Juliette, maman de jumeaux #

Bonjour à tous ! Je suis ravie de vous retrouver en ce joli dimanche ensoleillé pour vous présenter un nouveau portrait de maman. Aujourd’hui, c’est Juliette, auteur du blog « RelaxMax » qui s’est prêtée au jeu des 10 petites questions !

Vous êtes prêts? C’est partiiiii ↓

Chère Juliette, présente nous un peu ta famille.

Bonjour. Nous sommes Maxime et Juliette, les parents de Robin et Sam qui ont 10 mois. Nous habitons a la Réunion, depuis plus de 10 ans, avec Jazz, Maloya et Bichique (nos deux chiens et notre chatte ) bien que nous sommes originaires de Lille.  Maxime est ingénieur il part beaucoup en déplacement. Je suis kiné pour enfants en congé parental. Robin et Sam sont nos premiers enfants. 

Tu es donc maman de jumeaux ! Commençons par le commencement… Comment as-tu ta grossesse? 

Oui des jumeaux ! Quelle surprise ! On ne s’y attendait tellement pas … Et j’ai tellement pleuré quand la gynécologue me l’a annoncé … Ca a été un choc. Il m’a fallu un mois pour admettre la situation et finalement en être fière ! D’autant plus qu’à part quelques jours de nausées durant le premier trimestre, j’ai eu une grossesse parfaite ! Avec beaucoup d’énergie et des hormones qui me rendaient euphorique ! J’ai fini par grossir les deux dernières semaines mais sinon je ne me sentais pas si grosse que ça … Bon quand je revois les photos je me dis que j’avais quand même un sacre ventre !
Les gens étaient tellement bienveillants … Cette grossesse a vraiment été un chouette moment !

L’accouchement te faisait-il peur? Comment as-tu vécu ce dernier? 

J’étais tellement bien qu’une césarienne me semblait inconcevable. Alors même si le premier bébé était en siège, on a fait un pelviscanner qui a validé l’accouchement par voie basse (la mesure de la tête et la mesure du bassin laissaient à penser que même en siège, le bébé pouvait sortir)… Je suis donc partie à l’hopital un lundi à 5h du matin après avoir perdu les eaux, en pensant accoucher normalement … Au bout de quelques heures et quelques contractions qui se sont intensifiées, mon mari est parti à la voiture chercher nos affaires, et en allant aux toilettes j’ai senti entre mes doigts, le cordon ombilical de Robin… J’ai hurlé, les sages femmes sont très vite intervenues et on a pu descendre au bloc opératoire en urgence, avec une sage femme a califourchon sur moi en train d’essayer d’empêcher la descente de mon bébé dans le bassin. Au fur et a mesure qu’il descendait il écrasait son propre cordon et donc son alimentation en oxygène. Ca s’appelle une procidence du cordon et c’est assez rare. Quand Maxime est revenu j’étais au bloc opératoire, la chambre était vide. Il a mis quelques minutes à me rejoindre. J’étais déjà sous anesthésie générale . Robin est sorti inconscient, Sam deux minutes plus tard en pleine forme. Papa a du gérer seul un nouveau né en soins intensifs et l’autre en nurserie. Il faisait des aller retours. Pendant ce temps j’etais en salle de réveil en observation suite a une grosse hémorragie de la délivrance et avoir frôlé la transfusion sanguine. Ils ont mis 5heures à me donner des nouvelles concrètes de mes bébés. Des heures à pleurer seule entre deux réveils … Le reste du temps j’étais shootée par les anesthésiques. Avoir été inconsciente pour la naissance de mes fils reste une grande douleur. J’ai rencontré Sam plus de 6h après sa naissance, et Robin plus de 24h. L’essentiel était qu’ils aillent bien certes, mais j’aurai aimé les embrasser et ne pas leur laisser l’impression que leur maman les abandonnait … 

J’imagine que cette naissance n’a pas dû être évidente pour toi. Une fois que vous êtes rentrés tous les quatre à la maison, comment vous êtes vous organisés? Aviez vous réussi à tout organiser à l’avance pour l’arrivée des bébés? 

Ah ah ! Je PENSAIS avoir tout bien organisé … Au final les listes des choses à préparer ne sont pas bien faites pour les jumeaux! J’avais tout pris en double. Certaines choses étaient en trop, d’autres manquaient … Les sacs se mélangeaient … Arrivés a la maison , rien ne se passe comme on l’a imaginé…  J’imaginais qu’ils dormiraient dans leurs berceaux par exemple !  En réalité , La seule grosse inquiétude du retour à la maison était de voir la réaction de nos animaux … Et ça s’est très bien passé.

Tu as décidé de créer un blog pour donner des conseils aux parents de jumeaux. Est ce parce que tu as souffert d’isolement? Ou de manque de conseils à l’arrivée de tes bébés? As tu été soutenu par des professionnels par exemple? 

Le blog a deux objectifs. En effet le premier est de partager mon expérience parce  je ne m’y suis pas retrouvée quand j’ai cherché sur le net des infos et conseils. J’ai passé tant de temps sur les forums … et tous les conseils que l’on donne aux parents de singletons ne sont pas applicables avec deux enfants. En étant a 10.000km de la famille, et surtout en n’ayant personne pour comprendre ce que l’on vivait avec DEUX bébés (ça n’a vraiment rien à voir), internet était vraiment une source d’informations indispensables… mais anxiogène… Heureusement j’ai renoué avec des amies perdues de vue qui avaient eu des jumeaux.. Un soutien moral est indispensable, surtout quand on est seuls. Et on peut dire que les parents de multiples forment une vraie communauté.  Maintenant que « le plus dur » est passé, j’aimerai pouvoir être un soutien pour d’autres mamans … Les rassurer. Nous ne sommes pas des moins bonnes mères parce que nous n’avons pas le temps de tout faire à la perfection comme d’autres mamans… L’autre objectif est plus personnel. Ecrire me fait un bien fou. J’ai la sensation de me libérer d’un poids, de me vider et ça me permet de prendre du recul. Ça me donne un objectif, j’ai la sensation de « travailler ». J’ai pris un congé parental et je suis avec mes fils H24. Je ne suis jamais séparée d’eux. En écrivant le blog j’ai l’impression d’échanger , et de « travailler » … Etre avec eux est bien plus fatiguant que d’être au boulot ceci dit ! Mais c’est un réel bonheur!
Quant au soutien des professionnels … Hum … Ils sont peu à comprendre la vie de parent de jumeaux, à appréhender les spécificités … Même sils essaient et sont pour la plupart bienveillants. 

Je comprends ton besoin de bloguer! J’imagine que l’aide du papa est d’un précieux soutien !

Oh oui ! La place du papa est bien plus facile à trouver avec des jumeaux, parce qu’on est pas trop de deux. J’entend parler de papa qui ne trouvent pas leur place dans la relation parent-enfant … Ici la question ne se pose pas ! Rien qu’à l’accouchement il a été leur premier contact, leur premier câlin, leur premier bisou, leur premier peau à peau … C’est un papa merveilleux, qui a tout fait pour me préserver le plus longtemps possible… Mais la réalité de son travail nous a vite rattrapée ! Il part en déplacement en dehors de l’ile toutes les semaines, entre 2 et 5 jours (plus souvent deux que cinq heureusement !).  Au début il a tout fait pour ne pas partir heureusement! Il portait la nuit le bébé qui pleurait pendant que j’allaitais l’autre. Il les installait sur mon sein comme il pouvait. Il a fait des km en berçant nos fils  … et la journée quand il travaillait à la maison (quand il n’est pas en déplacement il est en télétravail), il était à son ordinateur debout  avec un petit en porte bébé et moi je portais l’autre … A part allaiter, il n’y a rien qu’il n’ait pas fait autant que moi ! Il était même plus efficace en changement de couches !

Tu as donc allaité ! Quel est ton secret?

Je ne sais pas … J’ai posé les yeux sur eux et je me suis dis: j’allaiterai a tout prix … C’était devenue la chose la plus importante de ma vie … Un sentiment absolu, viscéral… Je ne m’étais pas fixé d’objectif à long terme par contre . D’abord un mois, puis trois, puis six … et depuis les 6 mois c’est devenu plus facile … Le coallaitement est devenu une routine. La lactation s’est bien installée.  Les gros des pics de croissance sont passés … Je sais que je peux désormais tenir longtemps … J’ai quand même eu une frayeur au moment des premières dents parce que l’un de mes fils me mord de temps en temps … mais ça devient assez rare. Il est vrai que j’ai eu de la chance : aucune crevasse, une montée de lait très efficace, des petits qui avaient une succion efficace … Il y a eu des moments difficiles où j’ai pleuré beaucoup.  Ils pleuraient sur le sein , ils se mettaient à hurler … On m’a tout dit : réflexe d’ejection fort, hyperlacation … Je me sentais fautive… Jusqu’au jour où la pédiatre les a vu faire et a détecté une oesophagite . Les pauvres avaient des reflux gastrooesophagiens internes … Ils ont eu de l’inexium et les tétées se sont mieux passées … J’y tenais tellement à cet allaitement exclusif ! 

Petite question : arrive t’on un jour à trouver un équilibre dans son quotidien avec des jumeaux? J’ai vu que tu parlais de « parents débordés » sur ton blog.

La question piège ! En fait pour le blog  j’ai lu pas mal de bouquins sur les jumeaux , et des articles aussi … Tous parlent d’organisation ! Je lis des témoignages de mamans … de Wondermamans quoi ! Elles préparent tout a l’avance , planifient … s’organisent … C’est très loin de ce que je vis ! Pour moi LE truc pour survivre c’est l’ADAPTATION. Je me sens bien incapable de prévoir les situations, par contre j’ai l’impression d’avoir développé des sacrées capacité d’adaptation, d’imagination… et d’abnégation aussi ! Donc oui des fois on est un peu débordés mais on s’en sort toujours … D’où le nom du blog.  Et si on le prend avec le sourire c’est encore mieux ! (C’est pas toujours facile.) Ils restent tous les moments difficiles où ni l’organisation ni l’adaptation ne peuvent aider … des nouveaux-nés qui pleurent en même temps, qui veulent les bras à longueur de journée, et ne supportent pas d’être posés, ça nous donne la sensation d’être débordés ! J’ai l’impression qu’on ne peut pas ne pas être dépassés un moment ou l’autre avec deux bébés … on m’avait parlé d’une première année très difficile … Moi j’ai commencé à revivre des leur 6 mois … peut être qu’il suffit d’accepter d’être débordés par moment. Sans que les petits sentent l’angoisse monter … Tu vois je ne peux pas répondre à cette question ! Je pourrais tourner en rond encore des heures sur le sujet … Un serpent qui se mord la queue!

En effet, ça n’a pas l’air évident ! Alors, à quoi ressemble une journée avec des jumeaux de 10 mois? 

On joue beaucoup!
Ils se réveillent souvent en même temps, parfois il y a une heure de décalage et c’est moins pratique mais on s’en sort … On prend notre petit déjeuner (il mâchouillent un bout de pain ou une galette de riz pendant que je prend mon petit déjeuner mais c’est tranquille : pas de chaise haute !) Je prend un café après la nuit pourrie que nous avons passé (ils ne font toujours pas leur nuit, se réveillent toutes les deux ou trois heures , toutes les heures en période de poussée dentaire… si c’est en même temps ça va, si c’est en décalé on peut dire que nos nuits sont vraiment hachées !)
Ensuite on joue… Si je m’active à la cuisine, ils vident les tiroirs à leur hauteur (que j’ai pris le soin de remplir avec des couvercles et ustensiles en plastique auparavant). Si je prend ma douche, je leur donne des flacons vides et me dépêche parce qu’ils aiment me rejoindre sous l’eau et que je n’ai pas toujours envie de les changer juste après … Bref où je vais ils vont. Des fois on va se promener sur le front de mer avec les chiens , on prend un café avec une copine… mais la voiture et la poussette c’est pas leur tasse de thé…
Ensuite c’est sieste. Ils s’endorment sur le sein, vive le coallaitement … Si je n’ai rien à faire je reste avec eux comme ça. Ils dorment deux heures (j’essaie de dormir un peu , puis Instagram, Pinterest ou facebook m’occupent le reste du temps sur mon téléphone…) Si j’arrive à dégager mes bras sans les réveiller je lis un peu. Si j’arrive a me dégager totalement j’essaie d’avancer sur un article … Bref j’ai deux heures à passer auprès d’eux. Si je ne suis pas là c’est trente minutes de sieste maxi .
Le repas du midi c’est « finger food » . Je n’ose pas dire DME pour ne pas titiller les puristes puisqu’ils mangent en morceaux ET en purée/compote . J’essaie de varier les recettes mais s’ils mangent de tout , ils mangent surtout très très peu ! Par contre ils têtent a la demande. Après le repas , ils se lavent les mains (ils patouillent dans une bassine d’eau) pendant que je nettoie le carnage (aidée par les chiens).. On joue encore un peu. Je fabrique des jeux grâce aux idées chipées sur Pinterest ou Instagram. On fait des courses de 4 pattes , ils marchent avec leurs chariots… On se dépense un peu avant la sieste de l’après midi qui dure une heure .. Même combat : on s’endort au sein et sur maman.
A leur réveil on joue à la maison ou à la ludothèque ou à Zebulo: notre lieu d’accueil enfant parent ! Quelle bouffée d’oxygène ZEBULO ! Ils jouent avec d’autres enfants (là ils se séparent sans aucun soucis !). Moi je discute un peu avec d’autres parents. Les animatrices m’aident à garder un oeil sur les deux loulous ou à leur donner le gouter … Quand le papa part plusieurs jours ça me permet de discuter avec d’autres personnes que mes fils, qui sont passionnants mais nos conversations tournent vite en rond …  Bref je retrouve un semblant de vie sociale, on se file des tuyaux … c’est top !
Vers 18h ils s’énervent un peu, on met de la musique, on danse  (les livres musicaux ça les captive c’est génial) … Il faut leur changer les idées jusqu’au repas vers 18h45. On enchaine ensuite bain (ils adorent l’eau , surtout depuis les bébés nageurs ! ), berceuse, coallaitement et dodo … là ça peut être long … il faut entre 20 Minutes  (rare) et 2heures pour les endormir selon leur état d’excitation… Si papa est là c’est long ! Ils veulent rattraper le temps perdu peut-être …
Là, je file manger et je sais que je vais être rappelée dans la demi heure qui suit donc faut que ce soit rapide ! Heureusement quand je cuisine je congèle du rab … C’est peut être là la seule organisation particulière que j’ai mise en place…

Se sont des journées chargées alors ! Petit mot de la fin ! Quel conseil souhaiterais tu donner aux mamans qui attendent des jumeaux?

Dormez tant qu’il est encore temps ! Plus sérieusement : n’hésitez pas à accepter l’aide qu’on vous propose, même si c’est gênant .. Au bout d’un moment j’ai accepté qu’une copine passe et étende mon linge … C’est tout bête mais ce sont ces petites choses à faire dans la journée qui nous bouffent la journée et repoussent les moments potentiels de sieste … et communiquez avec des mamans de jumeaux … C’est une sacrée communauté , vous verrez plus tard dans la rue les regards complices échangés avec des parents de Twins que l’on ne connait pas ! 

Merci Juliette pour ces conseils ! Je te remercie également d’avoir partagé ton histoire sur mon blog.

Si vous voulez en savoir plus sur Juliette et ses histoires de maman, je vous invite à aller voir son blog, son instagram et sa page Facebook. Ils pourraient vous être d’une grande aide si vous êtes vous aussi maman de jumeaux 😉

A bientôt,

Charlotte.

 

 

 

 

 

 

 

12 Commentaires

Ajoutez les vôtres
    • 7
      Enfance Joyeuse

      Ravie de lire que vous trouvez des informations utiles ici 🙂
      Bonne chance avec votre blog 🙂
      Merci pour votre commentaire.
      Charlotte

    • 9
      Enfance Joyeuse

      Ravie que cet article t’apporte des réponses ! N’hésite pas à aller voir le blog de Juliette pour plus de conseils concernant les jumeaux 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *