Prendre soin de son périnée enceinte.

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui je souhaitais parler avec vous de votre périnée ! Pendant la grossesse et en préparation de l’accouchement et du post-partum, on entend BEAUCOUP parler du périnée ! Mais finalement en quoi c’est important d’en prendre soin ? Et surtout, comment faire ? Je vous explique ça de suite ! ↓

Prendre soin de son périnée enceinte.

Mais c’est quoi le périnée ?

Je pense que c’est LA première question qui nous vient en tête quand on pense à ce sujet… Avant, je croyais que c’était un muscle située pas loin de notre vagin… Et qu’il n’était important que pendant la grossesse… Erreurs !

Le périnée est un ensemble de muscles et de ligaments qui se croisent et s’entrecroisent et qui viennent tapisser le bassin osseux (qui est creux). Il est donc recouvert de peau. Généralement, on parle du périnée comme un « hamac ». Ce dernier est donc constitué de plusieurs muscles qui peuvent s’étirer et se détendre en fonction des situations… Et il est donc très utile lors de l’accouchement car il permis au bébé de passer ! Si votre périnée est suffisamment détendu, le risque d’épisiotomie ou de déchirures est limité. Bref, le périnée est donc bien plus complexe que ce que j’imaginais !

Si le terme de périnée vous ait inconnu, vous connaissez peut-être son synonyme : le plancher pelvien ? Pour le situer plus concrètement : il s’agit d’une zone qui s’étend au dessus du clitoris jusqu’après l’anus ! Rien que ça ! C’est donc une zone très étendue !

Mais quel est son rôle ? C’est vrai qu’on a tendance à penser qu’il est important uniquement en pré et post natal… Or c’est une erreur ! Notre périnée permet de retenir nos organes mais aussi notre urine et nos selles (et ce, tous les jours). Bref, c’est un allié de taille et mieux vaut qu’il soit musclé 😉

Ressentir son périnée.

J’ai bien conscience que ces explications sont floues. Pour ma part, après avoir lu tout ça, je n’avais qu’une envie : découvrir où c’est exactement. Le ressentir. Car oui, le périnée ne se voit pas ! Il se ressent !

Si vous souhaitez ressentir votre périnée, il y a un exercice très simple à réaliser. Insérer un doigt dans votre vagin et serrer vos muscles comme quand vous essayez de retenir un pipi pressant. Vous allez ressentir une pression au niveau de votre doigt. Tadam ! C’est votre périnée ! Cette pression s’en va quand vous relâchez.

Il y a un autre exercice qui peut vous aider à visualiser votre périnée ! Quand vous êtes en train d’uriner, arrêter votre pipi en début de miction. Vous allez ressentir un muscle se contracter et c’est votre périnée ! Attention toute fois, il est réellement déconseillé de faire cet exercice avant chaque miction car cela risquerait d’entrainer des infections urinaires ou un dérèglement de la vessie. Il peut donc être utile de le faire pour visualiser son périnée mais ne doit pas être fait au quotidien 😉

Pourquoi préparer son périnée enceinte ?

Le périnée est un allié au quotidien mais d’autant plus durant la grossesse et en vue de l’accouchement !

Pendant la grossesse, il vous est utile car toute votre région pelvienne va subir un poids important. Et oui, maintenant votre périnée doit aussi retenir le poids de votre bébé, du liquide amniotique et du reste ! Si on reprend l’image du hamac on se rend compte qu’avec tout ce poids supplémentaire, il s’affaisse ! Il est donc important de le muscler, d’en prendre soin pour ne pas qu’il soit trop détendu une fois que le poids s’enlèvera.

Pour l’accouchement, votre périnée sera tout aussi important car il permettra de faciliter le passage du bébé s’il est suffisamment souple. En effet, il va devoir s’ouvrir au niveau du vagin pour laisser votre bébé sortir. Ainsi, s’il est suffisamment détendu, il pourra vous permettre d’éviter une épisiotomie ou une déchirure. Concrètement, l’épisiotomie c’est une partie de vos muscles qui est sectionnée des petites lèvres sur environ 3/4 centimètres. Du coup, plus votre périnée est élastique, plus il pourra être votre allié durant la poussée. D’ailleurs, rappelez vous à quel point il est important d’attendre le réflexe de poussée (d’éjection du foetus) pour ne pas risquer, là encore, l’épisiotomie.

Et il vous sera d’autant plus précieux en période du post-partum ! Plus votre périnée aura été musclé et soigné durant votre grossesse, plus vous aurez de chance de vivre une rééducation périnéale courte et d’éviter les petites fuites urinaires par exemple.

Exercices concrets pour préparer son périnée enceinte.

Il y a plusieurs exercices qui vous permettront de travailler et muscler votre périnée durant votre grossesse. Demandez toujours l’avis de votre praticien avant de les réaliser. Il se peut qu’il y ait certaines contre-indications selon votre vécu de grossesse.

Le premier exercice que j’appelle « contraction / relâchement » consiste à serrer environ 5 secondes son périnée puis le relâcher. Vous pouvez faire cette série plusieurs fois tout en faisant attention de respecter entre chaque un temps de repos d’au moins 15 secondes. Cet exercice permet à la fois de garder le périnée tonique tout en lui permettant de se détendre. Vous pouvez le réaliser à la fréquence que vous voulez. Il n’y a généralement aucun risque à réaliser cet exercice durant la grossesse (mais comme toujours, vérifiez auprès du praticien qui vous connait vous et votre histoire).

Le second exercice est le massage du périnée. Il permet d’améliorer son élasticité. Il est recommandé de le faire dès votre 34ème semaine de grossesse. Pour le réaliser, n’hésitez pas à mettre de l’huile sur vos doigts. Une huile végétale et bio fait très bien l’affaire. Il existe aussi des huiles naturelles dans le commerce comme celle de Weleda. Vous pouvez réaliser le massage 1 fois par jour pendant environ 10 minutes. Pour ce faire, glissez un pouce dans votre vagin et avec vos doigts (le majeur et l’index) venait réaliser des mouvements circulaires au niveau de votre périnée. Pour en savoir plus sur ce massage, n’hésitez pas à demander conseil à votre sage femme.

Et voilà ! Vous savez tout de votre périnée ! Vous l’aurez donc compris : il vous est précieux durant votre grossesse (mais pas que !).

Et vous ? Comment en prenez vous soin (ou en aviez vous pris soin) ? Que faites vous au quotidien pour le préparer à l’accouchement à venir ?

enfance joyeuse blog parents futurs parents
Comment prendre soin de son périnée en étant enceinte ? Et surtout, pourquoi est-ce si important ?

    • 2
      Enfance Joyeuse

      C’est vraiment un sujet auquel on ne pense pas bien souvent ! Finalement peut-être parce qu’on est pas « éduquée » à ce sujet ?
      Merci pour ton message,
      À bientôt,
      Charlotte.

  1. 3
    Maman Chamboule Tout

    Un très bon article, clair et simple, qui présente bien ce muscle trop peu connu. Il me parait tellement important d’en parler afin que les femmes puissent réellement s’approprier leur corps ! Bravo Charlotte pour cet article !

    • 4
      Enfance Joyeuse

      Merci à toi pour ton gentil commentaire !
      En effet, je pense réellement que c’est important de prendre conscience de cette partie de notre corps pour pouvoir ensuite se l’approprier !
      A bientôt,
      Charlotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *