Quand octobre rime avec rhinopharyngite !

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je tenais à aborder la question de la rhinopharyngite ! Avec octobre qui a débarqué, le froid, le vent, mais aussi la rentrée en collectivité : il est fort probable que vous y soyez malheureusement confrontés rapidement ! Alors, si votre petit bout développe cette maladie, que faire? ↓

rhinopharyngite

Concrètement, c’est quoi la rhinopharyngite ?

Il faut savoir que c’est une maladie d’origine virale. De ce fait, si votre enfant est accueilli chez une assistante maternelle, s’il est en crèche ou à l’école, il y a un risque élevé de contamination. Et oui, les enfants se prêtent entre eux leurs jeux et ne se lavent pas toujours les mains assidument ! 😉 La rhino, c’est une inflammation de la cavité nasale et du pharynx (derrière les fosses nasales). Rassurez-vous, souvent, elle est bénigne ! Elle l’est moins quand les enfants en souffrent de manière chronique. Dans ce cas, votre médecin peut alors décider d’enlever les végétations de votre enfant pour que cette maladie le laisse tranquille.

Quels signes observer ?

Au début, votre enfant peut présenter un écoulement nasal clair qui par la suite deviendra purulent. Il peut éternuer. De là, il aura du mal à respirer, ses narines étant bouchées. Votre bébé peut, à ce stade, avoir du mal à téter car il respire par la bouche. Respirer tout en tétant avec avec un nez bouché  s’avère très difficile pour lui ! L’enfant respire alors difficilement avec la bouche ouverte. Les sécrétions irritent souvent le bord de ses narines et sa lèvre supérieure. Et puis, en plus, il peut avoir la gorge douloureuse. Il aura alors une toux sèche.

Il y a également d’autres symptômes associés à la rhinopharyngite  : ganglions qui grossissent, vomissements, diarrhée, perte d’appétit, fièvre,  fatigue et courbatures… Bref, un joyeux mélange !

Si les symptômes ne sont pas traités, il pourrait y avoir une surinfection bactérienne entrainant notamment une conjonctivite, bronchiolite et grippe entre autres !

Mais alors que faire en cas de rhinopharyngite?

  • Il est important que vous vous laviez les mains avant et après chaque lavage de nez.
  • Si votre enfant est en âge de se moucher, proposez lui des mouchoirs à usage unique qu’il sera en mesure de jeter à la poubelle. Proposez lui ensuite de se laver les mains.
  • Si votre enfant a le nez très pris ou qu’il est encore bébé, vous pouvez faire des lavages de nez au sérum physiologique. Je vous conseille de les réaliser avant les repas et les couchers de préférence afin que ces temps soient agréables pour l’enfant.
    Je vous invite à utiliser une pipette par narine de manière à ne pas faire communiquer les bactéries d’un côté à l’autre. Procédez une narine après l’autre. Laissez à votre enfant le temps de se remettre de ses émotions et de reprendre son souffle. Le lavage du nez n’est pas un soin anodin. Il peut être mal vécu par les enfants.
  • Traiter la fièvre de votre enfant s’il en a. J’aborde cette question dans cet article. 
  • Donner à boire à votre enfant de manière régulière. L’hydratation est PRIMORDIALE. Et comme expliqué plus haut, votre bébé peut avoir du mal à téter et respirer en même temps. Ainsi, fractionnez ses repas de manière à moins le fatiguer.
  • N’hésitez pas à proposer des aliments moins solides (type purée) à votre enfant en diminuant leur quantité tout en multipliant le nombre de prises.
  • Proposez à votre enfant de se reposer. Il n’est pas rare qu’un enfant ayant une rhinopharyngite dorme bien plus qu’à son habitude, notamment en journée lors des siestes.
  • Consulter votre médecin de manière à administrer un traitement adapté à votre enfant.

Et voilà le petit tour d’horizon de la rhinopharyngite est terminé. Avez vous d’autres conseils à partager avec nous? Venez me raconter vos expériences en commentaires ! 🙂

enfance joyeuse

 

4 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 3
    WorkingMutti

    Les rhino … ah nos grandes copines ! Je dois avouer que c’est quand même beaucoup plus facile à gérer quand l’enfant est en âge de se moucher seul. Le pire étant quand maman, papa et les enfants ont sorti les mouchoirs 😉

    • 4
      Enfance Joyeuse

      Ah ca je veux bien te croire ! Quand toute la famille est malade, il n’y a rien de pire :p
      Et quand les enfants se mouchent seuls, quel soulagement 😉
      Merci pour ton passage ici,
      Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *