Soulager les coliques du bébé !

Bonjour à tous! Aujourd’hui j’ai envie de parler avec vous des coliques du bébé. Je rencontre beaucoup de parents qui s’inquiètent que leur enfant n’en souffre. Alors qu’est ce que c’est? Et surtout, comment soulager votre bébé? Je vous donne mes conseils ici ↓

soulager coliques du bébé

Pour certains pédiatres, beaucoup de parents consultent pour les coliques de leur nouveau-né. Or, pour le corps médical, il ne s’agit pas forcément de cela. Un bébé pleure, enfin crie, et c’est normal. Il s’agit en effet de son premier moyen d’expression. Et puis, vous, parents, êtes programmés pour répondre à ces cris. C’est ce que Donald Winnicott appelait « la préoccupation maternelle primaire ». Bref, vous êtes tellement en fusion avec votre tout petit que le moindre pleur vous inquiète. Et c’est NORMAL. Alors, si je peux vous rassurer, je commencerai en vous disant que les coliques du bébé ne sont pas considérées comme une maladie et qu’elles passent vers les trois mois de l’enfant. Donc déjà, rassurez vous, ce n’est que provisoire. 😉 Maintenant que vous êtes (un peu) rassurée, voici un détail explicatif de ce que sont les coliques.

Mais qu’est ce que sont concrètement ces coliques du bébé?

Déjà, les coliques touchent les nourrissons de moins de trois mois. Elles se manifestent par des pleurs sous forme de « crises ». Ces crises se produisent surtout en fin d’après midi ou le soir. On considère que le bébé qui pleure plus de trois heures par jour, au moins sur trois jours par semaine, pendant au moins trois semaines, est un bébé qui pleure plus que la « normale ». Si votre bébé pleure environ une heure par jour, c’est donc dans la norme. Oui, oui. Il s’exprime. (Je ne veux pas faire peur aux femmes enceintes! Une fois que votre bébé sera là, vous aurez toutes les armes pour l’accompagner au mieux 😉 ) . Si, en revanche, votre enfant se tortille et présente des crises de pleurs: il se peut qu’il souffre de coliques. Des crises de pleurs? Mais comment ça? Durant celles-ci, votre bébé devient rouge à force de crier, il se tend, il a le ventre dur et des gazs. Malgré tous ces symptômes, les causes des coliques n’ont pas encore été découvertes. Certains parlent d’une immaturité du système digestif, d’autres d’une probable intolérance au lactose. Bref, la cause est encore vague mais les moyens pour soulager le bébé, eux, sont plus nombreux 😉

Et comment le soulager?

Pendant le repas, il est conseillé de :

  • Prendre son temps lorsque l’on donne le biberon à son bébé. Un bébé doit mettre une vingtaine de minutes pour boire son lait. S’il boit d’une traite, le risque de colique est majoré. Il faut donc prendre le temps, et s’installer dans un environnement paisible. Pour les mamans qui allaitent: généralement les tétées durent plus longtemps. N’hésitez pas à vous installer confortablement pour donner le sein.
  • Bien installer le bébé durant le temps du repas. Il faut qu’il soit installé plus ou moins à la verticale lorsqu’il prend le biberon pour éviter qu’il ne boive de l’air. Lorsqu’il est allaité, il faut que la bouche du bébé enveloppe bien le sein pour que l’air ne passe pas.
  • Chauffer le biberon. Le lait maternel est à 37° donc n’hésitez pas à chauffer le biberon si vous avez peur que votre bébé souffre de coliques.
  • Si vous allaitez, éviter les aliments favorisant les gazs. Votre alimentation fait partie de la composition du lait que vous donnez à votre enfant. Elle pourrait majorer la présence des gazs chez votre bébé.
  • Après le repas, il est important de garder le bébé dans les bras, à la verticale. De cette manière, il pourra faire son rot. Eviter les mouvements trop brusques. Il faut lui laisser le temps de digérer en quelque sorte.

 

Hors de ces temps de repas, il peut être conseillé de :

  • Consulter votre pédiatre pour vous rassurer. Il pourrait vous prescrire des probiotiques par exemple ou bien un lait anti-colique. Je vous déconseille d’aller en acheter de vous même en pharmacie. L’avis du pédiatre est recommandé avant de changer le lait du nourrisson. Et puis, trop de changements de laits pourraient provoquer encore plus de perturbations digestives sur le bébé.
  • Porter le bébé en écharpe soulagerait les coliques du bébé. Le fait d’être installé à la verticale et avec les pieds légèrement relevés le soulagerait.
  • Placer une bouillotte sur son ventre. Si vous le portez en écharpe, la chaleur de votre corps fera l’effet d’une bouillotte. Le peau à peau peut également soulager votre bébé.
  • Lui masser le ventre avec vos mains en faisant des cercles dans le sens des aiguilles d’une montre. Ces mouvements circulaires l’aideraient à libérer les gazs et donc ses coliques.
  • Balader le bébé. Parfois, sortir de la maison permet à tout le monde de prendre un peu d’air frais… et fait du bien à chacun!! N’hésitez pas à porter le ventre du bébé sur votre avant bras. Cette position soulage souvent les nourrissons.
  • Lui proposer une tétine. Le fait du sucer soulagerait les coliques du bébé. S’il ne prend pas encore son  pouce, la tétine peut vous aider. Si vous souhaitez soulager son réflexe de succion en lui donnant un autre biberon, le risque est que le trop plein de lait se rajoute à sa douleur initiale.
  • L’homéopathie soulage certains bébés. Demandez conseil à votre pharmacien. L’osthéopathie est parfois reconnue comme facteur soulageant les nouveaux-nés également.
  • Passer le relais au papa si vous ne supportez plus les pleurs. Il n’y a pas de honte à avoir. Si les cris vous mettent sous pression, demandez de l’aide à vos proches. Nous sommes tous humains et nous avons tous nos limites. Passer le relais ne fera pas de vous une mauvaise mère. Au contraire. Vous pourrez revenir auprès de votre enfant une fois que vous aurez respiré un peu. Vous serez à nouveau disponible pour répondre à ses besoins.

Cet article concernant les coliques du bébé est terminé. J’espère vous avoir aidé à trouver des solutions pour soulager votre bébé. Et j’espère aussi ne pas avoir fait peur aux femmes enceintes. Je tiens à conclure en rappelant à chacune d’entre vous que vous avez toutes les clés en mains pour vous occuper au mieux de votre bébé. Il faut vous faire confiance. 😀

Et vous? Avez vous des solutions différentes pour soulager les coliques du bébé? N’hésitez pas à les partager en commentaires !

enfance joyeuse

soulager coliques du bébé

1 Commentaire

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *