«Mon bébé de 9 mois se réveille dans la nuit pour manger!»

Bonjour tout le monde ! Je suis ravie de vous retrouver pour ce nouveau billet « question-réponse ». Aujourd’hui c’est Lucie, jeune maman de Cléa, 9 mois, qui m’a posé la question suivante : « Comment faire pour supprimer le biberon la nuit de ma fille? » . Je vais donc lui donner des conseils pour qu’elle puisse supprimer progressivement le biberon dans la nuit.

réveils bébé nuit

L’EBOOK SUR LE SOMMEIL EST EN LIGNE   !!! 

Pourquoi se réveille t’elle?

Pour commencer, à 9 mois, il est important de savoir que Cléa a la capacité physiologique de faire ses nuits. Je m’explique. Entre 6 et 12 mois, l’enfant est en capacité de dormir une nuit de 10 à 12 heures. En effet, ses cycles de sommeil sont plus longs et s’enchainent de manière à ce qu’il dorme une nuit avec (plus ou moins) 2 siestes en journée. Cependant, vous vous doutez que ce n’est pas aussi simple que ça ! A cette même période, où l’enfant peut physiologiquement faire ses nuits, il traverse la fameuse période d’angoisse de séparation ! Donc autant vous dire que les nuits sans réveils ne sont pas évidentes pour lui. Dormir c’est se séparer de vous et ce n’est pas évident. En plus de cela, il est possible que l’enfant se réveille pour boire. Sachez qu’à 9 mois l’enfant commence à être en capacité de s’en passer. Il se réveille plus par habitude que par faim. Depuis qu’il est né, ce biberon est essentiel pour lui. Déjà car il est un moment d’échange avec vous dans ses nuits mais aussi car avant, son ventre criait famine après quelques heures sans lait ! Bref, les nuits sont complexes à obtenir. Il y a plusieurs choses à mettre en place pour y arriver. Je vous explique tout dans mon futur ebook. Soyez patients 😉 Pour en revenir au biberon de la nuit, il y a plusieurs choses à essayer afin de l’éliminer progressivement 😉 

Comment supprimer en douceur ce biberon?

  • Adapter le repas du soir. 

Avec la diversification alimentaire, à 9 mois, Cléa est en capacité de manger un repas du soir qui devrait lui permettre de tenir jusqu’au lendemain matin. Privilégiez par exemple les féculents qui tiennent au corps avant la nuit. 😉 Ainsi, le repas est plus copieux et elle sera plus à même de patienter jusqu’au matin. 🙂 

  • Diminuer petit à petit les quantités de lait proposées dans la nuit. 

S’il s’agit uniquement d’une question d’habitude, et non de faim, diminuez chaque jour de quelques millilitres la quantité de lait proposé à votre fille. Ne passez  pas de 180 à 80 mL d’un coup. Mais chaque jour, réduisez de quelques millilitres. Ca sera une première transition en douceur 😉

  • Proposer de l’eau.

Proposer de l’eau à son enfant en substitut du biberon peut être une solution alternative. Essayez de proposer de l’eau à votre enfant si le fait de baisser la quantité de lait n’a pas suffi à limiter les réveils dans la nuit 😉

  • Changer l’habitude. 

Si vous avez tendance à vous lever la nuit pour donner le biberon, proposez au papa d’y aller à votre place. L’enfant sera donc rassuré et rassasié car quelqu’un sera venu le voir. En revanche, cette action détonne de ses habitudes acquises depuis sa naissance 🙂 

Concernant le biberon de la nuit, voici les principaux conseils que je pourrai donner à Lucie. Si ces solutions ne fonctionnent pas, c’est peut être que Cléa a encore besoin de vous pendant la nuit. La nuit est une longue période de séparation. Elle peut avoir encore besoin de voir vous sentir. Si tel est le cas,  il serait alors important de travailler cette séparation.  Pour cela, d’autres choses sont à penser comme les courtes séparations en journée, la verbalisation, l’investissement de la pièce de sommeil etc. Ce n’est qu’après avoir travaillé la question de la séparation que vous pourrez envisager de supprimer ce biberon durant la nuit 😉

Sachez que j’ai conscience de la difficulté que représente le manque de sommeil. C’est pourquoi j’ai écris l’ebook sur le sommeil. Vous, parents, êtes très fatigués. Ne perdez jamais espoir. Il y a toujours des solutions. « A chaque problème, sa solution » comme dirait le dicton ! A mon sens, il suffit d’analyser la situation, les causes de ses réveils et de proposer des réponses adaptées à son enfant. Vous allez y arriver !! 

Et vous? Des astuces particulières quand votre enfant se réveille dans la nuit pour manger?

enfance joyeuse

réveils bébé

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *