Faut-il faire croire au Père Noël ?

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui je vous retrouve pour une question que l’on me pose TRÈS souvent : doit-on faire croire au Père Noël à nos enfants ? C’est un sujet délicat et il me tenait à coeur d’en parler ici, avec vous. Alors, c’est parti ↓

Une histoire de choix.

Il y a, bien souvent, deux « clans » qui s’opposent vis-à-vis de cette question. Il y a ceux qui pensent que la magie et la féérie de Noël passent forcément par la croyance que le Père Noël apporte les cadeaux. Alors, ils adorent préparer les listes au Papa Noël et glisser discrètement les cadeaux sous le sapin.

Et puis… Et puis, il y a les autres ! Ceux qui pensent que la magie de Noël ne passe pas forcément par le Père Noël. Souvent, ils ne souhaitent pas faire croire au Père Noël à leurs enfants car ce n’est pas la vérité. Ainsi, ils expliquent que ce sont les proches qui offrent les cadeaux le jour J.

Finalement, il y a deux choix : soit on fait croire, soit non.

La grande question du mensonge quand on fait croire au Père Noël à ses enfants.

J’ai beaucoup entendu, lu et vu des personnes qui expliquaient qu’ils ne faisaient pas croire au Père Noël car ils ne souhaitaient pas mentir à leurs enfants. Je comprends l’intention et je la trouve louable.

Pourquoi ? Tout simplement car l’enfant croit ses parents. Il lui donne toute sa confiance, sans filtre. Et quand il apprend ou découvre la vérité, cela peut être très difficile à gérer pour lui. Certains adultes gardent cette « cicatrice » à vie.

Les parents qui font ce choix ne souhaitent pas que la crédulité de leurs enfants soient mises à mal. J’utilise ce terme car un enfant croit ses parents, qu’importe s’il s’agit ou non de la vérité. D’ailleurs, bien souvent, le Père Noël vient avec le chantage du « si tu n’es pas sage, tu n’auras pas de cadeaux ».

Mais finalement, je trouve que le terme de « mensonge » est fort. Tout comme je trouve que le fait de faire croire au Père Noël n’est pas « exploiter la crédulité de son enfant ». Comme toujours, tout dépend de la manière de le présenter, de le faire.

Et puis, si on part du principe que faire croire au Père Noël est un mensonge alors les parents qui le font sont… Des menteurs ? Je trouve ça très culpabilisant pour eux. Ce terme est fort à mes yeux…

Et si on se base sur les enfants, qu’en perçoivent-ils du Père Noël ?

Finalement, pour trouver une « réponse », il serait intéressant de se baser sur l’enfant, sur ses ressentis. Car finalement, c’est son affaire avant tout.

Il faut savoir qu’un enfant ne fait pas de distinction entre le réel et l’imaginaire. C’est d’ailleurs pour cela que dans la pédagogie Montessori, on limite au maximum l’accès à l’imaginaire (dans le sens où on évite, par exemple, les livres où les héros sont des girafes plutôt que des humains ou encore quand on positionne des tableaux illustrant des choses réelles plutôt que de créatures imaginaires).

Concrètement, les enfants croient au Père Noël, ils ne l’imaginent pas.

Au delà de cela, il se peut que les enfants en aient peur. Je pense notamment à ceux qui sont effrayés par son allure imposante et sa barbe. Rappelons nous que chaque âge a sa peur et qu’une expérience traumatisante pour un enfant ne l’est pas forcément à nos yeux. Par exemple, devoir s’assoir contre son gré sur les genoux du Père Noël au centre commercial… De plus, certains enfants le redoutent car il est associé à la peur de devoir lui donner la tétine, ou d’enlever la couche ou toutes autres ‘menaces’ associées à sa venue prochaine.

Bref, avant un certain âge, il ne semblerait pas qu’il y ait de grands bénéfices pour le tout-petit. Dans ce sens, il n’est pas nécessaire de « casser la magie de Noël ». On peut très bien lui parler du Père Noël et lire des histoires à son sujet tout en précisant qu’il n’existe pas mais que son histoire si.

Mais finalement, un entre-deux existe t’il ?

Je n’aime pas trop avoir une idée arrêtée sur un sujet. Je ne pense pas que les parents qui font croire au Père Noël sont « de mauvais parents » ou que les enfants qui y ont cru seront « traumatisés ». J’ai moi-même cru au Père Noël enfant et j’en garde de très bons souvenirs.

Je trouve important de questionner les traditions d’un point de vue de l’intérêt qu’elles apportent aux enfants. Cependant, je pense qu’on peut trouver un entre-deux. Un entre-deux sans être un « menteur » ou sans forcément annihiler toute croyance du Père Noël.

Et si on laissait aux enfants le droit de choisir ? On peut décider de lui en parler, de lui lire des livres où le père Noël apparait, de lui offrir des cadeaux et de lui laisser l’opportunité de choisir s’il souhaite ou non y croire. Et s’il nous demande si le Père Noël existe, on peut simplement lui demander : « et toi ? Tu y crois ? » ou juste « Il existe pour ceux qui y croient ». Mais bon, c’est un débat philosophique et certainement sans fin…

La fête de Noël : un tout.

Au delà du Père Noël à proprement parler, il y a de grandes chances que vous fêtiez Noël même si vous n’êtes pas chrétien. Au delà du côté religieux, Noël c’est un cumul de plaisirs : mettre le sapin, les guirlandes, regarder les illuminations, ouvrir ses cadeaux, et surtout : se rassembler en famille.

Est-ce vraiment nécessaire de donner autant d’importance au Père Noël ? Doit-il, à lui tout seul, être au coeur de toute l’attention durant cette période de fête ? Il y a tellement d’éléments qui entrent en compte dans la féérie de Noël…

Pour conclure, je dirai que décider ou non de faire croire au Père Noël est un choix qui vous revient. Je pense qu’il n’est pas nécessaire de mener un combat et de se juger les uns, les autres à ce propos. Il n’y a pas « les menteurs » et les autres. Il y a seulement des parents qui font, avec leurs valeurs et leurs envies, de cette fête de Noël un moment de magie et de féérie.

Et vous ? Qu’avez vous décidé ? Est ce que vous dites que le Père Noël existe ou non ? Ou bien, attendez-vous que ce soit votre enfant qui décide s’il veut ou non y croire ?

enfance joyeuse blog parents futurs parents
Faut-il faire croire au Père Noël ? Oui ? Non ?

  1. 1
    Nanakie

    Dans notre maison, nous ne dirons pas que le Père-Noel apporte des cadeaux. Nous dirons que nous achetons ensemble des cadeaux à nos proches, parce que Noël est une fête où l’on offre un présent aux personnes qui comptent pour nous et passer un bon moment avec eux. Aussi pour qu’elle se rende compte (pas cette année, hein, elle a à peine 2ans et demi) que ce sont ses proches qui ont pensé à elle en lui offrant ces cadeaux. Et que le bonheur des uns et des autres est le vrai cadeau de ces fêtes 🙂 !

    Pour nous le Père-Noël est un personnage fictif, présent dans les histoires, comme les fées, les princes et princesses, T’choupi et Harry Potter (bon, on est d’accord que pour ce dernier, il persiste un doute quand à son existence, non ? 😉 )

    J’ai personnellement un souvenir amer de la « révélation », où j’avais reproché à mes parents de me mentir et que je ne leur ferai plus jamais confiance (euh bon heureusement, la confiance a été restaurée !!!). Mon mari est farouchement contre aussi, il assimile cette légende à un mensonge et ne veut pas que « la société nous oblige » à faire ce mensonge à notre fille.
    Bref, on est sur la même longueur d’ondes !

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Merci infiniment pour ce partage !
      Je trouve ça super que vous soyez tous les deux sur la même longueur d’ondes car je pense, qu’à l’inverse, ça doit être très difficile à gérer en période de fêtes!
      La manière dont vous amenez le père Noël, en lui donnant une place de personnage fictif, tout en précisant la provenance des cadeaux… Ça résonne tout particulièrement en moi. Car comme toi, je pense que Noël c’est un tout (et tout le mérite ne revient pas au Père Noël). Je pense aussi que c’est une fête familiale et que cet aspect doit être mis en avant… Tout comme je comprends que vous ayez envie de restaurer la « vérité ».
      Bref, à mes yeux, votre manière d’amener la question c’est un « compromis ». Et il me parle beaucoup. !
      Merci encore !
      PS / Pour Harry Potter, j’ai, moi aussi, un doute 😉

  2. 3
    Docteur Mamangue

    Je n’ai pas l’impression de lui avoir dit explicitement mais Goyave sait que le père noël n’existe pas pour de vrai, au même titre que les fées ou les loups garous. Elle lit des livres où il est présent. C’est un personnage parmi d’autres.
    Je veux lui transmettre la magie de cette période mais aussi la valeur de choses donc croire qu’un vieux bonhomme apporterait tout ce qu’on a envie me gêne un peu. Je préfère qu’elle sache que sa famille pense à elle et souhaite lui faire plaisir. Et cela permet de l’associer aux cadeaux pour les autres.

    • 4
      Enfance Joyeuse

      Merci beaucoup pour ce témoignage !
      Je comprends tout à fait ta démarche et l’envie qu’elle sache que derrière les cadeaux, il y a le désir de quelqu’un qu’on aime de nous faire plaisir.
      Car oui, la magie de Noël passe par tellement d’éléments différents 😉
      A bientôt et merci encore !

  3. 5
    Lily.Mimolette

    Merci pour cet article, c’est un sujet qui me parle beaucoup. Pour ma part je n’ai jamais cru au Père Noël (mes parents ne le souhaitant pas), aussi je n’ai jamais été très à l’aise avec le concept et mon premier choix aurait été de ne pas faire croire mes enfants. Mais Noël étant une fête familiale, il est difficile de ne pas tenir compte de l’entourage et de leurs pratiques. Alors on s’est sentis obligés de « s’aligner » mais on fait le minimum. Et il y a un aspect que je trouve un peu frustrant, c’est que les cadeaux qu’on a soigneusement choisis pour les enfants sont estampillés « Père Noël » et qu’on a même pas le plaisir des remerciements… Enfin bref, vaste sujet ! 🙂

    • 6
      Enfance Joyeuse

      Un vaste sujet : je suis d’accord !
      C’est vrai que je n’en ai pas parlé mais au delà du choix parental, il y a bien toute la société qui participe à la question de faire croire ou non au Père Noël…
      Et puis, je comprends ta « frustration » de ne pas pouvoir expliquer réellement que les cadeaux sont choisis avec amour, par des gens qui nous aiment etc… Cela dit, vous pourrez le leur expliquer quand vos enfants grandiront et commenceront à se questionner d’eux-mêmes 😉
      Merci beaucoup pour ce partage !

    • 8
      Enfance Joyeuse

      Je comprends tout à fait votre vision des choses !
      Le père Noël contribue, à mes yeux aussi, à rendre cette période féerique. Pour autant, lui seul n’a pas tout le mérite 😉
      Merci pour ce partage !

  4. 9
    Maman Chamboule Tout

    Personnellement je ne suis pas fan du père Noêl… mais je trouve aussi que si mon fils en a envie je n’ai pas le droit de lui voler ce plaisir. Du coup je coupe la poire en deux : je ne lui parle pas spécialement du bonhomme rouge, en revanche on lit des contes de Noel. Je laisse l’entourage lui en parler si ça leur chante à condition de ne pas user de chantage au Père Noël. Par contre, si un jour il me pose LA question je ne lui mentirais pas…

    • 10
      Enfance Joyeuse

      Merci beaucoup pour ce témoignage Amélie !
      Je comprends tout à fait ton point de vue et les valeurs que tu souhaites garder.
      Merci de partager cela avec nous !

  5. 11
    Marine

    Vaste débat en effet ! Petite, j’ai cru au Père Noël et je n’ai pas l’impression d’avoir été trahie car quand j’ai posé la question à ma mère, elle m’a dit la vérité. La religion étant très présente à la maison, le Père Noël n’a jamais été au centre de la fête. Ici, mon fils aîné a cru jusqu’en CE1, et quand il a commencé à poser des questions techniques, je lui ai dit la vérité, je ne me voyais pas continuer à lui mentir ! Il n’a pas pu s’empêcher de mettre son frère dans la confidence : en grande section, il était le seul à savoir. Le petit de 4 ans croit cette année, et ses frères se font un plaisir à entretenir le mystère. Je trouve que ça fait un peu partie de l’enfance, mais pour nous, Noël c’est surtout la naissance de Jésus.

    • 12
      Enfance Joyeuse

      Une fête religieuse : je comprends tout à fait votre vision de Noël.
      Je trouve ça beau à lire que tu ne te sois pas sentie trahie lorsque ta maman t’a annoncé la vérité tout simplement du fait qu’elle te l’a dit quand tu le lui as demandé.
      Merci pour ce partage ! Plus que quelques jours avant Noël… Alors bon calendriers de l’avent 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *