Zoom sur les échographies réalisées durant la grossesse !

Bonjour tout le monde ! Durant votre grossesse, vous avez certainement réalisé au moins 3 échographies. Mais qu’est ce que votre médecin regarde exactement? A quoi servent-elles? Sont-elles dangereuses? Petit focus sur les échographies réalisées pendant la grossesse ↓

échographies grossesse

Echographies: obligatoire ou non?

Tout d’abord, sachez que la loi n’impose pas d’échographies obligatoires durant la grossesse d’une femme. Elles sont facultatives ! Cependant, durant son suivi, la future mère peut décider d’en réaliser plusieurs.

A quoi servent elles?

Dans le cadre d’une grossesse, on recommande à la femme de réaliser trois échographies. Certaines décident d’en réaliser moins, voir aucune alors que d’autres optent pour en avoir plus avec la solution en 3D. Mais, concrètement, à quoi servent-elles? Les échographies présentent plusieurs avantages ! Déjà, c’est un merveilleux moyen d’entrer en contact avec son bébé et de le découvrir un peu plus. Elles permettent également à votre médecin de diagnostiquer des problèmes pouvant survenir durant la grossesse. Voici les éléments qu’il va venir vérifier :

  • La première échographie de datation : à réaliser entre la 11ème et 13ème semaine d’aménorrhée (SA) :

Au delà du fait qu’elle est synonyme de première rencontre entre vous et votre bébé, elle permet au professionnel, de s’assurer de votre grossesse et de la dater avec précision. Il s’assure également du bon développement du foetus et peut observer certaines anomalies. D’ailleurs, la clarté nucale est mesurée lors de cette toute première échographie afin de dépister précocement certaines anomalies chromosomiques (notamment la trisomie 21).

  • La seconde échographie à réaliser entre ma 20ème et 22ème SA. 

C’est la fameuse échographie morphologique !! Durant celle-ci, le praticien vérifie la bonne croissance de votre bébé en prenant différentes mesures (son crâne, son abdomen, son fémur, son rythme cardiaque, son système digestif, nerveux et sanguin entre autres). Ainsi, certaines anomalies morphologiques peuvent être détectées suite à cette étude.

  • La troisième échographie entre la 31ème et 32ème SA. 

Cette dernière échographie permet à nouveau de vérifier que tout se passe bien pour le bébé, qu’il grandit bien. C’est également le moment de prendre des informations pour l’accouchement qui se profile à l’horizon 😉 Le médecin regarde la présentation du foetus et évalue son poids à terme. En fonction de ces données, il envisagera certaines solutions pour faciliter l’accouchement par voie basse par exemple.

Réaliser des échographies, est-ce dangereux pour le bébé?

Pour répondre à cette question, il me semble important de définir comment le processus d’échographie est réalisé. Afin d’obtenir des images du bébé, le praticien utilise une sonde. Appliquée sur le ventre de la femme enceinte ou directement insérée dans son vagin, elle envoie des ultrasons. Ces derniers pénètrent dans l’organe à explorer et une partie d’entre eux revient jusqu’à la sonde. L’appareil à échographie les traite et les fait apparaitre sous formes d’images en deux dimensions et en noir et blanc sur un écran. Voici le procédé des échographies en 2D. Ce principe reste inchangé pour celles réalisées en 3 dimensions bien qu’elles permettent d’obtenir une image volumique. Aucune étude n’a pu prouver que l’utilisation des ultrasons pendant la grossesse augmentait la probabilité de l’enfant à contracter certaines maladies. En revanche, aucune étude ne prouve non plus qu’il n’existe aucun effet néfaste. Dans ce sens, réaliser certaines échographies « souvenirs » en 3D dans des cabinets privés n’est pas recommandé par une majorité du corps médical. Pourquoi? Car les personnes qui les réalisent ne sont pas toujours formées à l’échographie  foetale et peuvent conduire à une exposition trop longue du bébé aux ultrasons. Le fait que ces échographies n’aient pas une finalité médicale comme les trois recommandées durant la grossesse est également un contre-argument à les réaliser selon les professionnels de santé.

Et vous? Avez-vous opté pour les échographies en 3D? Vous pouvez venir partager avec moi les raisons de votre choix dans les commentaires !

Si cet article vous a plu et/ou que vous êtes enceinte, je vous invite à venir lire les autres articles du blog liés à cette thématique! 

enfance joyeuse

échographies grossesse

8 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Emilie

    Dès le début de ma 2ème grossesse le rythme des échographie a été plus soutenu que les 3 préconisées. Surveillance accrue à cause d’une précédente fausse-couche.
    A la 2ème écho officielle le ciel nous est tombé sur la tête avec la découverte d’une anomalie cérébrale.
    Nous avons alors basculé dans la case grossesse à risque avec un suivi spécifique dont écho toutes les 2 semaines à l’hôpital.
    De la 1ere à la dernière j’ai toujours très mal vécu ces échos qui me donnaient l’impression de voler l’intimité de mon bébé et le secret de la vie.
    Elles ont généré beaucoup de stress, de malaise. Surtout les 3D où l’intimité voit avec tant de précision les traits du bébé. Je n’avais pas envie de les découvrir d’avance j’avais besoin de rêver cet enfant.

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Merci beaucoup d’avoir partagé cela ici. Ca a dû être très dur pour vous autant pour la difficile nouvelle que pour cet acte que vous jugiez invasif et malheureusement trop fréquent… Ces échos étaient obligatoires mais je comprends votre ressenti de maman. Au cours de cette grossesse, toutes ces échos, ça faisait peut-être trop d’un coup à gérer d’un coup. Dans tous les cas, je vous souhaite plein de bonheur pour la suite …

  2. 3
    WorkingMutti

    Ici on a eu le droit à une échographie mensuelle à chaque fois, et à deux échos avant celle de datation. Donc on voyait bébé très souvent. Je l’ai plutôt bien vécu, c’était une manière de voir le ou les bébés dans mon ventre. Et puis ça me rassurait étant donné que c’était des grossesses à risques. J’avais tellement peur qu’elles n’aillent pas à leur terme que c’était un soulagement à chaque fois … pendant une semaine

    • 4
      Enfance Joyeuse

      Oui c’est vrai que c’est un soulagement surtout quand la grossesse est considérée comme « à risques ». Même si je comprends que le soulagement ne dure qu’un temps et que l’angoisse revient vite. C’est aussi ce qui prépare au rôle de maman en quelque sorte… 😉
      Merci pour ton commentaire !

  3. 6
    Maman Chamboule tout

    Alors chez nous c’était 4 écho. J’ai eu une écho de datation précoce car avant d’attendre bébé Lu j’ai fait une GEU du coup il fallait vérifier qu’il était bien placé. La sage-femme qui pratiquait les écho avait la 3D mais on n’a pas trop aimé, on se croyait dans Alien !

  4. 7
    Maman Chamboule Tout

    Oups, mon commentaire d’hier n’a pas l’air d’être passé ! Je te racontais que chez nous il y a avait eu une écho supplémentaire : l’écho de datation précoce. En effet, avant d’attendre bébé Lu j’ai fait une GEU et il fallait vérifier qu’il soit bien placé. La 3D on a jamais vraiment adhéré, ça nous faisait un peu pensé à Alien…

    • 8
      Enfance Joyeuse

      Si je l’ai bien reçu mais avec du retard haha :p
      Merci de partager cela ici. Ca n’a pas du être une étape facile cette écho de datation précoce vu votre expérience passée… Mais tout allait bien pour bébé Lu, vous avez dû être soulagés ! Concernant l’écho 3D, tu n’es pas la seule à me faire ce retour :O !! Certains couples n’adhèrent pas du tout !
      A bientôt,
      Charlotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *