Tout savoir sur les céréales infantiles !

Bonjour à tous. Aujourd’hui on va parler des céréales infantiles ! Certains parents en ajoutent au biberon de leur enfant, d’autres sont contre. Je vais essayer de vous dresser un état des lieux afin de vous permettre de faire votre choix. 😉 Prêts? C’est parti ↓

céréales infantiles

Qu’est ce que c’est?

Les céréales infantiles sont présentées sous forme de poudre. Elles se rajoutent au biberon de lait. Il faut savoir qu’elles ne sont pas indispensables pour le développement de l’enfant. Elles lui apportent cependant de la valeur énergétique. Il y en a aux goûts variés et adaptées en fonction de l’âge des enfants. Certaines sont pensées pour les enfants dès 4 mois (au moment où il peut débuter la diversification alimentaire). Leur composition est différente selon les marques. Pour les fabricants, les arguments de vente sont que ces céréales permettent de varier le goût du lait (vanille, chocolat etc) afin d’éveiller les saveurs connues par le bébé. Ils mettent également l’accent sur l’introduction progressive du gluten ou bien son absence totale (donc peu allergisante). L’argument phare est d’obtenir la satiété de l’enfant. En gros, réussir à faire patienter son enfant plus longtemps. Mais, qu’en est il? A quoi servent les céréales? Sont-elles indispensables ?

Pour ou contre?

Je ne vais pas répondre de manière tranchée à cette question. J’ai ma petite idée mais elle m’est propre. Je pense que chaque parent doit être libre de faire ses choix. Parfois, les céréales sont une solution à essayer afin d’apporter une réponse adaptée à son enfant. Je le rappelle, chaque enfant est unique. Ses besoins le sont également. Ainsi, si une maman juge que les céréales peuvent répondre aux besoins de bon bébé, et bien je pense qu’il faut qu’elle les essaie. L’essentiel étant que vous soyez en accord avec vous mêmes ainsi qu’avec les conseils de votre pédiatre. Je vous conseille de toujours le consulter avant d’introduire des céréales infantiles. Il connait individuellement votre enfant et aura des conseils adaptés à sa situation particulière. Maintenant, j’aimerai bien qu’on fasse un tour sur les avantages présentés des céréales ainsi que sur les aspects décriés.

  • Les céréales couvrent plus de besoins énergétiques?

Cet argument est souvent celui qui revient en premier. Certes, comme je vous l’expliquais plus haut, les céréales apportent de l’énergie aux enfants. Elles sont constituées d’amidon. Cela permet aux enfants d’avoir des apports qui se digèrent plus lentement, d’avoir donc une sensation de satiété plus longue que d’autres aliments qui leur permettent de « tenir » plus longtemps.  Elles me semblent donc adaptées pour certains enfants. En revanche je tiens à nuancer ce propos. Le lait est l’unique aliment nécessaire et indispensable au développement du bébé dans ses premiers mois de vie. Il couvre tous ses besoins en matière d’énergie jusqu’à ses 6 mois. Bien qu’il soit nécessaire de lui apporter d’autres aliments lorsqu’il grandit, cela peut très bien se faire au moment de la diversification alimentaire. L’utilisation de céréales n’est donc pas indispensable ou obligatoire. 

  • Les céréales permettent de Démarrer la diversification en douceur?

Les céréales sont composées différemment en fonction de l’âge des enfants auxquelles elles s’adressent. Si vous décidez d’en donner à votre bébé au moment de débuter la diversification alimentaire, préférez des céréales non sucrées et  non aromatisées. Celles-ci permettent d’épaissir le lait et donc de proposer une première approche plus « solide » de l’alimentation du tout-petit. Il existe des formules de céréales de fluides jusqu’à épaissies. L’essentiel à mon sens est de toujours y aller progressivement. Cela permet une transition en douceur pour l’enfant. Attention, les céréales ne sont pas (là encore) indispensables. Il est tout à fait possible de débuter la diversification alimentaire avec des purées.  Ou avec des morceaux si vous avez choisi la DME. Le principe présenté par les céréales sera le même.  Que vous choisissiez les céréales ou non, la diversification alimentaire de votre enfant pourra toujours se faire en douceur 😉

  • les céréales permettent de Faire dormir un jeune bébé plus longtemps?

Les céréales permettraient aux enfants de tenir plus longtemps la nuit car ils seraient plus « calés ». Cette idée est fausse pour les enfants de moins de 8 mois environ. Déjà, des études l’ont prouvé. Ensuite, les bébés de cet âge ne se réveillent pas uniquement par faim. Ils ont des cycles de sommeil qui ne leur permettent tout simplement pas de faire des nuits complètes. Ainsi, donner des céréales à un enfant de 5 mois pour qu’il dorme plus longtemps ne sera pas adapté à ses capacités physiologiques. Pour information, à cet âge là, l’enfant enchaine des cycles de sommeil légèrement plus longs qu’auparavant mais ce n’est que vers ses 8 mois environ que vous pourrez envisager de réelles nuits de sommeil. Les céréales n’interviennent donc pas dans son cycle de sommeil. Un bébé se réveille pour vous voir, vous sentir ou tout simplement car son cycle de sommeil est terminé. Il n’y a pas que la faim qui régit ce petit être 😉

  • les céréales évitent le RGO et les reflux? 

Les céréales permettent au lait d’être épaissi. Epaissir le biberon est l’une des recommandations faite pour les enfants qui ont des reflux. Cela permet de les limiter. En revanche, il y a plusieurs manières de penser l’épaississement de la nourriture de l’enfant. En fonction de son âge, la diversification alimentaire est un élément évident. D’autres conseils peuvent l’aider à limiter son reflux. Il n’est donc pas forcément nécessaire de passer par les céréales pour limiter le reflux. Ca peut cependant être une solution. Si vous souhaitez faire le test,  je vous conseille de consulter votre pédiatre en amont 😉

Voici donc un petit tout d’horizon sur ce que sont les céréales infantiles. Je tiens à finir en expliquant que tout est question de dosage. Comme bien souvent, je ne suis pas pour ou contre mais il faut penser leur utilisation. Si vous faites le choix d’en proposer à votre enfant, je tiens cependant à vous dire qu’il faut le faire de manière progressive. Le risque majeur est de vouloir « caler » son enfant et de ne plus respecter ses besoins. Ainsi, cela causerait un déséquilibre nutritionnel. Il est donc nécessaire de toujours prendre l’avis de son pédiatre et d’en donner à son enfant dans des doses mesurées et en suivant les recommandations de la marque choisie. Bref, il est nécessaire de toujours penser l’équilibre alimentaire de votre bébé.

J’espère que cet article vous aura apporté des réponses. Si vous souhaitez me faire partager votre vécu ou me poser des questions, on se retrouve dans les commentaires 😉

A bientot,

Charlotte.

4 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    maman chamboule tout

    Je ne m’étais jamais intéressée au sujet des céréales puisque bébé Lu ne boit que mon lait mais j’ai appris plein de choses grâce à toi. Comme je vise un sevrage naturel ça ne me servira surement pas personnellement mais je pourrais partager avec les copines 😉

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Merci beaucoup pour ce commentaire ! 😀
      J’espère qu’il pourra être utile à tes copines 😉
      A très bientôt !
      Charlotte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *