C’est quoi les plateaux techniques d’accouchement ?

Bonjour à tous ! Comment allez-vous ? Je vous retrouve aujourd’hui pour discuter des plateaux techniques. Il y a quelques temps nous parlions des maisons de naissance et vous avez été quelques unes à me demander cet article sur les plateaux techniques. C’est vrai qu’on en entend peu parler… À tord selon moi ! Alors, qu’est ce que c’est ? Petit tour d’horizon ↓

Qu'est ce que sont les plateaux techniques ?

Quesaco ?

Commençons par le commencement… Qu’est ce qu’un plateau technique ? Finalement, il s’agit du lieu d’accouchement à mi-chemin entre l’hôpital et l’accouchement à domicile.

Durant votre grossesse, vous allez être suivie par votre sage femme. C’est elle qui assurera tous les examens nécessaires (hormis complications). Le jour de l’accouchement, vous vous retrouverez à la maternité et vous serez prise en charge uniquement par cette même sage femme. Vous ne verrez pas d’autres blouses blanches. C’est elle qui vous participera à votre accouchement.

Concrètement, les hôpitaux louent leurs salles de naissances à ces sage-femmes libérales afin qu’elles puissent réaliser des accouchements au sein même de l’hôpital.

Un compromis idéal pour les femmes à la recherche d’un accouchement physiologique.

Il se peut que vous ayez à coeur d’accoucher de manière physiologique. Cela signifie sans aucune assistance médicale (notamment sans péridurale). Dans ce sens, il se peut que vous souhaitiez accoucher chez vous. Pour autant, cela peut ne pas être possible pour différentes raisons. Il se peut qu’aucune sage-femme ne fasse d’AAD vers chez vous ou bien que vous habitiez trop loin de la maternité la plus proche pour qu’elle accepte de vous prendre en charge.

Il se peut aussi que vous souhaitiez vivre un accouchement non médicalisé mais qu’accoucher chez vous vous inquiète. Vous souhaitez donc accoucher au sein de l’hôpital, au cas où, sans pour autant renoncer à votre projet d’accouchement.

Si vous êtes dans l’une ou l’autre de ces situations, accoucher dans l’un des plateaux techniques de France semble être la solution idéale. Dans la même idée, les maisons de naissance répondront à vos désirs.

Mais concrètement, comment ça se passe les accouchements en plateaux techniques ?

Déjà, durant toute votre grossesse, vous serez suivie par la même sage-femme libérale. Il s’agit donc d’un accompagnement global. Si votre grossesse présente des particularités ou des complications, elle ne pourra malheureusement pas vous accompagner dans ce projet-là. En effet, vous devrez être suivie à l’hôpital où un accompagnement pluridisciplinaire vous sera proposé.

Le jour J, quand vos contractions s’intensifient, vous allez donc vous rendre à la maternité. Il se peut que vous appeliez votre sage-femme avant d’arriver. Il se peut aussi que ce soit l’équipe en service qui le fasse pour vous à votre arrivée.

Vous allez ensuite être installée dans une chambre privative. Si l’hôpital propose des salles « nature », vous bénéficierez peut-être de celles-ci.

Une fois que votre sage-femme vous rejoint, il n’y a plus qu’elle et vous. C’est elle qui devient « responsable » de votre accouchement. Ainsi, vous ne rencontrerez pas le reste du personnel médical de garde ce jour-là.

Pour ce qui est de l’accouchement en lui-même, tout se passe comme n’importe quel autre accouchement. En revanche, s’il y a la moindre complication, votre sage femme peut appeler les médecins de garde de l’hôpital et ainsi leur passer le relais. De cette manière, elle vous confie à eux et ils vous prennent en charge pour la suite de votre accouchement.

Si jamais la douleur est trop forte et que vous n’arrivez pas à la gérer malgré les alternatives possibles, il sera possible pour vous d’avoir recours à la péridurale. Là encore, votre sage-femme sollicitera l’anesthésiste de la maternité et vous confiera à l’équipe de garde.

Si vous accouchez sans complication, de manière physiologique, avec votre sage-femme, vous pourrez rentrer chez vous très rapidement. Pour cela, vous devrez signer une décharge. Le suivi post-partum sera, là encore, assuré par votre sage-femme libérale.

Et qu’en est-il en France ?

C’est là que le bas blesse. Comme pour les maisons de naissance, il y a encore trop peu d’établissements qui ont ouvert leurs portes aux sage-femmes libérales. Ainsi, pour bénéficier d’un accouchement en plateau technique, il faudra que vous ayez la chance d’habiter dans un coin où il y en a.

C’est donc une réalité. C’est possible d’accoucher en plateau technique. Pour autant, ce n’est pas aussi simple que cela… Pour le moment !

Voici donc, dans les grandes lignes, ce qu’est un plateau technique ! J’espère avoir répondu à vos questions et si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires.

Et vous ? Cette aventure vous tente ?

enfance joyeuse blog parents futurs parents
C'est quoi les plateaux techniques d'accouchement ?

  1. 1
    Julia - Et maman tu deviendras.com

    L’aventure me tente beaucoup pour un deuxième bébé !
    J’hésite encore entre un AAD et un plateau technique… Nous verrons !
    J’ai la chance d’être dans une ville qui propose le plateau technique, avec des super sages-femmes !
    Je suis d’accord avec toi Charlotte, l’accouchement en plateau technique est une bonne alternative pour les femmes qui souhaitent accoucher physiologiquement, tout en ayant la sécurité médicale d’un hôpital ! Merci pour ce billet très intéressant ! A bientôt 😘

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Merci à toi pour ce message ! 🙂
      Je comprends tout à fait que ce choix t’intéresse… D’autant plus que tu as la chance de pouvoir envisager cette alternative !
      C’est une chance vraiment !!!!!
      A bientôt !

    • 4
      Enfance Joyeuse

      J’y crois avec toi !
      Ça serait tellement bien que toutes les femmes qui aient ce projet puissent l’envisager concrètement !
      Merci pour ton message !
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *