Zoom sur le placenta !

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vous retrouve pour un nouvel article lié à la grossesse ! Je souhaitais parler avec vous du placenta. Alors que tout le monde a déjà entendu ce mot, on ne sait pas toujours quel est son rôle entre la mère et le foetus. Voici donc un petit tour d’horizon de la question ↓

Zoom sur le placenta !

C’est quoi le placenta?

« Placenta » veut littéralement dire « gâteau » en latin ! Incroyable non? C’est un organe temporaire qui joue un rôle essentiel durant la grossesse. Il a une forme plutôt ronde. Il se développe dès le troisième mois de grossesse. Les villosités qui entouraient l’oeuf du foetus deviennent le placenta. Il est donc constitué d’une partie embryonnaire et d’une partie maternelle. Il est drainé par le cordon ombilical. Tout au long de la grossesse, il sera l’intermédiaire crucial des échanges entre le sang de la maman et celui de l’enfant. Ces derniers ne passeront uniquement qu’à travers les parois de ces villosités. Le placenta permettra donc la respiration et la nutrition du bébé en développement. Il va grandir à mesure que le bébé grandira dans le ventre de sa mère. Il couvre environ 30% de la surface de l’utérus.

Quels sont les rôles du placenta?

Le placenta a un rôle nourricier. Durant toute la grossesse, le placenta va puiser dans le corps de la mère les matières premières nécessaires au développement du bébé. Il permettra aussi d’apporter au foetus ses besoins en oxygène.

Il a également un rôle de protection. Il empêche les agents agresseurs de toucher le bébé. Il le protège donc notamment des microbes.

Il a enfin un rôle de production des hormones nécessaires à la grossesse. Il permettra notamment la création des oestrogènes et de la progestérone.

Costaud n’est ce pas?

Le cas particulier du placenta praevia…

Normalement, le placenta s’implante au fond de l’utérus, sur l’une de ses faces. On dit qu’il est praevia lorsqu’il s’implante mal et qu’il se loge en bas de l’utérus. Cela peut entrainer une moins bonne circulation des échanges entre le sang de la maman et du bébé. Cela peut donc causer une souffrance foetale. Durant toute la grossesse, les mamans présentant un placenta praevia sont donc suivies de près. De plus, ce phénomène empêche une naissance par voie basse. Ainsi implanté, le risque d’hémorragie est trop important. Les équipes médicales procèdent donc à une césarienne.

Et après la naissance?

Après la naissance du bébé, le placenta va être naturellement expulsé. Ce processus peut intervenir plusieurs minutes à plusieurs heures après que le bébé soit né. On parle alors de « délivrance ». Il mesure alors environ 20 cm et est épais de 2/3 cm. Durant toute la période de délivrance, la sage femme restera à vos côtés afin de prévenir tout risque d’hémorragie. Si le placenta met du temps à sortir, elle pourrait vous masser l’utérus, vous proposer de changer de position ou encore faire téter votre bébé (la succion favorisant les contractions). Normalement, la sortie du placenta est totalement indolore pour la femme. La sage femme s’assurera qu’il est complet et intact à sa sortie. Si ce n’est pas le cas, elle pourra pratiquée une révision utérine là encore pour prévenir tout risque d’hémorragie.

Le devenir du placenta selon les cultures.

Dans de nombreuses cultures, le placenta revêt une signification particulière. Il est parfois considéré comme le jumeau du bébé. Il est souvent enterré symboliquement ou pour rendre un sol fertile. Parfois brûlé, parfois jeté à l’eau, parfois même mangé pour ses vertus immunitaires, il fait l’objet de bien des considérations selon là où l’enfant est né. En France, certaines femmes en font une empreinte sur une feuille blanche. Le sang des villosités ressemble à un arbre. L’arbre de la vie de ce bébé. Souvent, il est détruit. Parfois, il est récupéré pour la recherche pharmaceutique.

Et vous? Avez-vous vécu une expérience particulière avec le placenta de votre enfant à sa naissance? Venez partager vos histoires avec nous en commentaires ! 🙂

enfance joyeuse

Zoom sur le placenta !

 

8 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    WorkingMutti

    Petite annecdote: lors de la naissance des mes jumeaux par césarienne, Mr G a tenu à voir et à toucher le placenta tout juste sorti pour « voir comment ça fait ». Bon il a déjà bossé dans le médical et vu pas mal d’organes humains donc il n’était pas choqué.

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Ah ben ça c’est une anecdote originale !! Je n’avais jamais entendu une histoire similaire. 😉 Alors son ressenti sur ce placenta ayant permis d’alimenter la vie de tes deux garçons? Spongieux? Un joli gâteau? 😉
      Merci d’avoir partagé ça avec nous !

    • 4
      Enfance Joyeuse

      J’ai trouvé ça fou quand je l’ai découvert 😉
      Merci pour ton commentaire & je suis ravie d’avoir pu t’apporter cette connaissance 😉
      Bonne journée ! A bientôt 😉

  2. 5
    Emilie

    Après son expulsion j’ai demandé à le voir par curiosité car il est quand même l’objet de toutes les attentions pour s’assurer qu’il est complet.

  3. 7
    Jessica

    Mmmh, c’est donc pour ça que j’ai eu envie de gâteaux tout au long de ma grossesse hahaha ? En tout cas, j’ai vraiment hâte de savoir à quoi il ressemble !! (je suis à J+2… dépassement du terme)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *