Elise, 17 ans et bientôt maman. #

Aujourd’hui, je suis ravie de partager avec vous le portrait d’Elise.

Future maman, jugée trop jeune par certains, elle partage aujourd’hui haut et fort ses ressentis et les épreuves quotidiennes qu’elle traverse. Elle tient à défendre son histoire et ses choix.

Elise souhaite prouver à tout-un-chacun que même si les parents sont jeunes, ils ne sont pas forcément immatures et incapables de s’occuper de leur enfant. Ce témoignage est sincère et rempli d’amour. 

Elise a 17 ans.
Elise est jeune.
Elise est une femme.
Elise s’apprête à donner la vie.
Elise ne mérite pas d’être jugée.
Son enfant ne mérite pas les critiques.

J’espère que ce portrait vous touchera autant que moi. Merci Elise pour cet échange.

Elise portrait

Chère Elise, parle nous un peu de toi. 

Je m’appelle Elise, j’ai 17 ans et je passe actuellement mon CAP coiffure. Nous habitons avec mon copain, qui lui est boucher, depuis deux ans dans notre appartement situé dans le sud (près de Toulouse).
Je suis actuellement enceinte de sept mois tout juste.

Sachant que tu es enceinte et jeune à la fois, je me doute que tu dois essuyer pas mal de critiques… 

Beaucoup de personnes ont eu pas mal de jugements envers nous.
Pas mal de critiques et de méchanceté.
Cela a été très difficile au début. Faire face à ce genre de paroles
comme « Tu n’es qu’une gamine »; « ta vie sera gâchée à jamais » ;« c’est une décision immature » et bien sûr « tu as complètement gâché ta jeunesse » . La GRANDE phrase. Souvent entendue par les jeunes de mon âge.
Pour beaucoup, profiter de sa jeunesse c’est sortir tous les soirs, passer ses après-midi à faire les boutiques avec ses amis ou partir à l’étranger six mois! Alors, oui, si je pensais comme eux: j’aurais gâché ma jeunesse.
Mais pour moi, profiter de ma jeunesse c’est en m’épanouissant.
Et je m’épanouie encore plus en devenant maman.
Et je pense, que c’est ça qui compte le plus, être épanouie et heureuse non? 

Bien sûr ! Mais du coup, comment réagis-tu face au jugement des autres? 

Au début, je les écoutais et culpabilisais.
À présent, je n’écoute plus.
Nous avons pris notre décision et nous l’assumons.
Je n’ai plus peur de le montrer et d’affronter le regard des autres.

Qu’aimerais tu dire à toutes ces personnes qui doutent de ta capacité à être mère? 

Je pense qu’il n’y a pas d’âge pour être mère.
Certes, il ne faut pas abuser non plus.
Mais, chaque personne le ressent différemment.
C’est la société actuelle qui fait que l’on est montrés du doigt et jugés, ce qui ne l’était pas il y a quelques années.

J’imagine que ce n’est pas évident à gérer comme situation au quotidien… Quelles sont les personnes sur lesquelles tu peux t’appuyer? 

Mon chéri a toujours été derrière moi, qu’importe la décision.
Nos deux familles ont aussi été présentes: cela a été d’un grand soutien.
J’ai également une sage-femme qui m’a beaucoup aidé, et qui m’a mise rapidement en confiance.

J’imagine que tu dois avoir également une vraie force de caractère pour supporter le regard des autres. Quel serait ton atout d’être jeune et mère à la fois? 

Effectivement, j’ai un gros caractère.
Être maman jeune a toujours été quelque chose que je souhaitais.
Pour moi c’est un moyen de comprendre plus facilement mon enfant.
J’ai pu le voir avec ma maman qui m’a eu jeune également (à ses 20ans).

Au delà du fait que tu es jeune, tu n’en es pas moins une femme enceinte. Je souhaiterai donc mettre ton âge de côté afin de parler à la future maman uniquement. Est ce que tu as des craintes particulières liées à ta maternité?

Ce qui me fait le plus peur, c’est de ne pas avoir assez de force pour l’accouchement.
Ça paraît totalement bête, mais c’est vraiment quelque chose qui me fait cogiter.

Ce n’est pas bête! Beaucoup de mamans ont la même crainte que toi! Donner la vie est une vraie aventure ! Tu as de la chance de pouvoir être épaulée par ton compagnon. Comment participe t’il à ta grossesse? 

Il se montre très présent.
Il adore me mettre de l’huile sur le ventre, me masser, me faire des petits plats le soir quand je rentre du travail.
Il participe à sa façon, et c’est pour moi la meilleure.

Avez-vous déjà une idée du sexe de votre bébé? 

Un petit garçon!
Il s’appelle Nathéo.

Je finis toujours mes portraits avec un petit bond dans le temps. Alors, tu n’échappes pas à la règle ! Comment te vois-tu dans quelques années? 

Dans quelques années, d’ici 5/6 ans, j’espère que nous aurons trouvé une petit maison, avec un jardin, mais pas de second en vue.

Elise portrait

N’hésitez pas à commenter cet article pour échanger avec Elise.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous propose de vous inscrire à la newsletter afin de recevoir un petit cadeau !

Bon dimanche à tous !

4 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 3
    petitsruisseauxgrandesrivieres

    Beau portrait, je souhaite tout le meilleur à cette jeune famille. Elise a tout à fait raison, pour certains jeunes, profiter de sa jeunesse c’est se bourrer la gueule en boîte tous les week-ends et fumer des pétards (cela fait un peu vieille schnock, mais j’assume). On peut avoir 17 ans et se sentir prête pour être mère, trouver son bonheur ailleurs que dans les sorties. D’ailleurs les mères très jeunes sont souvent plus intuitives et se prennent moins la tête que les « vieilles », dixit une proche auxiliaire de puériculture en maternité. Et en plus, à 17 ou 20 ans, on se remet plus vite de la naissance et on encaisse mieux le manque de sommeil !

    • 4
      Enfance Joyeuse

      Merci pour ton commentaire !
      Je suis d’accord avec toi. Devenir mère est un choix personnel. Certaines se sentiront prêtes plus jeunes que d’autres. C’est une question de ressenti !
      Ton avis va vraiment toucher Elise qui a malheureusement essuyé de nombreuses critiques …
      Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *