Fonder une famille dans les pays du Nord, quelle réalité ?

Bonjour à tous ! Je vous retrouve aujourd’hui pour un article auquel je réfléchis depuis plusieurs temps. Les pays du Nord (Norvège, Finlande, Suède, Islande…) sont réputés comme proposant un système avantageux pour les familles. Et du coup, j’ai eu envie de creuser un peu le sujet pour observer les avantages de ces pays en terme de grossesse, d’accompagnement lors de l’accouchement, d’allaitement, de la rémunération des différents congés… Bref, de la place des familles tout simplement ! Prêts ? C’est parti ! ↓

Comment ça se passe pour les familles dans les pays du Nord ?

La famille en Finlande.

La Finlande a la réputation, ici en France, d’être « en avance sur nous ». Qu’en est-il ?

Les accouchements se font majoritairement par voie basse. La péridurale est proposée (même si parfois critiquée). Le papa est le bienvenu en salle de naissance. D’ailleurs, il est accueilli tout le long du séjour à la maternité. Un lit double attend les jeunes parents pendant les trois jours (en moyenne) où ils resteront à l’hôpital après la naissance de leur bébé. Le père a un rôle tout aussi acteur auprès du nouveau-né.

À la naissance, les parents reçoivent la « box finlandaise » gratuitement. Il s’agit d’une boite en carton (qui sert souvent de premier lit pour le bébé) composée de 50 produits de qualité offerts par l’état. À l’intérieur, les parents découvrent des couches, biberons, bonnets, combinaisons de ski… D’ailleurs, pour l’anecdote, dans les parcs pour enfants, il est assez aisé de deviner l’âge des enfants à la couleur de leur combinaison de ski. Chaque année, les modèles changent mais restent toujours unisexes.

L’allaitement se pratique partout et sans couverture.

Les mamans finlandaises ont un congé maternité de 4 mois ainsi qu’un congé parental de 6 mois à partager avec le papa. Elles peuvent percevoir une rémunération d’au moins 60/70% de leur salaire. Généralement, les mamans prennent 3 ans de congé. Pour le papa, il touche une prestation avantageuse s’il prend un congé parental quand la maman repart travailler. Dans tous les cas, les employeurs doivent obligatoirement laisser la place de leur employé(e) si l’enfant de ce dernier a moins de 3 ans. De ce fait, pas de crainte de « perdre son poste » ou d’être muté ailleurs… Bref, de nombreuses choses sont pensées dans ce pays du Nord pour que les parents puissent rester au moins un an avec leur bébé.

Une fois confié, le bébé peut être accueilli dans des « paivakotis » municipaux ou privés (l’équivalent des crèches pour nous). La différence entre les deux est minime. Les établissements privés sont souvent spécifiés dans un aspect éducatif (la nature, le bilinguisme…) mais ne sont pour autant pas plus onéreux pour les parents.

Autre pays du Nord : l’Islande !

Là-bas, lors de l’accouchement, on ne propose pas la péridurale. Les femmes peuvent avoir recours à des moyens naturels pour gérer leur douleur (accupuncture, douche, bain, siège à bascule…).

Quand le bébé est là, on ne le baigne pas de suite. On préfère lui laisser son vernix (substance blanche protectrice dont le bébé nait enduit).

Les parents s’installent tous les deux pour quelques jours à la maternité. Ils ont, là encore, un lit double le temps de leur séjour.

En ce qui concerne le quotidien : les siestes du bébé se feront à l’air libre. Dehors. D’ailleurs, les nounous ont l’obligation de sortir au moins deux fois par jour les enfants. On les couvre bien avec de chaudes couvertures et on leur passe de la crème hydratante sur le visage.

75% des bébés sont allaités exclusivement jusqu’à leur 6 mois.

Pour ce qui est des congés, les parents ont chacun droit à 3 mois pour rester auprès du bébé. Ils sont rémunérés à environ 80% de leur salaire. Ils peuvent également se partager un congé parental de 29 semaines. Cependant si seul le papa ou seule la maman désire le prendre, cela est possible.

Pour ce qui est des problèmes de garde ponctuels et éventuels : il est couramment accepté de venir au travail avec son enfant. Sinon, il n’est pas rare de faire du télétravail pour le garder.

Le saint graal des pays du Nord : la Norvège !

Même si ces deux précédents pays ont de quoi nous faire rêver, la Norvège présente de nombreux autres avantages ! D’ailleurs, en 2015, elle a été élue meilleur pays au Monde pour être mère (d’après le rapport annuel sur la santé des mères dans le monde).

Pour ce qui est de la grossesse, seule une échographie est obligatoire (à 18 semaines environ). Il est cependant possible d’en réaliser plus si on le désire (souvent dans des cliniques privées à la demande de la future maman).

L’accouchement est souvent physiologique. On propose au mamans le bain ou des massages pour apaiser la douleur des contractions. Ensuite, les parents peuvent rester environ 3 jours à la maternité, ensemble.

L’allaitement y est souvent long. D’ailleurs, il y a très peu de choix concernant les laits en poudre dans les magasins.

Le congé maternité y est de 35 semaines (payé à 100%). Le congé paternité est de 14 semaines. Cela fait 49 semaines de congé rémunéré ! Si on fait un rapide calcul, on réalise que les parents sont rémunérés pendant 1 an. De ce fait, il est rare que les enfants soient confiés en crèche avant leur 12 mois.

Qu'en est il de la parentalité ailleurs dans les pays du nord ?

Bon, quand on jette un rapide coup d’oeil sur tous ces pays du Nord, on se dit qu’on a encore bien des moyens d’améliorer notre accompagnement français. Pour ne citer que quelques exemples : des parents tous deux accueillis en maternité, des accouchements les plus physiologiques possibles, des congés rémunérés bien plus longtemps… (Je pourrai continuer hein ;)).

J’ai trouvé la majorité de ces informations sur internet mais aussi dans ce livre que je vous recommande chaudement « Mamans du Monde« . À l’intérieur on découvre de nombreuses autres façons de vivre sa parentalité en fonction de l’endroit où on habite.

Et vous ? Comment vous représentiez vous la vie de famille dans ces pays du Nord ? Seriez-vous intéressée pour partir y vivre ?

enfance joyeuse blog parents futurs parents
Alors qu'on entend beaucoup parler des avantages de devenir parent dans les pays du Nord, qu'en est il réellement ? Quels avantages ont-ils ?

Certains liens de cet article sont affiliés. Cela ne vous rajoute aucun coût. En revanche, passer par eux me permet de toucher une petite commission me permettant de faire vivre le blog (frais divers liés à son entretien). Alors merci si vous passez par eux.

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Quelle sacrée aventure ça a dû être !
      L’eldorado des parents, tu l’as bien dit 😉
      Peut-être que petit à petit, nous pourrons nous inspirer de certains aspects de leur système pour essayer de l’adapter au notre ? 😉
      Merci pour ton message Julia,
      A bientôt !

  1. 3
    Workingmutti

    Je rêve du congé paternité hyper long moi ;). C’est cool d’encourager les accouchements physio, mais je trouve ça assez dommage de ne pas proposer la péridurale. Je ne suis pas sure que ça aide au bon vécu des accouchements si la maman a vécu cette douleur comme une souffrance.

    • 4
      Debobrico

      Oui tout à fait, je discutais avec un maman écossaise qui me disait « en France il faut se battre pour accoucher sans peri, en Ecosse il faut se battre pour l’avoir » dans les 2 cas, ce n’est pas normal. La liberté c’est le choix

      • 5
        Enfance Joyeuse

        Complètement d’accord avec toi Déborah ! Il me semble important que ce choix revienne à la maman, qu’importe le pays où elle habite ! 🙂
        Merci pour ton message !
        A bientôt !

    • 6
      Enfance Joyeuse

      Je rêve aussi d’un congé paternité très long !
      Pour ce qui est des accouchements, comme toi, je pense qu’il est important que les mamans aient le choix. Ainsi, chacune, en fonction de son ressenti, peut décider ou non de la prendre. 🙂
      Merci pour ton message !
      A bientôt!

    • 7
      Nanakie

      Je suppose que l’accompagnement à la douleur, et donner des outils pour la gérer, est super important dans la démarche de ne pas prendre la péridurale (ce qu’on ne nous propose quasiment pas en France ! Notre « préparation à la parentalité » est plutôt minable …).

    • 12
      Enfance Joyeuse

      Je comprends tout à fait le ressenti que tu as eu au moment de ta reprise…
      Peut-être que petit à petit, la France s’inspirera de leur politique 😉 ?
      Je te conseille ce livre, il est super intéressant. On découvre plein de pratiques en fonction des lieux d’habitation 🙂
      A bientôt !

  2. 13
    Allegretto

    C’est très intéressant de savoir tout ça ! Je ne connaissais vraiment pas tout dans le détail, je pensais qu’on s’en sortait pas trop mal en France mais tu as raison, il y a mieux. J’avais aussi vu le film « Même qu’on naît imbattable » sur l’éducation non violente en Suède. Ca fait réfléchir à nos méthodes éducatives !

    • 14
      Enfance Joyeuse

      Je ne le connais pas ce film mais tu me donnes envie de le voir 😉
      En effet, on a de quoi s’inspirer même si bien sur, je pense comme toi : on est bien lotis en France 😉
      A bientôt !
      Et merci pour ton message !

  3. 15
    Nanakie

    Wahou en effet ça fait rêver ! Le congé paternité long, c’est juste d’une telle logique ! En France on ne mise jamais sur l’avenir, on ne voit pas plus plus loin que le bout du nez (par « on » il faut comprendre : les politiques !)
    On nous parle souvent de la Suède aussi, je suppose qu’ils ont à peu près les mêmes conditions.

    • 16
      Enfance Joyeuse

      Oui c’est assez similaire. Finalement, les pays du Nord en général ont une politique autour de l’enfance et de la famille plus importante que la notre… Et notamment au niveau du congé paternité !
      Comme toi, je pense qu’on a encore une jolie marge d’améliorations en France.
      Et j’espère que ca changera quand on réalisera enfin que la société de demain se construit avec les bébés d’aujourd’hui 😉
      Merci pour ton message ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *