Montessori, dis moi qui tu es.

Bonjour tout le monde 🙂 Aujourd’hui je me retrousse les manches pour aborder un GRAND sujet : Maria Montessori & sa pédagogie centrée sur l’enfant. Vous êtes prêts? C’est parti ↓

montessori Photo trouvée ici.

  • Maria Montessori et sa vision de l’enfant. 

Aujourd’hui, la pédagogie de Maria Montessori est employée dans de nombreuses écoles mais également dans certaines crèches. On retrouve également ses livres sur toutes les étales des magasins. Des jeux inspirés de sa pédagogie déferlent dans les rayons et sur le web. Bref, Maria MONTESSORI fait partie de notre quotidien. Mais, qui est-elle?

Maria Montessori, médecin et pédagogue italienne, a fondé sa pédagogie au début du 20° siècle. Elle défend alors pour l’époque une vision novatrice de l’enfant. Elle met en avant leurs capacités spectaculaires. Pour elle, l’adulte doit accompagner l’enfant à développer sa liberté de choix, son désir d’apprendre, son autonomie, sa créativité. Et ce, dès le plus jeune âge. Elle applique notamment sa pédagogie dans les écoles & développe une nouvelle façon d’amener les apprentissages scolaires aux enfants.  Maria Montessori parle d’ailleurs d’éducateur et non pas de maitre. Le respect de l’enfant, la considération de son être en tant qu’égal sont autant de valeurs qui l’anime.

Alors, quelle est sa pédagogie? 

  • Les termes phares de sa pédagogie. 

Au cours de ma formation et suite à mes lectures, j’aimerai développer maintenant les termes phares employés par Maria Montessori. Je voudrai partir de ce qu’elle a écrit avant de vous expliquer comment l’utiliser au quotidien. Je ne veux pas vous donner les clés de la pédagogie Montessori à la maison sans même partir de ce qu’elle a expliqué de son vivant. Trop de personnes prônent Montessori sans en faire réellement. Je veux donc partir de la base (d’elle, de ses travaux) avant de le décliner dans notre quotidien actuel. Vous êtes concentrés? On y va 🙂

Elle parlait de « pouvoir de concentration » . Pour elle, si on laisse l’enfant choisir son activité, au moment où il en a envie, et que l’adulte n’intervient pas: il va pouvoir rester concentré un long moment. Pour elle, l’école actuelle où tous les enfants apprennent le français tel jour, tant de temps et de telle manière est inconcevable. Chaque enfant étant unique, son désir d’apprendre l’est également. C’est en le laissant choisir, manipuler et répéter son activité que l’enfant pourra rester concentré un long moment. De là, naitra son désir d’apprendre. Mais il faut que cet apprentissage vienne de lui. Sans ça, selon elle, on ne lui donne pas le goût d’apprendre. Il restera donc peu concentré.

Maria Montessori a également parlé de « l’esprit absorbant »  ( de la naissance aux 6 ans de l’enfant). Aie, second mot barbare. Ne vous inquiétez pas, le concept est simple. Je vous explique 🙂 Selon elle, c’est en faisant que les enfants apprennent. Ils s’inspirent notamment du quotidien. Les jeux d’imitation sont donc importants pour eux. Ils ont une capacité innée à « absorber » ce qu’il se passe dans leur environnement. C’est pour ça notamment qu’elle conseille l’apprentissage des langues dès le plus jeune âge. Pour elle, il est bien plus facile pour un enfant d’apprendre trois langues que pour un adulte! 😉 En parlant d’esprit absorbant, elle désigne aussi le fait que l’enfant « absorbe » ce que son environnement pense de lui. Bref, pour elle, cette capacité est intrinsèque au développement de sa confiance en lui.

Enfin, les derniers mots que l’on  retrouve souvent lorsque l’on parle de Maria Montessori, se sont « les périodes sensibles » . Selon elle, il existe des phases où les enfants ont une sensibilité plus ou moins prononcée pour telle ou telle chose. Jusqu’à ses six ans par exemple, elle explique que l’enfant est dans une période sensible où il recherche de la constance. Il la recherche dans son environnement pour pouvoir en créer dans son propre corps. Bref, il cherche à se sécuriser.

Voici à mon sens les trois grands termes phares de la pédagogie Montessori. Bon, peut-être l’avez vous déjà lu tout ça ? Vous demandez vous encore : oui mais c’est quoi concrètement faire du Montessori? Pas de panique, je vous explique ça 😉

  • Concrètement, comment faire du Montessori? 

En tant qu’adulte, il est déjà primordial de soutenir une vision de l’enfant nouvelle. Il est important de le voir comme un individu à part entière. Il faut sans cesse le considérer avec bienveillance. Cela nécessite donc d’être dans l’empathie avec lui. Au delà de ces valeurs, elle explique qu’il faut respecter l’enfant. Montessori parlait aussi du respect de son autonomie. Vous ne pourrez pas proposer sa pédagogie si vous ne laissez pas votre enfant faire seul, de lui-même. En intervenant dans ses activités, vous alterez sa capacité d’autonomie et donc… Vous ne faites plus la pédagogie Montessori.

Dans le jeu de l’enfant, Maria Montessori expliquait que l’adulte peut montrer à l’enfant mais ne fait pas à sa place. L’adulte a un rôle de « non-intervention ». Il doit l’observer. Il doit également penser son environnement afin que l’enfant trouve des activités adaptées à son désir d’apprendre. Par exemple, les enfants peuvent trouver différentes activités sur différents plateaux. De cette manière, un plateau = une activité. Une fois finie, l’enfant range. Pour elle, le rangement et l’ordre sont également partie intégrante de la pédagogie. Si vous rentrez dans une classe Montessori, le silence reigne 😉

Il est également important que l’enfant puisse avoir accès aux différentes activités dans la journée. Il doit pouvoir y aller à son rythme. L’enfant doit aussi pouvoir être libre de choisir ce qu’il veut faire. Chaque enfant a besoin de temps devant lui pour s’essayer. Selon la pédagogie Montessori, un enfant apprend par essais/erreurs. Les jeux qu’on lui propose doivent être adaptés à son âge. Il est important que les enfants aient accès à des jeux d’imitation. Les enfants apprennent beaucoup en reproduisant le monde des adultes. Tout ce qui est à hauteur d’adulte doit être pensé pour être à hauteur d’enfant. Les couverts ne doivent pas être en plastique par exemple. Il faut faire confiance aux enfants et leur donner les mêmes que les nôtres mais adaptés à leurs gabarits. On peut leur mettre à disposition des pichets d’eau par exemple. On peut également leur donner des ciseaux etc. Bref, il faut leur faire confiance pour leur donner tout le matériel des adultes. Un enfant ne se blessera pas. Sous le regard bienveillant de l’adulte, il apprendra à se saisir de ces objets là. Si on fait à sa place sans cesse, comment lui donner l’opportunité d’apprendre?

J’en profite pour vous préciser qu’il y a plein de choses pas chères à proposer à son enfant. Montessori n’est pas forcément synonyme de produits excessifs. Pas mal de tutos DIY circulent. N’hésitez pas. Le principe est simple : adapter le quotidien. Le matériel se doit d’être adapté et à disposition. Il doit répondre à l’unique critère : « aide moi à faire seul« (comme le disait Maria Montessori).

Selon Maria Montessori, l’enfant doit être libre dans sa motricité. Cela s’adapte aux bébés : placer un bébé devant un miroir l’aide à se construire  lui même. Cela participe également à l’intégration de son environnement. On retrouve la notion de période sensible et de constance… Tout est lié, tout a du sens. Pour les plus grands c’est pareil:  les lits à barreaux n’ont pas de sens, l’entrave à leurs mouvements également… Bref, vous l’aurez compris : il y a plein de petits points à adapter dans son quotidien 😉

Pour finir, une autre des valeurs de Maria Montessori est l’accès à la nature. Selon elle, les enfants apprennent beaucoup en étant à l’extérieur. Qu’il pleuve, neige ou vente: les enfants vont dehors 🙂

 Et voilà, je pense vous avoir donné les grands axes de la pédagogie définie par Maria Montessori. Les maitres mots sont donc : l’autonomie, la confiance en lui, l’environnement adapté à l’enfant. Il faudrait des dizaines d’articles pour être précise sur tous les points abordés dans ses ouvrages. Si jamais vous aimeriez en savoir plus, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires. 🙂

Et vous, proposez vous du Montessori à la maison? Cette pédagogie fait-elle partie de votre quotidien? Avez vous fait le choix d’une école spécialisée? 🙂 Racontez moi tout ça en commentaires 😀

enfance joyeuse

montessori pédagogie

Certains articles cités ci-dessus vous dirigent vers des liens affiliés Amazon. Vous achetez au même tarif qu’habituellement et au passage, Amazon me reverse une participation. 

 

 

 

 

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *