Ma deuxième grossesse… #

Bonjour tout le monde ! En ce dimanche tout grisonnant, je donne la parole à Cécilia pour un portrait rempli de soleil. A toutes les mamans qui attendent leur second enfant ou qui projettent d’en avoir un second, je vous invite à lire ce témoignage. Oui, vos doutes et craintes sont légitimes. Mais comme le dit Cécilia, l’Amour se multiplie ! Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir ce magnifique témoignage.

ma seconde grossesse

Je souhaite partager avec vous, mon ressenti, sans filtre, de ma deuxième grossesse.

        « Chaque grossesse est différente ! »

Cette réplique dont tout le monde vous bassine afin de vous rassurer, vous réconforter, dans ce qui vous semble être un choix. J’ai attendu que ma petite Léana ait l’âge de se prendre légèrement en main, avant que les années d’écart ne se creusent, pour décider de faire un second enfant. C’est mon choix, enfin notre choix à tous les deux. J’ai donc attendu ses 2 ans. Cette grossesse a été voulue, tout comme la première d’ailleurs. Mais bizarrement, et ce dès les premiers mois, je ne l’ai pas abordé de la même manière que la première ! « Faites des gosses tiens ! »

ma deuxième grossesse Enfance joyeuse

     Une grossesse désirée, dans un contexte idéal!

Récemment propriétaire nous avons fait l’acquisition d’une maison coup de cœur. Même si je ne m’attendais pas me retrouver dans les travaux… Sinon, Léana qui entame, dans la même année, sa première rentrée scolaire me permet d’avoir un peu de repos dans les matinées. J’ai aussi un conjoint en or qui n’hésite même pas à me proposer, sans stress, de prendre mon congé parental afin de m’occuper des deux enfants, une fois notre bébé 2 né. On a eu le choix du roi en ayant Une Léana et Un Ilian. Mais sérieusement qu’est-ce qui cloche donc chez moi me diriez vous ?

      Ayant déjà vécu deux ans auparavant une première grossesse je devrais normalement moins me prendre la tête ? Avoir moins d’angoisses. Moins d’appréhensions. Oui mais voilà ce qui cloche chez moi: je ne me suis jamais autant prise la tête de ma vie que pour cette grossesse.

     Une de mes plus grosses prises de tête est, et attention à vos yeux car cela risque d’en choquée certaine, que j’angoisse de partager mon amour de maman.

Je m’explique: Léana occupe une place plus qu’importante dans mon coeur. C’est grâce à elle que je suis la maman que je suis. Elle m’a tout appris. Mes premières hésitations, mes premières fiertés, toutes mes premières fois de maman ont été pour elle. Aurais-je assez de place pour Ilian ?

Vais-je l’aimer comme j’aime Léana ?

       J’ai tellement peur de perdre cette fusion que j’ai avec Léana, que j’ai parfois mis cette grossesse de côté. Comme si je ne voulais plus de lui. Oui j’ai tellement honte de vous livrer cela mais c’est pourtant vrai…

       Cependant, je me sens plus en forme. Je me sens plus femme. Malgré ces aspects négatifs, cette grossesse me réconforte dans mes choix de vie. Celle de ma vie de famille (moi qui ai toujours été une carriériste) ! Elle m’a permis de m’arrêter très tôt dans le cadre de ma grossesse actuelle (travail de nuit, 3X8 et début de grossesse assez difficile) et de m’épanouir à 100% à mon conjoint, et à Léana.

      Je vous rassure, ça va beaucoup mieux. J’attend le mois d’octobre avec impatience… J’attend Ilian avec sérénité grâce à Léana qui s’investit quotidiennement dans la grossesse.

Le cœur d’une maman à cette capacité incroyable de multiplier son amour.

Un amour infini pour n’importe lequel de ses enfants. Il suffit de voir ma maman, de boire ces paroles lors de moment de pleurs et de doutes. Voir la maman qu’elle est devenue. Et se dire enfin, que je peux également le faire. Finalement ça se sent, ça se ressent. Mais ça ne s’explique pas …

       Alors ne jugez pas… Je suis persuadée que plusieurs d’entre vous ont eu les mêmes moments de doutes.

J’ai vraiment hâte, de vous faire partager mon ressenti lorsque Ilian sera parmi nous…

Et vous ? Comment avez-vous vécu ou vivez-vous votre seconde grossesse ? Avez-vous les mêmes craintes ? Venez partager vos expériences avec nous en commentaires 🙂

Cécilia et son vécu de grossesse pour son second bébé (peurs, doutes, craintes et amour !)

 

6 Commentaires

Ajoutez les vôtres
    • 2
      Enfance Joyeuse

      Je pense que beaucoup de femmes ont cette crainte à un moment ou à un autre de leur seconde grossesse ! Mais, il faut retenir que l’amour se multiplie !!! 😀
      Merci d’être passée sur le blog !
      A bientôt 🙂

    • 4
      Enfance Joyeuse

      Beaucoup de femmes se posent la question… Elle est légitime que l’on soit maman ou que l’on projette de l’être 🙂
      Plein de belles ondes pour votre parcours !!!
      Merci d’être passée sur le blog et d’avoir pris le temps de commenter 🙂
      A bientôt !

  1. 5
    Testarode

    Bonjour,

    Mon 2eme bout d’chou arrive bientôt, prévu pour fin février. Ma fille aînée a 6 ans et je ressens exactement la même chose: après 6 années ultra fusionnelle avec ma poupée qui devient déjà trop grande à mon goût, où je me focalisais sur elle, comment vais-je faire, être avec mon 2eme. Je suis ravie qu’il arrive et je n’aime déjà mais l’aimerais-je autant? Plus? Moins? Vais-je réussir à m’organiser moi la pro (du moins une des pro) de la désorganisation?
    Heureusement, mon mari est merveilleux et me rassure tout le temps. Lui est issu d’une fratrie de 4 alors il a vu sa mère jongler avec 4 enfants et seule (presque) sans problèmes alors que moi je suis fille unique donc je ne sais pas trop comment je vais m’y prendre mais j’essaie de relativiser au maximum en me disant que j’y arriverai. Je ne suis pas la 1ere à ressentir ces craintes et je ne serai pas la dernière. Bon courage à toutes les futures mamans et les futures 2eme fois mamans.

    • 6
      Enfance Joyeuse

      C’est une angoisse très fréquente et bien légitime !
      Ne vous inquiétez pas, votre amour va se démultiplier avec ce deuxième enfant !
      Vous allez vous débrouiller comme des chefs !
      Merci beaucoup pour votre commentaire !
      A bientôt !
      Charlotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *