Le pouvoir des hormones de grossesse.

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vous retrouve pour le premier article de la catégorie « grossesse ». S’apprêter à donner la vie est une fabuleuse expérience. Et alors que la femme voit et ressent son ventre s’arrondir, de nombreuses hormones s’activent en coulisse ! Alors que font-elles? Quels sont les rôles de ces hormones de grossesse? Je vous explique leurs pouvoirs extraordinaires maintenant ↓

hormones de grossesse

  • L’hormone HGC.

Cette hormone de grossesse, vous devez certainement la connaitre 😉 C’est celle qui permet de dire que vous êtes enceinte ! L’hormone gonadotrophine chorionique (de son petit nom) est secrétée par les cellules du futur placenta dès que l’embryon se fixe dans la paroi utérine.  Le taux d’HCG grimpe considérablement jusqu’à la dixième semaine de grossesse puis redescend progressivement. Sachez que c’est la décroissance de ce taux qui permet de diminuer considérablement la sensation de nausées 😉 Courage si vous êtes en début de grossesse, ce petit désagrément devrait donc bientôt s’estomper !

  • La progestérone, une aide de taille !

C’est  grâce à votre taux de progestérone pendant la grossesse que l’embryon réussit à s’implanter. D’abord sécrétée par l’ovaire puis le placenta (dès le second trimestre), cette hormone de la grossesse permet à votre muqueuse utérine de se préparer à accueillir votre bébé. Elle va devenir un endroit très confortable pour que l’oeuf vienne se lover contre elle. Son rôle ne s’arrête pas là ! La progestérone a également un effet naturellement calmant. Ainsi, cette hormone peut aider l’utérus à se relâcher et donc arrêter des contractions naturelles en cours de grossesse. Une aide de taille en somme !

  • Les œstrogènes pour le développement de l’utérus.

Les œstrogènes jouent également un rôle pour favoriser l’accueil de l’embryon puis du foetus dans la cavité utérine. Elles vont permettre de stimuler la croissance utérine afin de permettre au foetus de grandir. Elles vont donc assouplir certains ligaments et tendons afin que le bébé ait toute la place nécessaire pour se développer. C’est aussi grâce à cette hormone de grossesse que la muqueuse utérine se gorge de sang pour nourrir l’oeuf qui a été fécondé. Et c’est également cette hormone qui permet à votre poitrine de se modifier durant toute la grossesse en vue de l’allaitement.  Bref, on remercie les oestrogènes !!

  • L’hormone lactogène placentaire (HLP) pour vous préparer à l’allaitement.

L’HLP s’allie avec les oestrogènes afin de permettre à votre corps de se préparer à allaiter. Elle va permettre de stimuler les glandes mammaires en les préparant à la lactation. Son taux augmente durant toute la grossesse pour vous préparer pour le jour J.

  • Les hormones thyroïdiennes pour le développement du bébé.

Cette hormone aussi a des pouvoirs magiques ! Au début de la grossesse, la glande thyroïde de la mère donne au foetus les hormones nécessaires pour qu’il se développe harmonieuse. Vers la 20ème semaine de grossesse, le foetus est en capacité d’en produire lui-même afin de poursuivre son développement. Elles permettent au bébé de grandir, à ses os de croître et à son système nerveux de se développer. Bref, elles sont indispensables au bon développement de votre bébé !

  • Une autre des hormones de grossesse : l’ocytocine !

C’est une hormone que l’on produit durant toute notre vie. Durant la grossesse, elle vient sur le devant de la scène au moment final ! En effet, c’est elle qui va permettre de favoriser les contractions de l’utérus et donc donner le coup d’envoi de la naissance ! Durant toute le grossesse, c’était la progestérone qui empêchait les contractions. Lors de l’accouchement, cette hormone laisse donc la place à l’ocytocine! Si votre accouchement doit être déclenché, c’est cette hormone que l’on vous envoie par perfusions et sous forme synthétique. Son rôle ne s’arrête pas là puisqu’elle joue aussi un rôle dans l’allaitement. Elle favorise notamment l’éjection du lait par le sein.

  • Les endorphines pour supporter la douleur de l’accouchement.

Ces hormones sont sécrétées par le cerveau pour apaiser les douleurs ou le stress. Son principe est simple: envoyer du plaisir pour contrecarrer la douleur. Durant l’accouchement, elles permettent donc à la maman de supporter les douleurs intenses de l’accouchement et des contractions. Son autre rôle : permettre à la mère de s’écouter. Durant l’accouchement, cette hormone incite la femme à suivre son instinct. Elle lui permet de faire appel à son cerveau dit primitif. Si c’est pas magique ça aussi? 😉

  • Et enfin, la dernière des hormones de grossesse : la prolactine.

Et voici votre dernière alliée de taille pour l’allaitement ! Cette hormone de grossesse permet après l’accouchement de stimuler les glandes mammaires et donc la production de lait. Lorsque votre bébé tétera votre sein, cette hormone sera sécrétée. Un joli cercle vertueux réalisé main dans la main avec votre nouveau-né 😉

Toutes ces hormones de grossesse interviennent donc sans que la femme ne s’en rende forcément compte. Tout se fait naturellement. Mais pour ne pas vous mentir, elles sont également à l’origine de vos petits maux de grossesse.. Elles n’ont pas que le beau rôle 😉

Et vous? Avez-vous souffert de petits maux, de petits désagréments pendant votre grossesse? Partagez votre expérience avec moi en commentaires !

enfance joyeuse

Le pouvoir des hormones de grossesse.

 

10 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 3
    Maman chamboule tout

    Merci pour ce petit tour d’horizon ! Il y en a certaines que je connaissais pas en détail ! Chez moi les hormones de grossesse devaient être sympa car je me sentais tellement bien enceinte !

    • 4
      Enfance Joyeuse

      Elles sont extraordinaires en tout point pour toi alors 😉
      Je suis ravie de lire que tu t’es épanouie pleinement dans ta grossesse ! 🙂
      A très bientôt,
      Et merci d’être passée par là !

  2. 5
    WorkingMutti

    Ah les hormones de grossesse. Chez moi ce sont un peu mes ennemies: à la chute de l’hormones HCG j’ai vraiment beaucoup de migraines ophtalmiques. Mais un grand merci aux endorphines qui ont rendu ces 8 heures de contractions supportables. La montée de lait était bien bien plus douloureuse sûrement car ces hormones n’étaient pas la.

    • 6
      Enfance Joyeuse

      Ah mince! Ca n’a pas du être évident pour toi :/ Chaque femme est différente et chaque vécu de grossesse l’est également!! On remercie quand même les endorphines pour les heures de travail supportables 😉
      Merci d’être passée par ici,
      A bientôt !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *