Peut-on trop gâter un bébé?

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vous retrouve pour aborder un sujet qui me tient très à coeur. Je vais tenter de répondre à la question suivante : « peut-on gâter les bébés?« . Prêts? C’est parti !! ↓

gâter bébé

J’entends souvent des personnes suggérer aux parents de ne pas rester trop longtemps avec leur bébé pour ne pas qu’il « s’habitue ». On leur conseille souvent de le laisser pleurer pour ne pas qu’il « s’habitue ». On leur demande de ne pas trop le porter pour ne pas qu’il « s’habitue ». On leur suggère de ne pas trop le bisouiller pour ne pas qu’il « s’habitue ». On demande aux mamans de passer le relais de peur que leur bébé ne s’y « habitue ».

Aujourd’hui, je jette un pavé dans la mare. Et si c’était BIEN et BON pour le bébé qu’il s’habitue? En quoi est-ce si risqué qu’un jeune enfant soit habitué à la proximité de ses parents? En quoi est-ce si difficile pour la société qu’un bébé s’habitue à l’amour de ses parents?

Un bébé a besoin de ses parents pour survivre. Il possède tout un éventail de possibilités pour que ses parents répondent à ses besoins. Il pleure. Il crie. Il réclame aussi bien sa tétée que des câlins. Au travers de cette proximité avec les adultes qui prennent soin de lui, au travers de cette chaleur, il va se construire sereinement. Il se créera des armes pour grandir en confiance. Pourquoi voulons-nous toujours aller trop vite? Pourquoi ne pas conseiller aux parents de prendre le temps de bisouiller, cajoler, se précipiter vers leur bébé quand ils le souhaitent? Un bébé ne peut pas être trop gâté. Il ne peut pas être « pourri » d’amour. Un bébé en a BESOIN pour se développer.

Le temps fera son oeuvre. Petit à petit la distance physique se mettra en place de manière naturelle. L’enfant grandira. Se mettra à marcher. Sera confié à des professionnels. Ira à l’école. Alors pourquoi demander à tous prix aux parents de ne pas se laisser aller à écouter leurs sentiments envers leur bébé?

Je suis désolée mais je ne perçois pas le sens de cette injonction bien trop présente à mes yeux dans notre société. Que les bébés soient lovés tout contre leurs mamans. Qu’elles puissent les consoler à chacun de leurs pleurs. Qu’elles soient libres de les porter en permanence si elles le souhaitent !

Un bébé et son parent, c’est un schéma unique. Chaque famille est différente. Le seul point commun qu’on retrouve d’une famille à une autre: c’est l’amour. L’amour que l’enfant porte à ses parents dès sa vie utérine. Et réciproquement, l’amour des parents pour leur enfant qui n’a pas d’égal ! C’est ce qu’on appelle l’attachement. C’est la fontaine de la vie. Son berceau. Sans cette faculté incroyable qu’à l’Homme à s’attacher à ses parents, nous ne peuplerions plus cette Terre. 

Alors moi je ne vous dis qu’une chose : Aimer vos bébés. De votre façon. A votre manière. Avec vos envies à vous. 

Vous ne pourrez jamais trop les gâter d’amour.

Et vous? Qu’en pensez vous? Peut-on gâter les bébés?

enfance joyeuse

gâter bébé

 

10 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Emilie

    J’adore le début de ton billet « pour ne pas qu’ il s’habitue » c’est tellement tout ce que l’on peut malheureusement entendre bien trop souvent à mon goût.
    Ma vision des choses : un nouveau-né perçoit le monde de manière très sensorielle. Plus on le porte, plus on le berce, plus on le masse, plus on lui parle, plus on l’aide à découvrir le monde de façon sécurisante.
    Je l’ai encore vérifié dernièrement avec la fille d’une amie qui venait d’accoucher. À 15 jours de vie Papa et Maman étaient épuisés par un bébé qui ne cessait de pleurer. Sans forcer personne je leur ai proposé d’essayer l’écharpe de portage sling.
    Miracle, révélation, résurrection 😇 instantanés, ce bébé avait juste besoin d’un contact sensoriel rapproché pour se sentir rassurée. Ce fût un déclic immédiat pour les parents qui ont repris confiance en leur capacité à répondre aux besoins de leur poupette. Au feeling, avec amour, sans se demander sans cesse si c’est trop ou pas assez.
    Ma copine m’a confié un mois plus tard que ce n’est qu’ à partir de ce jour-là qu’ elle s’est sentie Maman.

    • 2
      Enfance Joyeuse

      MERCI BEAUCOUP pour ce partage d’expérience !!! Je suis entièrement d’accord avec toi, le nouveau-né perçoit tout son environnement avec ses sens. Tes conseils ont été précieux pour cette maman et je pense que tu as été d’une aide fabuleuse pour chaque membre de cette toute jeune famille. Je retiendrai ta phrase pour expliquer ma vision des choses « au feeling, avec amour, sans se demander sans cesse si c’est trop ou pas assez ! » Parfait !
      Merci à toi !!

    • 8
      Enfance Joyeuse

      Je suis bien d’accord avec toi, on ne peut jamais trop les gâter d’amour !! Merci pour ton passage !! Et a bientôt 🙂

  2. 9
    queenofthetribu

    Hello ! Bon sujet, qui divise souvent 🙂 Alors pour être tout à fait honnête, pour mes 2 grandes filles, j’étais plutôt du genre à écouter les conseils qui me disaient de les laisser pleurer de plus en plus longtemps, pour qu’elles se rendorment, tout ça tout ça…. Avec le temps (ma vieillerie aussi lol) j’ai changé d’opinion complètement, et lorsque j’ai eu mes 2 garçons, bien plus tard, je n’ai cessé de les avoir avec moi, surtout le second qui a connu des soucis de santé dès la naissance. J’étais à l’affût du moindre sanglot ou hoquet, et finalement ils ne s’en sortent pas plus mal que leurs deux grandes soeurs 🙂

    • 10
      Enfance Joyeuse

      Merci pour ce partage d’expérience !
      Même si les choix différent d’un enfant à l’autre au sein d’une même fratrie, tant qu’il y a de l’amour, il y a de l’amour 😉 et ça !! Ca n’a pas de prix 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *