Mal de dents… Que faire?

Le mal de dents…Quelle dure période pour l’enfant (comme pour ses parents)… Lors de ses poussées dentaires que pouvez vous proposer à votre bébé pour le soulager? Voici mes conseils ! 🙂

mal de dents

Il est déjà important de repérer les symptômes de la poussée dentaire. Même si les premières dents peuvent arriver entre 4/6 mois, pour certains enfants elles arrivent plus tard et les poussées se prolongent parfois jusqu’à ses 3 ans. En gros, si votre enfant semble plus gronchon qu’à son habitude, qu’il pleure mais que vous ne parvenez pas à le soulager, qu’il salive beaucoup, qu’il a les joues et/ou les fesses rouges, une légère fièvre… Il se peut qu’une ou des dents le travaille. C’est le fameux mal de dents ! Et même si on ne se rappelle pas de la douleur car on l’a oublié, on se doute de la souffrance qu’elle est en train d’infliger à votre bébé..

Pour le soulager, j’ai plusieurs astuces à vous donner !! Chaque enfant a sa propre sensibilité et certaines choses peuvent l’apaiser alors que d’autres ne lui feront rien, à vous de tester ! 😉

  • Certains bébés sont sensibles aux anneaux de dentitions que l’on peut trouver dans le commerce. Il peut s’agir de hochets qui entrent facilement dans sa bouche et qui sont durs de manière à lui permettre de les serrer fort avec sa gencive pour soulager la douleur. Il en existe également des réfrigérés. Ceux ci sont à donner froids à l’enfant et à changer quand le froid s’est dissipé. Je crois que, par expérience, dès qu’un enfant insiste avec un jeu ou avec son poing dans sa bouche, c’est qu’il cherche à se soulager le mal de dents. N’hésitez donc pas à lui proposer ce genre d’anneaux qui devraient l’aider à se soulager tout seul.
  • D’autres enfants sont sensibles aux remèdes homéopathiques. Il existe le Camilia (dosette à donner dans la bouche de l’enfant), Chamomilla (pour les enfants plus âgés car il s’agit de granules), le pansoral et le dolodent pour les gels gingivaux (à appliquer sur la gencive) conçus spécifiquement pour soulager le mal de dents. Ces solutions homéopathiques sont celles que j’ai le plus souvent rencontrées en crèche. Il en existe certainement d’autres. Je sais que certains parents utilisaient des suppositoires aux plantes qu’ils trouvaient dans certaines pharmacies. Bref, votre pharmacien sera plus habilité que moi pour vous présenter la panoplie homéopathique qui s’offre à vous. Certains sont réticents au départ puis se laissent tenter face à la douleur de leur enfant. Pour certains enfants, il semblerait que ça fonctionne. D’autres y semblent moins sensibles. Pour vous donner mon avis, je sais que j’ai pu soulager des bébés avec les gels car ils s’appliquent directement sur la gencive. Un léger massage peuvent les aider sachant que certains « anesthésient » légèrement cette zone. Pour les autres solutions, il vous revient de tenter et d’observer les effets sur votre enfant 🙂
  • Le doliprane est parfois donné par les parents notamment quand la poussée d’accompagne de fièvre et que rien ne soulage l’enfant (la nuit en particulier). Je pense que cela peut être une solution si vous pensez qu’elle est appropriée pour votre enfant. Vous seul le connaissez mieux que quiconque et savez donc mieux ce qui est bon pour lui. Juste, petit conseil: n’abusez pas de médicaments car l’enfant pourrait s’y habituer et y être moins sensibles en cas de fortes températures etc.
  • Apaiser votre enfant avec votre voix, vos mots, votre peau, votre odeur. C’est une solution très souvent envisageable pour apaiser les pleurs de votre bébé notamment. Dans vos bras, votre enfant peut trouver une solution qui le soulage et qu’il n’arrive pas forcément à trouver sur son lit ou au sol. Son doudou peut également être d’une grande aide pour le consoler.

Je sais à quel point ces périodes de mal de dents peuvent être sensibles pour les parents. Votre enfant pleure et vous n’arrivez pas forcément à le réconforter, il vous réveille la nuit et vous êtes fatigués, vous en venez parfois même à vous demander si vous avez fait le bon diagnostic et que rien d’autres ne le fait souffrir. Toutes ces interrogations et sentiments sont normaux. Ne vous culpabilisez jamais. Vous faites au mieux pour votre tout petit.

Si vous avez des questions particulières qui concernent votre bébé, n’hésitez pas à commenter, je répondrai au mieux à vos questions ! Et n’hésitez pas à partager vos propres remèdes avec nous 😉

enfance joyeuse

mal de dents bébé

 

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *