Montessori : comment instaurer une rotation dans les jeux ?

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! Que vous pratiquiez ou non la pédagogie Montessori, la question de la rotation des jeux est souvent au coeur de vos préoccupations lorsqu’il s’agit de l’éveil de votre bébé. Alors comment faire ? Quels éléments prendre en considération ? Je vous donne quelques pistes maintenant ↓

Comment instaurer une rotation dans les jeux de son enfant ?

Pourquoi devriez-vous effectuer une rotation dans les jeux de votre enfant ?

Commençons par le commencement !

Dans la pédagogie Montessori, il est conseillé de donner à un enfant peu de jeux de qualité plutôt que trop de jeux.

Pour elle, il est important que l’enfant puisse avoir accès à des jeux qui répondent à ses périodes sensibles (à ses besoins à ce moment là de sa vie). Dans ce sens, inutile de lui proposer tous ses jeux en libre accès. Cela le sur-stimulerait et ne l’aiderait pas à faire ses expériences.

Dans la même idée, il vaut mieux que les jeux de l’enfant soient accessibles et rangés. Les enfants sont en effet, très sensibles à l’ordre. C’est d’ailleurs pourquoi vous trouverez souvent des étagères de jeux chez les familles qui pratiquent cette pédagogie plutôt que des coffres à jouets.

Il semble également important que votre enfant ait accès à des jeux de qualité. J’en parlais dans cet article.

Vous l’aurez donc compris : dans la pédagogie Montessori, on privilégie la rotation dans les jeux de l’enfant plutôt que de lui mettre tous ses jeux en libre accès. Mais alors, comment faire au quotidien ?

Se baser sur les périodes sensibles de son enfant.

Votre enfant va vivre au cours de son enfance des périodes sensibles. Cela signifie qu’il va être attiré par certains aspects de son environnement plutôt que d’autres. Par exemple, un enfant de 2 ans pourra être intéressé par les jeux de motricité fine alors qu’un autre, au même âge, sera attiré par les jeux de motricité globale. Chaque enfant est unique et ses périodes sensibles le sont également ! Ainsi, il vaut mieux se fier à vos observations.

Les périodes sensibles sont le moteur de l’activité de l’enfant. S’il joue à un jeu de lui-même, il va apprendre avec plaisir. S’il a la liberté d’explorer aussi profondément qu’il le désire, ses acquisitions lui serviront à vie.

Dans ce sens, pour la rotation des jeux, privilégiez plutôt les périodes sensibles que vous observez de votre enfant plutôt qu’un planning précis. Inutile de vous forcer à changer les jeux toutes les deux semaines dans tel ou tel ordre de roulement. Si votre enfant joue encore avec ce jeu, laissez le lui. Même si ça fait un mois qu’il l’a. C’est qu’il y trouve encore de l’intérêt. Dans le même sens, si votre enfant n’investit absolument pas tel autre jouet, même si ça fait quelques jours qu’il lui est proposé, changez le. De cette manière, vous allez enrichir les expériences que votre enfant va faire avec ses jouets. Il va, de ce fait, apprendre. Car il aura pu se diriger vers les expériences qu’il aura réellement envie de mener.

Rotation de jeux et respect des besoins de votre enfant.

Malgré toutes ces idées en tête, je sais qu’il n’est pas facile de penser concrètement à la rotation des jeux ! Voici quelques conseils.

Comme indiqué en amont, votre enfant a besoin d’ordre pour grandir épanoui. Cela signifie qu’il n’aime pas les perturbations et les changements dans son environnement et ses routines. Afin de respecter ce besoin d’ordre de votre enfant, vous pouvez :

  • Ne pas changer trop souvent les jouets (surtout s’il les investit).
  • Ne pas tous les changer d’un coup. Vous pouvez, par exemple, en garder toujours un ou deux qui restent entre les rotations.
  • Ne pas planifier à l’avance et se baser vraiment sur vos observations.

Votre enfant a également besoin de concentration. Maria Montessori a d’ailleurs établi sa pédagogie dans le but d’intervenir le moins possible dans l’activité spontanée de l’enfant de manière à privilégier son pouvoir de concentration. Pour respecter ce besoin, vous pouvez :

  • Gardez tous les jeux avec lesquels joue votre enfant. Un enfant a besoin de répéter ses actions pour apprendre. Et il a besoin de temps de concentration dessus pour pouvoir faire toutes ses expériences.
  • Évitez de le couper dans ses découvertes de manière à ce qu’il puisse aller au bout de ses explorations.

Il a également besoin de répéter ses actions sur ses jeux pour grandir et assimiler toutes ses expériences. Pour l’aider, vous pouvez :

  • Laissez quelque temps un jeu que l’enfant maitrise particulièrement pour lui donner le temps de le répéter jusqu’à ce qu’il passe à autre chose de façon spontanée.
  • Essayez de changer la présentation que vous faites des jeux à votre enfant pour voir si c’est le jeu en lui-même ou votre proposition qui ne lui donne pas envie de l’utiliser.
Comment faire Montessori avec mon bébé ?

L’observation est la clé dans la rotation des jeux.

Vous l’aurez donc compris : tout réside dans la manière dont vous allez aménager l’espace d’éveil de votre enfant. Tous ces choix sont les vôtres. D’ailleurs, c’est l’un des points fondamentaux de la pédagogie Montessori. Dans cette éducation, la place de l’adulte, de l’environnement de l’enfant et du choix du matériel sont prépondérants. La rotation des jeux c’est un peu le mélange de tous ces éléments. À savoir : quels jeux proposer ? Comment ? Et quand en changer ?

Et la clé : elle est dans vos yeux. Dans ce que vous observez de votre enfant. Il y a des généralités, bien sur. Un enfant à tel âge, il aime faire telle chose. Mais au delà de cette « normalité », il y a des spécificités qui sont propres à chaque enfant. Et ça, il n’y a que vous qui pouvez les voir.

Observer son enfant, c’est pas aussi facile qu’on le croit. C’est regarder au delà de ses propres envies (‘tiens, j’aurai bien aimé qu’il joue avec ce jouet tout neuf qui est drôlement joli’) et se concentrer sur ce qu’on voit, sans interpréter (‘il joue avec tel jeu’).

Et même si l’exercice peut être fastidieux : il sera, j’en suis sure, très bientôt, votre meilleur ami. Il vous évitera bien des questions. Votre réponse, elle sera sous vos yeux. En observant votre enfant.

J’espère que cet article vous aura été utile pour penser la rotation des jeux de votre enfant.

Et chez vous ? Comment vous pensez cette rotation ?

enfance joyeuse blog parents futurs parents
Dans la pédagogie Montessori, il vaut mieux peu de jeux de qualité que trop de jeux. Mais comment faire cette rotation ?

  1. 1
    Julia - Et maman tu deviendras

    A la maison, Charlie a accès à ses jouets en toute liberté.
    Je lui ai fabriqué une petite étagère à sa hauteur, à deux niveaux (mon premier meuble !).
    La clé de ma rotation : l’observation, comme tu le dis si bien dans ton article.
    Il y en a certain qu’elle n’a jamais touché, d’autres qui sont là depuis plusieurs semaines, des nouveaux qu’elle découvre. Pas de règle précise, si ce n’est d’observer ce qui lui plait et d’être en phase avec son développement. En ce moment, encastrer et empiler sont sa grande passion (14 mois) !

    Merci pour cet article bien utile Charlotte,
    A bientôt 🙂

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Merci à toi pour ce partage !
      C’est super que tu aies réussi à créer ce meuble pour qu’il soit complètement adapté à sa taille !
      Pour ce qui est de la rotation, je pense que tu as toutes les clés en main ! En observant ce que Charlie utilise ou non, sans te fier à des règles précises et immuables, tu pourras faire évoluer cet espace en fonction de ses besoins 🙂
      Merci pour ton message !
      A très bientôt,
      Charlotte.

  2. 3
    Nanakie

    J’ai du mal à faire une rotation car je veux qu’elle puisse vraiment opter pour ce qu’elle veut. J’ai l’impression de la « priver » de certaines découvertes si je lui ôte des jouets … Mais il faut que je me rende à l’évidence : il y a des semaines qu’elle ne touche pas à certains d’entre eux ! Et puis …. j’ai presque plus de place !!! Allez hop, rotation !

    • 4
      Enfance Joyeuse

      Je comprends que tu aies cette réticence. Faire une rotation c’est forcément faire des choix et rien ne dit qu’ils soient les plus adaptés… Mais tu sais quoi ? L’erreur est humaine 😉
      Si jamais tu observes que ta fille n’investit pas les jouets que tu as laissé, il est tout à fait possible de les changer 😉 Et inversement, si tu observes qu’elle semble chercher celui que tu as retiré, tu peux le lui remettre 😉 Dans tous les cas, les enfants savent se faire comprendre et si tu vois qu’elle détourne un jeu pour obtenir un effet qu’elle recherchait avec un autre jouet, tu seras toujours à temps de le lui remettre 😉
      Ce qui est super avec l’observation c’est que c’est ta fille elle-même qui va te guider 🙂 Et elle sera guidée par ses désirs profonds et intérieurs. Si elle ne joue plus avec tel ou tel jouet, tant pis ! 😉
      Et puis comme tu le soulignes, ça va te faire gagner beaucoup de place 😉
      J’espère que mon article te donnera des pistes concrètes pour que tu puisses mettre en place cette rotation 😉
      A bientôt,
      Merci pour ton message,
      Charlotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *