Mon enfant ne veut plus manger… Que faire?

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui je tenais à partager ce billet avec vous. Car oui, parfois, certains enfants se mettent à manger moins ou bien à choisir ce qu’ils veulent manger ou même à refuser la nourriture. Si cela vous arrive, je tenais à vous dire que c’est assez fréquent chez les enfants. Ils n’ont pas beaucoup de maitrise sur leur environnement. La seule chose qu’ils peuvent contrôler c’est en quelque sorte ce qui rentre dans leur bouche. Et puis, l’alimentation est un sujet important pour toutes les mamans du monde. Un enfant qui ne mange pas est souvent source d’angoisse. Je comprends tout à fait le stress que cela engendre. Je souhaite donc aujourd’hui vous apporter quelques conseils pour vous accompagner dans cette période pas évidente. C’est parti ! ⇓

enfant mange moins

Déjà, sachez qu’un enfant qui mange moins est un enfant qui s’exprime. Comme je vous l’ai expliqué en amont, la nourriture est l’un des seuls sujets que le jeune enfant est en capacité de maitriser. Afin de pouvoir l’accompagner dans ce qu’il vous signifie, il est important de comprendre pourquoi il réagit ainsi. Connaitre la cause de ce changement d’habitudes alimentaires pourra vous aider à le soutenir.

  • Bébé mange moins, problème purement technique?

S’il s’agit d’un bébé, il se peut que le problème soit uniquement lié à quelque chose de « technique ». Il est accueilli en crèche et les professionnelles ont chauffé son biberon? Votre bébé s’est peut-être tout simplement adapté à cette température et ne veut donc plus que du lait chaud.. J’ai déjà vu cela arriver. N’hésitez pas à vous questionner sur tout l’aspect technique qui aurait pu modifier les habitudes alimentaires du bébé. Un nouveau biberon, un nouveau débit de tétine ou bien la nature du lait choisi sont autant de raisons qui pourraient expliquer le refus de votre bébé de s’alimenter. 😉

  • Votre enfant fait un « retour en arrière ». Proposez lui des purées.

Parfois, les enfants ont besoin de « régresser » (et j’utilise ce terme avec de GROSSES pincettes) pour pouvoir faire de nouvelles acquisitions. Certains enfants qui sont en plein dans le développement moteur ou du langage  peuvent soudainement ne plus vouloir d’aliments en morceaux. Ils ont en quelque sorte besoin de revenir aux purées, comme lorsqu’ils étaient bébés, pour pouvoir se concentrer pleinement sur leurs nouvelles acquisitions. En refusant de manger le plat principal, votre enfant vous exprime peut-être le fait qu’il préférerait une purée voir un biberon. Répondre à sa demande va l’aider à acquérir d’autres facultés. Une fois que cette phase sera passée, il pourra à nouveau manger des morceaux. Faites lui confiance 😉

  • Votre enfant veut faire seul. Donnez lui de l’autonomie.

Certains enfants ont besoin d’être pleinement autonomes lors des repas. Lorsqu’ils grandissent, ils ont besoin de faire « comme vous ». Du coup, s’ils sont en chaise haute, qu’ils mangent tous seuls, avec seulement une cuillère et une purée: ils peuvent se mettre à arrêter de manger. Pour aider votre enfant dans son autonomie, vous pouvez essayer plusieurs choses. D’abord, proposez lui le même repas que vous. Il se sentira valorisé et reconnu. Il pourra ainsi faire « comme les adultes ». Vous pouvez également commencer à instaurer des temps de repas communs. Mangez tous ensemble autour d’une table et partager un moment convivial aidera certainement votre enfant dans son sentiment de reconnaissance et d’autonomie. Il devrait se remettre à manger. 😉

  • Un changement ou un bouleversement familial? Verbaliser à votre enfant.

Parfois, les enfants changent leur comportement alimentaire suite à une expérience qu’ils ont vécu. Certains bébés hospitalisés pour bronchiolite par exemple, peuvent avoir du mal à reprendre la même quantité de lait qu’auparavant. Cela peut arriver. S’il y a eu un événement dans votre famille comme une séparation ou l’arrivée imminente d’un petit frère ou d’une petite soeur, il se peut également que votre enfant réagisse en diminuant la quantité d’aliments ingérés. Souvent, les enfants, traduisent leurs angoisses ou colères via l’alimentation. Et puis cela vous angoisse à votre tour… Et vous êtes à nouveau centrés sur lui. Ce n’est pas forcément de manière consciente que l’enfant le fait. Il essaie juste parfois de s’exprimer comme il le peut. Si vous avez vécu un élément particulier dans votre famille, n’hésitez pas à l’expliquer à votre enfant. Même les très jeunes enfants ont une capacité de compréhension extraordinaire. Ils sont, qui plus est, de réelles « éponges » et sentent que quelque chose se trame même si vous ne lui en parlez pas. Je vous invite donc à verbaliser à votre enfant. A lui expliquer. Cela l’aidera beaucoup.

Voilà les principales causes et les moyens pour accompagner votre enfant lorsqu’il mange moins.

Je vous rappelle que chaque enfant est unique et que chaque situation l’est également. Si vous avez envie que je vous accompagne, n’hésitez pas à commenter cet article, je vous conseillerai avec plaisir. !

N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter du blog, vous recevrez un cadeau original 😉

Bonne journée !

Charlotte.

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    WorkingMutti

    Yoann est en plein dans cette phase. Samuel a 6 mois mais ce refus a commencé il y’a seulement un mois. Quand il a visité sa future école. Mais il a tellement de choses à acquérir avant l’école et il est tellement peu enclin à avancer dans les apprentissages que je pense que si on retourne aux purées, on est pas prêt de repasser aux morceaux. Il adore jouer au petit bébé. Ca même avant la naissance du petit dernier.

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Bonjour & merci de ce commentaire. J’imagine que ça ne doit pas être évident à gérer. Il doit y avoir beaucoup de chamboulements pour Yoann en ce moment entre l’arrivée imminente de l’école et de son petit frère. Ca fait beaucoup à gérer ! Il aime certainement rester dans le rôle « du bébé » car il a votre attention et toute la sécurité que cela apporte. En refusant de manger les morceaux, il cherche peut-être à « retarder » le temps. A rester un peu plus longtemps le bébé lui aussi. N’hésitez pas à le valoriser, à lui dire qu’il est grand et à quel point c’est chouette d’être grand justement. En le reconnaissant en tant qu’aîné, il pourrait s’investir dans ce rôle là… Et donc recommencer à manger des morceaux. Je ne connais pas Yoann mais de ce que tu me décris, j’ai l’impression que ça pourrait être lié. N’hésite pas à m’envoyer un mail si tu veux qu’on en discute 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *