Préparer son allaitement pendant sa grossesse.

Bonjour à toutes ! Je suis ravie d’accueillir aujourd’hui Axelle pour ses chroniques ! Pour le petit rappel, elle est auxiliaire de puériculture et prend la parole une fois par mois ici pour répondre à vos questions concernant la maternité, les soins aux nouveaux-nés, l’allaitement etc. Pourquoi ? Car c’est le coeur de son métier ! 🙂 Je vous laisse donc découvrir sa rubrique sur la préparation de l’allaitement pendant la grossesse.

préparer son allaitement pendant grossesse

Vous avez sans doute entendu par votre entourage que vous devriez préparer votre allaitement et notamment votre poitrine:  » Tu devrais te masser les seins, les hydrater, ainsi que tes mamelons, essaies de te pincer les bouts pour t’habituer … » et j’en passe. 

Mais une question me vient alors à l’esprit : pensez-vous que la louve, la lionne ou votre animal de compagnie préparent elles aussi leurs allaitements ? 

Je vous choque peut-être en parlant de ces mammifères, mais l’allaitement est un processus, un partage entre la mère et son enfant que les mammifères ont la chance de pouvoir créer. 

Peut-être parlons nous de préparation physique car notre société à encore du mal à considérer l’allaitement comme un acte purement naturel et donné à chaque femme ?

A mon sens, toutes ses pratiques n’auront pas d’impact sur la quantité de votre lait, qui vient essentiellement de la fréquence des tétés, de la fatigue de la mère, son hydratation, son alimentation…  Ni sur les éventuelles douleurs et crevasses que nous pouvons rencontrer dans notre aventure lactée, qui viennent elles, généralement d’un léger problème de position entre la mère et son enfant. 

Mais le fait de se masser et bien hydrater notre poitrine peut prévenir les vergetures et assouplir sa peau. 

Après la naissance certaines choses peuvent être mise en place en cas de crevasses et d’irritation, nous pourrons en reparler dans un prochain article.

N’hésitez pas à poser vos éventuelles questions en commentaires. 😉

Aujourd’hui je souhaite mettre l’accent sur la préparation psychologique, car oui, il est bon d’être préparée et surtout informée. 

Un allaitement se construit et le lien se crée déjà durant ses neuf mois de partage entre la mère et son tout petit. 

Commençons par le commencement, pendant toute votre grossesse votre corps va subir énormément de changements pour la plupart visibles et puis d’autres invisibles pour nos yeux. Notamment des changements hormonaux. 

Vous allez pouvoir constater à un certain stade qu’un liquide légèrement jaunâtre et épais s’écoule de votre poitrine. C’est ce qu’on appelle le colostrum. C’est ce que vous allez apporter à votre enfant les premiers jours de son existence. Il est riche en graisses et en anticorps. Ces quelques gouttes de potion magique seront le début de l’alimentation de votre tout jeune né.

Puis vient alors la fameuse (et non sans préjugé), montée de lait. Elle peut être douloureuse. En effet, vos seins augmentent leurs volumes considérablement. Ils deviennent chauds et durs. La montée de lait peut aussi passer plus ou moins inaperçue chez certaines. Vous constaterez alors un changement de couleur et de texture de votre lait, plus blanc et liquide que jusqu’alors. Votre bébé souhaitera être d’autant plus contre vous et réclamera des tétés de manière beaucoup plus intense. Ne paniquez pas, c’est un processus normal. On parle souvent de ce lien. S’en est la preuve car il est connecté a vous et sent, ressent que c’est le moment pour lui de se nourrir d’un nouveau lait. Le fait de sa succion et sa proximité avec vous activera certaines hormones et favorisera la création de son tout nouveau breuvage. 

Similaire à cette situation, les pics de croissances, où votre petit ange souhaitera augmenter sa quantité de lait, et où il vous fera revivre ce doux souvenir intense. Ils varient selon les enfants mais nous parlons généralement de 3 semaines, 3 mois, 6 mois et 9/12 mois. 

L’allaitement n’est pas qu’une aventure merveilleuse comme on peut le voir sur certains merveilleux clichés. Il peut vous mettre à rude épreuve. Ne perdez pas pieds, ne vous culpabilisez pas si par moment vous remettez en cause et qu’il vous traverse l’esprit d’arrêter. Nous sommes avant tout humaine. 

Les nombreux réveils, les pleurs et tous les petits tracas de la maternité au sens large, peuvent nous mettre durement à l’épreuve. 

Mais essayez de garder en tête que si vous avez fait ce choix c’est pour une raison. Re-mémorisez vous ces moments magiques, son regard plongé dans le votre, ses petites mains qui vous caressent comme pour vous dire merci. N’ayez pas peur de crier à l’aide, et de vous entourer de professionnels en lactation.

Votre enfant et vous écrivez votre histoire ensemble. 

En espérant que cet article vous apportera quelques réponses et réconfort.   

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires ! Et vous ? Comment vous êtes vous préparé à l’allaitement ? Des lectures ? Des conseils ? 🙂

enfance joyeuse blog parents futurs parents
Comment préparer son allaitement pendant sa grossesse ?

7 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Maman Chamboule Tout

    En effet je trouve la préparation psychologique importante mais je voudrais insister sur le fait que, parfois, ça se passe aussi très bien, c’était mon cas. Je crois qu’à force de dire aux futures mamans qu’allaiter c’est compliqué elles risquent peut être de se créer des blocages par peur. Après je ne dis pas que ça se passe toujours bien, hein, mais je pense qu’en étant positif on met toutes les chances de notre côté 😉
    J’ajouterai aussi que, malheureusement, le personnel médical français est souvent très mal formé en matière d’allaitement et qu’il faut donc faire attention aux mauvais conseils et bien se préparer en amont pour connaître les bons gestes, en allant par exemple à des réunions Leche League.

    • 2
      Enfance Joyeuse

      MERCI beaucoup pour ce témoignage ! Je suis entièrement d’accord sur le fait qu’il ne faut pas être alarmiste et qu’il faut penser positif aussi !
      Bien sur que ca peut très bien se passer et heureusement 😉
      Je te rejoins aussi sur le fait qu’aller aux réunions d’informations telles que celles de la Leche League notamment peut être très adapté !!!
      A bientot !
      Charlotte.

    • 3
      Axelle

      Oui bien entendu ça se passe généralement très bien mais j’ai constaté au quotidien que les femmes qui faisaient le choix de l’allaitement n’était pas bien informé sur leur corp et les différentes étapes et elles se retrouvent souvent un peu démuni et abandonne…
      L’allaitement est une expérience tellement magique et exceptionnel. Ce n’est absolument pas un article en vue pour décourager mais de l’information pour se préparer psychologiquement pour le bon déroulement de ses premiers jours où on découvre son soi de maman et son enfant 🙂
      Le personnel soignant n’a souvent pas le même discours d’une personne à une autre ce qui cause un plus grand questionnement de la maman, malheureusement peu de maternité propose des formations sur l’allaitement à des employés, j’ai la chance de travailler avec une maternité qui accompagne les mères allaitante et nous avons des consultantes en lactation diplômé qui nous forme régulièrement sur les dernières recommandation afin de proposer les mêmes conseils au maximum 🙂
      J’espère néanmoins que l’article aidera quand même certaine maman à y voir plus clair

  2. 4
    Marie

    Je suis d’accord avec  » maman chamboule tout  » la préparation psychologique est importante, pour ma part (pour plus tard) l’allaitement me fait très peur , peur de ne pas y arriver, peur d’avoir mal … Mais je me donnerais à fond pour y arriver !
    A bientôt, Marie
    http://www.bonjoourmarie.com

    • 5
      Enfance Joyeuse

      Merci beaucoup pour ton commentaire ! La préparation psychologique est en effet très importante à mes yeux et je rejoins aussi Maman Chamboule tout sur la question de la positivité 😉
      Je te souhaite de tout coeur d’arriver à mener ce beau projet !
      A bientôt,
      Charlotte.

  3. 6
    Mon Totem

    Merci beaucoup Charlotte pour tous ces conseils. J’entends également beaucoup autour de moi qu’allaiter n’est pas évident et que ça ne réussit pas toujours mais je suis d’accord il faut laisser faire la nature sans trop s’inquiéter. Je suis également d’accord sur le fait de rester positive tout au long 🙂 Belle journée!

    • 7
      Enfance Joyeuse

      Merci pour ton commentaire !
      Je suis bien d’accord avec toi : on entend beaucoup de choses liées à l’allaitement qui font parfois angoisser c’est bien vrai. Comme le dit Axelle, et comme tu le soulignes, il faut savoir rester positive et faire confiance en la nature… Et puis, être bien épaulée le cas échéant !
      A bientôt,
      Charlotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *