La morsure chez l’enfant… Que faire?

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vais parler d’un sujet tabou! La morsure! Si votre enfant mord, pas de panique ! Beaucoup d’enfants passent par cette phase là.. Mais pourquoi? Et surtout comment l’accompagner? Je vous explique tout ici !!! ⇓

(Cet article a été conçu pour l’accompagnement des très jeunes enfants : 12 mois – 4 ans). 

morsure enfant

  • Pourquoi mon enfant mord?

Alors, il n’y a pas une seule cause qui explique l’origine de la morsure. Je vais vous donner quelques pistes pouvant expliquer qu’un enfant se mette à mordre mais elles ne sont que des pistes de réflexion. Il faut observer votre enfant afin de déterminer ce qui génère cet acte. Mais je tiens à vous rassurer encore une fois. Si votre enfant mord, sachez que c’est certainement une phase de son développement. J’ai côtoyé beaucoup d’enfants en crèche qui traversaient cette phase de morsure. Gardez confiance en vous, vous allez trouver les solutions pour l’accompagner au mieux 🙂

Si votre enfant mord, peut-être a t’il mal aux dents? Parfois, les enfants mordent d’autres personnes pour se soulager du mal de dents. Si jamais vous avez un doute, proposez lui un anneau de dentition et invitez le à mordre cet objet. Car l’objet n’a pas mal mais l’humain oui… 😉
S’il s’avère que votre enfant a mal aux dents, je vous donne mes conseils pour le soulager dans cet article. 

Parfois, ce n’est pas ça. Il arrive que les enfants mordent car il s’agit d’une pulsion. On observe cette réaction notamment lorsque la morsure se produit lors d’un conflit par exemple. L’enfant veut absolument le jouet que tient un autre enfant ou il vous mord car il n’est pas d’accord avec ce que vous dites. Bref, il réagit donc avec cet acte que l’on juge (avec nos yeux d’adultes) de « violent ». Il mord. Il a tout simplement traversé une émotion trop compliquée à gérer pour lui et il va mordre pour extérioriser. La morsure est une pulsion. Je sais que la morsure nous renvoie quelque chose d’assez primitif. C’est un comportement presque animal. En tous cas c’est comme cela qu’on le voit en tant qu’adulte. Et c’est aussi pour ça que ça nous « révolte » tant. Mais pour l’enfant, il s’agit parfois uniquement d’un moyen d’expression. Il ne parle pas encore alors la morsure peut lui permettre de s’exprimer. A réfléchir 😉

Et enfin, parfois, la morsure est uniquement un moyen de découverte du monde. Quel enfant ne passe pas cette fameuse phase orale décrite par le grand Freud? Quel enfant ne met pas tous ses jouets en bouche? Il faut savoir qu’au début de leur découverte du monde, les enfants ont besoin de mettre les choses dans leur bouche. Du coup, découvrir Autrui, découvrir l’Autre, passe pour certains enfants par la bouche également. Et donc… ils mordent ! Mais, au final, ils utilisent juste le sens avec lequel ils sont très à l’aise et qui fait partie de leur quotidien : la bouche et le goût. 😉

  • Que faire s’il mord?

Si votre enfant mord pour se soulager les dents, il faut lui proposer des alternatives pour calmer sa douleur. Si vous sentez qu’il s’agit d’autre chose, voici comment l’aider:

  1. Ne pas étiqueter votre enfant.
    On ne s’en rend pas forcément compte mais lorsque l’enfant passe par cette phase de morsure, l’adulte s’inquiète beaucoup et à donc tendance à beaucoup en parler. On en parle autour de soi et on explique qu’il mord. Bref, votre enfant vous entend beaucoup dire : « il mord en ce moment ». Et donc: ce qu’il entend c’est que vous pensez ça de lui. Il est « un enfant mordeur ». Donc, comment réagit il? Il mord à nouveau pour se conformer à l’image que vous avez de lui. Le chat qui se mord la queue… (Joli jeu de mot je sais 😉 )
  2. Ne pas banaliser la morsure.
    Depuis qu’il est né, on dit à l’enfant qu’il est « à croquer », « qu’on va lui manger ses petits pieds » etc. Bref, la morsure fait partie de notre jargon. Les parents adorent le « grignoter ». Oui mais voilà! Comment lui expliquer ensuite qu’il ne peut pas mordre? Cette banalisation de la morsure vient se heurter aux mots qu’on pose sans cesse à l’enfant. Je vous invite donc à éviter de faire ces petits jeux de mots lorsque vous traversez cette période de morsure avec votre enfant.
  3. Ne pas mordre votre enfant en retour. Peut-être cette idée ne vous aura pas traversé l’esprit mais pour d’autres, ça parait logique de mordre l’enfant en retour « pour lui montrer ce que ça fait ». Et là, je tiens à vous mettre en garde. Certes l’enfant aura mal à cause de la morsure. Mais la seule chose qu’il sera en capacité d’analyser c’est que vous le mordez. Donc si vous le faites, il peut le faire en retour. Pourquoi vous et pas lui? Bref, cet acte n’aurait aucun intérêt pédagogique !
  4. Lui dire « non ». Les enfants ont beaucoup de mal à comprendre la négation et à l’intégrer. En gros, un enfant à qui ont dit : « ne fais pas ça » entendra plus ou moins « fais le ». Le « ne », le « pas » l’embrouillent. Pour être clair et faire comprendre son désaccord à l’enfant, je vous conseille de lui dire « non » au moment où il commence la morsure. Il intégrera que c’est cet acte là que vous ne tolérez pas. Utilisez également des phrases affirmatives comme « tu me fais mal ». Même si cette notion de douleur sur l’Autre ne parle pas forcément au jeune enfant, il en comprendra quelque chose. Je pense que c’est important de lui dire que son acte nous fait mal. Et enfin, certains utilisent le mot « interdit ». Là, il y a un peu deux écoles. A vous de voir si vous êtes à l’aise à l’employer ou non. L’essentiel est que après le « non », vous posiez des mots à votre enfant mais avec des phrases affirmatives de préférence.C’est à force de répéter que votre enfant intégrera que la morsure n’est pas tolérée. Enfin, qu’il ne doit pas mordre. Car là encore, l’enfant peut mordre puisqu’il le fait. En revanche, il ne doit pas le faire. Et c’est une nuance importante à saisir 😉 Et cette nuance peut vous aider plus tard également 😉 Vous savez, à la fameuse phase d’opposition où votre enfant vous regardera en rigolant quand vous lui direz « non ». Si vous lui dites « tu ne peux pas le faire », il se fera un malin plaisir de recommencer pour vous montrer que si, il sait le faire ;)… A cogiter !

Et vous? Avez-vous vécu cette phase avec vos enfants? Comment les accompagnez-vous? Partagez vos manières de faire dans les commentaires 🙂

enfance joyeuse

morsure enfant

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *