoga prénatal comme préparation à la naissance ? Cela vous a t’il plu ? 

enfance joyeuse blog parents futurs parents

Préparation à la naissance : faire du yoga prénatal.

 

6 Commentaires

Ajoutez les vôtres
    • 2
      Enfance Joyeuse

      Oh super ! Je ne connais pas trop le milieu de l’hypnose et je serai ravie de lire ton billet à ce propos 😉
      Merci pour ton retour !
      A bientôt !!

  1. 3
    Maman Chamboule Tout

    Le yoga prénatal m’avait bien tenté quand j’étais enceinte mais il fallait faire 20 km pour aller suivre le cours alors j’ai vite abandonner l’idée ! Mais je pense que c’est une façon sympa de préparer son accouchement !

    • 4
      Enfance Joyeuse

      Oui je comprends que les kilomètres aient mis un frein à ton désir de suivre un cours. Surtout que le yoga prénatal a pour but de détendre alors si après on doit refaire de la route pendant un moment c’est dommage :/
      Merci pour ton retour d’expérience !
      A bientôt !

    • 6
      Enfance Joyeuse

      Merci beaucoup pour ton retour ! J’aime aussi beaucoup le concept de l’haptonomie et j’ai entendu parler de tous les bienfaits de l’aquagym durant la grossesse !
      A bientôt !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *