Tout savoir sur les visites pré et postnatales obligatoires durant votre grossesse.

Bonjour à tous ! Je suis ravie de vous retrouver pour ce nouvel article qui traite de la grossesse ! Vous vous en doutez certainement, enceinte, vous allez être suivie de près ! Mais que sont les visites médicales pré et postnatales obligatoires ? Je vous explique tout ça maintenant ! ↓

visites pré et postnatales obligatoires grossesse

  • La première des choses à faire : choisir son praticien !

Avant d’aller réaliser vos visites, il semble important que vous choisissiez le praticien qui vous suivra durant votre grossesse. Bien évidemment, pas de stress, vous pourrez en changer si vous n’avez pas le feeling avec ce professionnel là. Je tenais à vous préciser que vous n’êtes absolument pas obligée de consulter un gynécologue. Depuis 2004, les sages femmes sont habilitées à effectuer toutes les démarches d’accompagnement de la femme enceinte dont les visites prénatales et postnatales ! Il me semble important que, pour faire votre choix, vous écoutiez votre coeur. Sachez que les touchers vaginaux ne sont pas recommandés chez des femmes ne présentant pas de complications durant la grossesse et ne devraient pas être réalisés de manière systématique selon la Haute Autorité de Santé (HAS). De plus en plus de praticiens (et c’est chouette de l’observer) ne les réalisent qu’après votre accord et que si votre état le justifie ! Une belle avancée !

  • Les visites obligatoires, qu’est ce que c’est ?

Depuis plusieurs années maintenant, 7 visites prénatales sont rendues obligatoires pour les femmes enceintes. Il y en a une le premier trimestre puis une chaque mois jusqu’au terme. Une visite postnatale est également obligatoire.

Cela a été mis en place pour assurer un suivi plus complet et pour prévenir certaines complications de la grossesse (maladies diverses, prématurité…).  Ces visites sont obligatoires pour toutes les femmes, qu’importe leur âge, le choix du lieu de naissance ou leur vécu de grossesse (pathologique ou non). En fonction du praticien choisi, les visites peuvent durer de 20 minutes à 1H30. Vous vous doutez donc que l’accompagnement personnalisé sera, bien évidemment, différent.

Mais, en règle générale, qu’allez vous faire durant ces visites ? Elles ont plusieurs buts. Déjà, le professionnel que vous allez rencontrer sera là pour répondre à vos questions, vous informer, vous conseiller. Ensuite, il pourra réaliser un examen clinique selon votre situation. Pour se faire, il vous prendra la tension, écoutera votre coeur, vous pèsera etc. Il y a autant de vécus que de femmes accompagnées !

Pour information, les 3 échographies sont des examens facultatifs.

Voyons maintenant, plus en détail, ce qui vous attend visites après visites !

  • La consultation du premier trimestre.

Cette première visite est fondamentale ! Elle vous permet d’obtenir un certificat de déclaration de grossesse. Je vous en parlerai juste après mais ce papier est très important pour que vos droits puissent être ouverts. Pour cela, le professionnel que vous avez choisi va définir le jour supposé de votre accouchement en fonction de la date de vos dernières règles et de celle de votre ovulation présumée.

Votre praticien va, je l’espère, tout d’abord se présenter à vous. Il va ensuite faire « l’état des lieux » de cette grossesse. S’il a le moindre doute, il peut vous prescrire une recherche de l’hormone de grossesse bHCG. Le taux obtenu permettra d’obtenir de sérieux indices quant-à la suite de votre grossesse. Bien évidemment, les taux sont à manipuler avec précaution. Ils ne font pas tout !

Si tout se présente bien, il vous informera sur la suite des examens à réaliser (les obligatoires et les facultatifs). Il répondra aussi à toutes vos questions. Bref, la première prise de contact aura eu lieu ! La grossesse sera « officiellement » actée.

  • Déclarer sa grossesse.

Une visite est obligatoire avant la fin de votre troisième mois de grossesse. Durant cette dernière, vous allez déclarer votre grossesse et cela vous permettra de bénéficier de vos droits.

La sécurité sociale, après obtention de ce document qui écrit noir sur blanc la date prévue de votre futur accouchement, vous ouvrira vos droits. Elle vous permettra d’obtenir des aménagements liés à votre rythme de travail (aménagement d’horaires par exemple). Mais aussi vos droits liés à votre congé maternité. Dans tous les cas, c’est elle qui vous permettra de vous faire rembourser à 100% tous vos frais médicaux dès le 6ème mois de votre grossesse.

La CAF, avec ce document, pourra quant-à elle vous verser différentes prestations selon votre situation familiale. C’est notamment elle qui vous permettra de recevoir la prime à la naissance de la PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant) au 7ème mois de grossesse selon vos revenus. En revanche, d’autres certificats devront lui être remis à la naissance de votre bébé pour qu’elle poursuive le versement des aides selon votre situation (certificats médicaux à différents âges du bébé).

  • Les visites du 4ème au 7ème mois de grossesse.

Suite à ce premier rendez-vous du premier trimestre, vous allez rencontrer votre praticien une fois par mois. C’est la sécurité sociale qui fixe de manière réglementaire les dates. Elle vous enverra, pour cela, un carté de maternité.

Le but de ces visites est simple : s’assurer que vous et votre bébé vous portiez bien. Pour se faire, on vérifiera que votre tension est bonne, on écoutera le coeur du bébé, on mesurera la hauteur utérine etc. Bien évidemment, un temps d’échange libre est prévu à chaque séance. L’essentiel est que vous puissiez obtenir des réponses à toutes vos questions ! Rappelez vous ce qu’on vous disait en classe : « il n’y a pas de questions bêtes! » Ici, c’est pareil ! N’hésitez pas à parler de votre alimentation, des petits maux du quotidien, de votre ressenti émotionnel ou toutes autres questions !

  • Les visites des 8ème et 9ème mois de grossesse.

Les deux dernières visites de votre grossesse seront plus axées sur l’accouchement qui se rapproche. Si vous allez accoucher par voix basse, le praticien vérifiera la position de votre bébé et l’état de votre bassin osseux (une radio peut lui être nécessaire). Au 8ème mois de grossesse, vous allez être orientée vers l’anesthésiste pour le rendez-vous de pré-anesthésie. N’ayez crainte, ce rendez vous est obligatoire pour toutes les femmes même si la péridurale n’est pas souhaitée ou que vous accouchiez par voie basse. C’est « au cas-où » 🙂

La visite du 9ème mois est elle aussi dans cette optique : vérifier que votre bébé et vous-même alliez bien. Le cap sur l’accouchement est mis. On vous accompagne toujours pour vous y préparer.

  • Ça y est, votre bébé est là : la visite postnatale.

Une fois que votre bébé est arrivé, on ne vous laisse pas toute seule ! Une visite postnatale est rendue obligatoire ! Elle doit avoir lieu dans les 8 semaines après votre accouchement. D’autres, peuvent bien évidemment, avoir lieu à votre demande !

Durant celle-ci, le praticien va mettre surtout l’accent sur vous. Bien sur, si vous avez des questions sur votre nouveau-né, il y répondra ! Il vérifiera également que tout va bien de son côté ! Mais le but de cette rencontre est de faire le point avec vous. Il prendra le temps de se renseigner sur vos suites de couches et sur les éventuelles complications rencontrées. Il vous prescrira une contraception si vous le souhaitez ainsi que les séances de rééducation du post-partum.

Bref, cette dernière visite obligatoire a pour but de s’assurer que tout va bien pour vous… Et vous souhaiter le meilleur pour la suite !

Et vous ? Quel praticien avez vous choisi ? Comment vivez-vous ces visites obligatoires ? Venez partager vos expériences avec nous 🙂 

enfance joyeuse blog parents futurs parents

visites pré et postnatales

  1. 1
    Workingmutti

    Ah si seulement je n’avais que si peu de visites obligatoires ;). J’ai toujours vécu ces moments avec beaucoup d’impatience. J’ai toujours été curieuse de savoir comment allait bébé, de savoir ce qui allait m’attendre pour la suite. Effectivement l’accompagnement personnalisé dépend beaucoup du praticien qui va suivre la grossesse. Dans l’idéal j’aurais opté pour un suivi avec une sage femme.

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Merci beaucoup d’avoir partagé ton expérience avec nous !
      Et oui ces 7 visites prénatales obligatoires ne sont qu’un minimum. Il y en a beaucoup plus pour les « grossesses à risques ». En tous les cas, je crois que pour une grossesse à risques ou non, ces visites sont souvent très attendues par les parents qui vont en apprendre d’avantage sur leur bébé. 🙂
      Je te souhaite de trouver un praticien qui te conviennes et de passer une très belle grossesse <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *