Pourquoi je ne fais pas du Montessori « parce que c’est à la mode ».

Bonjour à tous ! Comme vous le savez, je suis particulièrement sensible à la pédagogie Montessori. J’ai eu une discussion super intéressante il y a peu à propos de cette philosophie d’éducation. Je me suis rendue compte que parfois, elle pouvait avoir mauvaise presse car finalement, on ne la connait pas vraiment. « C’est une méthode qui coute cher ». Voilà ce qui revient le plus souvent. « C’est un phénomène de mode » peut on entendre ailleurs. Et je trouve ça dommage que la pédagogie Montessori soit réduite à cela. Il s’agit de bien plus. C’est pourquoi j’ai eu envie de vous partager des citations de Maria Montessori, sa fondatrice, pour vous exposer pourquoi moi, je suis convaincue par toutes ses valeurs et son approche éducative ! ↓

Choisir la pédagogie Montessori au quotidien

Vous connaissez très certainement les deux citations phares de la pédagogie Montessori « aide moi à faire seul » et « il faut nous éduquer si nous voulons éduquer ». Elles sont parlantes et se suffisent à elles-mêmes. J’ai donc eu envie de vous partager d’autres citations pour vous faire découvrir d’autres aspects de cet univers pédagogique. J’espère qu’elles vous plairont. 

«  L’enfant est le seul guide qui nous permettre de savoir ce que l’éducation doit être »  

Maria Montessori – L’éducation et la paix.

Cette phrase résonne tellement en moi. Elle fait écho à mes valeurs professionnelles et personnelles. Oui, je suis intimement convaincue que l’enfant est le guide. Ce n’est pas moi, l’adulte. Je suis ce genre de personne qui pense que j’ai autant à apprendre des enfants que ce que moi, j’ai à leur apprendre. Je nous mets sur un pied d’égalité. L’enfant est mon égal. Et il ne m’est absolument pas difficile de pousser le concept et de dire que c’est « mon guide ». Car oui, c’est lui qui me guide dans le chemin de l’éducation. Je dois me fier à lui. À lui seul. Ce qui lui sera adapté ne le sera pas pour un autre enfant. Pourquoi ? Car chacun est unique. Et ce, dès sa naissance ! 

De cette façon, ma manière d’éduquer dépendra de lui. Je ne l’éduquerai pas de la même manière. Mais finalement, que veut dire « éduquer »? C’est bien la base de mon métier d’éducatrice… Etymologiquement, cela signifie « guider hors de ». Pour moi, il s’agit de mes actions qui vont aider l’enfant à grandir et dévoiler son potentiel. 

Ainsi, comme Maria Montessori l’a dit bien avant moi, les enfants sont mes guides et j’adapte ma manière de faire avec chacun d’eux. 

« La naissance est à considérer comme un moment d’importance suprême dans la vie d’un être humain ».

Maria Montessori – The London Lectures 1946. 

Je suis, là encore, tellement d’accord avec les mots de cette pédagogue. Je suis persuadée que l’enfant est un être unique et doté de compétences dès sa naissance. Il vient au monde avec sa personnalité. Avec ce qui fait qu’il est déjà lui. Unique. Je pense donc que la vie du bébé est aussi précieuse in utero qu’à sa naissance. Le moment où il vient au monde est précieux. Il quitte un espace de parfaite harmonie pour notre monde. Quelle capacité d’adaptation ! 

Comment faire Montessori avec mon bébé ?

Ainsi, je suis persuadée que ce moment est intensément important et qu’il est important qu’on travaille dessus. L’enfant quitte un environnement où il était en permanence porté et au contact de sa mère. Ainsi, il me semble important de pouvoir retarder les soins aux nouveaux-nés si ceux-ci n’en ont pas besoin dans l’immédiat. La présence, le peau à peau avec sa maman est tellement précieux à ses yeux. Il quitte un monde feutré, doux, chaud. Faisons attention aux conditions dans lesquelles on l’accueille. Quelles sont les mains qui viendront l’accueillir ? Quelles lumières viendront se poser sur lui ? Quelle chaleur allons nous lui donner ? Quelle contenance allons nous lui offrir ? 

Il s’agit d’un vaste sujet mais qui m’anime personnellement. La naissance est à considérer. Tout court. Car c’est un élément « d’une importance suprême » dans nos vies. Il me semble important qu’on puisse accueillir les bébés dans les conditions les plus douces possibles. 

« Mais on sait que rien ne peut corriger le caprice de l’enfant ; aucune exhortation ; aucune punition n’est efficace. C’est comme si l’on faisait un discours à un homme qui aurait de la fièvre pour lui démontrer qu’il vaut mieux être bien portant en le menaçant du bâton pour faire tomber la température. »

Maria Montessori – L’enfant. 

Ici, je rejoins les propos de Maria Montessori car ils me renvoient à la grande question de l’obéissance, de la discipline, du caprice de l’enfant

Dans notre société, il est impératif que l’enfant obéisse. J’ai beaucoup de mal avec cette notion que j’apparente parfois « au dressage ». Désolée si j’en choque quelques uns au passage. Mais oui, je pense que des fois, nous dressons les enfants pour se faire obéir. Et au nom de quoi finalement ? Attention, je ne prône pas du tout le « laxisme » que je catégorise de « violence éducative ordinaire ». Non, pour moi il est important de trouver un juste milieu entre obéissance et laxisme. Pour moi, il s’agit d’éducation. Ainsi, je suis entièrement d’accord avec la pédagogie de Maria Montessori qui vise à considérer l’enfant comme un égal. Il n’a pas à se soumettre à la volonté de l’adulte. 

Finalement, si on se met à la place de l’enfant dans telle ou telle situation (un « caprice » par exemple) on peut réaliser qu’il s’agit d’une attitude de l’adulte qui force l’enfant à se conformer. Mais finalement est ce que la réaction de l’enfant n’était elle pas légitime ? Si nous prenons le temps d’échanger nos rôles, je suis certaine que cela pourrait faciliter nos relations aux enfants. 

Généralement, l’enfant exprime une souffrance intense tandis que nous le forçons à accepter notre propre volonté. Mais au nom de quoi finalement ? Parce qu’il s’agit d’un enfant ? Mais pourquoi serions nous supérieurs à lui ? De quels droits ? 

Ce n’est pas ma conception de la relation adulte / enfant. Je lutte chaque jour contre les comportements d’adultes que je peux avoir et qui visent l’enfant à « se soumettre ». Et je tire la sonnette d’alarme.

Ainsi, cette citation de Maria Montessori résonne en moi. Quelle grande pédagogue ! Il ne s’agit pas d’une mode. Maria Montessori est née fin du 19° siècle…. Et elle préconisait déjà ce discours à cette époque là ! 

« Nous avons un devoir vis à vis de l’homme de demain. Peut-être qu’un futur grand leader ou génie est avec nous et son pouvoir viendra du pouvoir de l’enfant qu’il est aujourd’hui ».

Maria Montessori – The London Lectures – 1946

Il me tenait à coeur de conclure sur cette phrase. Elle met en avant ce qu’il se joue de plus précieux dans cette pédagogie. Permettre à l’enfant de se développer à son rythme et de s’ÉPANOUIR. Il ne s’agit donc, pour moi, pas de suivre un phénomène de mode. Je suis CONVAINCUE par ce que Maria Montessori avançait et sur la pédagogie qu’elle a mise en place. 

Notre rôle d’adulte est de l’aider à grandir. Pour qu’il se révèle. Il nous revient de prendre soin de cette période si précieuse qu’est son enfance. Prenons-en soin. 

Si ces citations vous ont conquises, que vous souhaitez proposer Montessori à votre bébé ou jeune enfant mais que vous ne savez pas par où commencer, je vous invite à découvrir mon kit sur l’éveil du bébé.

J’ai bien conscience que j’aurai perdu du monde en cours de route. Peut-être que certains d’entre vous ne sont absolument pas convaincus par cette pédagogie. Et je respecte entièrement votre point de vue. Toutes nos façons de voir et de penser s’enrichissent mutuellement. Je souhaitais juste vous expliquer pourquoi je pense, à mon échelle, que non, la pédagogie Montessori n’est pas un phénomène de mode. Pourquoi je suis persuadée de la profondeur du message prôné. 

Et vous ? Montessori, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? 

enfance joyeuse blog parents futurs parents
Pourquoi je ne fais pas du Montessori « parce que c’est à la mode » mais bien pour les valeurs avancées.

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Je suis complètement d’accord avec toi. On peut s’en inspirer sans en faire un « dogme » et ne suivre que ses préceptes. ON A LE DROIT. Et puis, Montessori ne devrait pas être synonyme de prix exorbitants… Alors oui, parfois les prix sont justifiés car créés avec des matériaux nobles mais quand même… Les jouets « Montessori » qui n’en sont pas et qui sont vendus trois fois plus chers… Je ne cautionne pas non plus !
      Merci pour ton message !
      A bientôt,
      Charlotte.

  1. 3
    Maman Chamboule Tout

    Pour être honnête avec toi j’ai fait parti des gens associant Montessori / phénomène de mode. Mais comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, je me suis penchée sur cette pédagogie et j’ai très vite adhéré comme tu le sais !
    Je pense que, malheureusement, c’est aussi un phénomène de mode dans le sens ou le marketing s’est emparé de cette pédagogie et que des tas de personnes veulent faire du Montessori avec des outils uniquement sans rien connaitre de cette pédagogie.

    • 4
      Enfance Joyeuse

      Merci pour ton témoignage !
      Je pense aussi que l’étiquette « phénomène de mode » lui colle à la peau car le marketing s’en est emparé…
      Dommage ! J’espère que les mentalités évolueront, et peut être, s’intéresseront en profondeur à ce qu’avançait Maria Montessori de son vivant 😀
      A bientôt,
      Charlotte.

  2. 5
    Workingmutti

    J’ai aussi beaucoup associé la pédagogie Montessori à un phénomène de mode bobo parisien. Certains produits sont clairement très chers et assez éloignés de l’idée originale. Mais je suis d’accord avec la plupart des principes développés par cette grande dame. Ayant eu des jumeaux, je suis profondément convaincue que chaque enfant vient au monde avec SA personnalité. Vouloir l’enfermer dans un carcan d’apprentissage est ridicule.

    Chaque enfant a ses phases propres. Par exemple, en ce moment Samuel délaisse pas mal les activités visuelles pour se concentrer sur les sons, la musique etc. Le forcer à équilibrer ses activités ne servirait à rien. A la place, on le laisse jouer sur le piano de maman (sous étroite surveillance quand même 😉 ).

    • 6
      Enfance Joyeuse

      Merci infiniment pour ce retour !
      Je suis tellement d’accord avec toi !!!
      Certains phénomènes ont malheureusement dénaturés les principes de base de cette pédagogie et c’est tellement dommage…
      En tous cas, tu as pu observer que oui, les fameuses périodes sensibles existent ! Un enfant sera intéressé par tel ou tel aspect de son environnement en fonction de ce que son guide intérieur lui dit… Et non son parent ou son professeur à l’école. Chaque enfant a bel et bien sa personnalité et ce, comme tu le précises, dès qu’il vient au monde !
      Merci encore pour ce message,
      A bientôt,
      Charlotte.

    • 8
      Enfance Joyeuse

      Je suis bien d’accord… Et ça me désole car la pédagogie Montessori a bel et bien révolutionné ma pratique professionnelle à moi aussi !
      Le marketing, le fameux..
      Si seulement les produits vendus pouvaient tous être en accord avec ses idées et principes…
      Merci beaucoup pour cet échange !!!
      A bientôt,
      Charlotte.

  3. 9
    Julia - Et maman tu deviendras

    Merci pour cet éclairage différent sur la pédagogie Montessori Charlotte 🙂

    C’est indispensable selon moi de se mettre à la place de son enfant pour comprendre ses réactions et les gérer.

    Eduquer un enfant, ce n’est pas le soumettre. Eduquer un enfant, c’est se mettre à sa hauteur, c’est apprendre à l’écouter et à le comprendre pour ensuite avancer avec lui sur le chemin de la vie.

    • 10
      Enfance Joyeuse

      C’est très joliment dit ! Et je suis entièrement d’accord avec toi !
      J’irai même plus loin : éduquer c’est s’élever à la hauteur de l’enfant… 😉
      Merci pour ton petit mot, je suis ravie que cet article t’ait plu !
      À bientôt,
      Charlotte.

  4. 11
    PachaMaman

    Si tous les effets de mode étaient bon à jeter alors la mode au zéro déchet serait également vu d’un œil discréditant.
    J’ai l’impression que le retour de la pédagogie Montessori a vraiment été un tournant dans le passage à l’éducation bienveillante et positive, et c’est surtout ce que j’ai vu dans cette pédagogie, pas un effet de mode voué à disparaître.
    Ce qui est bien dans cette pédagogie, comme dans beaucoup d’autres, c’est qu’en comprenant le fond de sa pensée, on peut l’adapter au quotidien et sans avoir besoin de tous les accessoires vendus à des prix beaucoup trop excessifs…
    Bref c’est pour ça qu’il ne doit pas y avoir que des pour ou des contre, ça n’aurait aucun intérêt. mais bien des gens qui arrivent à se reconnaître dans ses belles valeurs et à les propager !!

    • 12
      Enfance Joyeuse

      Je suis bien d’accord avec toi !
      L’important est que certaines personnes y trouvent une sensibilité particulière et puisse appliquer chez eux cette pédagogie si tel est le cas ! 🙂 En comprenant ce que disait Maria Montessori, on voit au delà de l’effet « vendeur ».
      Je suis aussi complètement d’accord sur le fait que la mise en avant de cette pédagogie a participé grandement à la vulgarisation de l’éducation positive et bienveillante 😉
      A bientôt,
      Merci pour ton message !
      Charlotte.

    • 14
      Enfance Joyeuse

      Je trouve aussi qu’elles sont parlantes ! 🙂
      N’hésite pas à m’écrire si tu aimerais en savoir d’avantage sur Montessori, je te répondrai avec plaisir 😀
      Merci pour ton passage sur le blog,
      A bientôt,
      Charlotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *