4 façons originales de proposer un atelier peinture.

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous proposer 4 façons originales de proposer un atelier peinture à votre enfant. On a souvent tendance à proposer aux enfants de s’assoir et de peindre sur une feuille blanche avec des pinceaux. Pourtant, il existe de nombreux moyens divers et variés pour lui proposer cette activité et ce, dès le plus jeune âge. Je vous donne quelques pistes maintenant ↓ 

astuces originales peinture enfant

La peinture, une activité si importante. 

L’atelier peinture fait partie des activités créatrices et manuelles. Il présente de nombreux avantages pour les enfants. Tout d’abord, il augmente l’estime de soi. En effet, cette activité permet à l’enfant de développer ses compétences créatrices et son expression. En peinture, on n’attend pas un rendu particulier. Il suffit de se faire plaisir. 

Peindre peut également être un support d’expression des émotions.  Elle permet, notamment aux jeunes enfants, d’exprimer ce qu’ils ressentent à l’intérieur et qu’ils ne sont pas encore en capacité de formuler à voix haute. 

La peinture favorise également la maturation du cerveau car elle permet de faire travailler le cerveau émotionnel. 

Elle aide également les enfants dans leurs acquisitions pré-scolaires. En effet, elle prépare à l’écriture car elle travaille la trace écrite. Elle permet également d’entrainer la coordination (oeil-main notamment) mais aussi la concentration. 

D’un point de vue général, la peinture permet aux enfants de solliciter leur développement psychomoteur. 

La posture de l’adulte pendant un atelier peinture. 

Lorsque je propose un atelier peinture aux enfants, je fais en sorte de me faire le plus petite possible. Je suis intimement persuadée qu’il s’agit là d’un moyen d’expression qu’ils doivent être libres d’utiliser comme ils le souhaitent. Ainsi, je prépare seulement le matériel en amont. Une fois en présence de l’enfant, je le lui propose et il est libre de s’en saisir comme il le souhaite. Je ne pose que très peu de règles. 

Plus j’avance dans ma pratique professionnelle, plus je me rends compte qu’on en attend beaucoup des enfants. Et tout le temps. On les invite (incite?) à faire et donner toujours plus. Pour moi, cet atelier c’est leur offrir un espace temps où seules leurs actions comptent. Ainsi, je ne donne pas de règles. Je favorise la liberté d’expression et de choix. 

De plus, en mettant l’atelier en place on instaure de fait déjà des règles. Il n’y aura que telle ou telle couleur. Ce sera sur tel ou tel support. Bref, on guide déjà, par nos choix, les actions de l’enfant. 

C’est pourquoi, j’essaie toujours de penser le plus de libertés possibles pour l’enfant. En somme : un véritable atelier d’expression, rien qu’à lui ! 

1ère astuce : la peinture propre pour le bébé. 

Même les plus jeunes enfants peuvent avoir accès à un atelier peinture. Alors bien évidemment, il faut penser la manière dont on le leur propose. 

L’atelier peinture propre, comme son nom l’indique, c’est proposer de la peinture au bébé sans que ce dernier ne puisse se salir avec (ou en manger). 

Il vous suffit d’avoir : 

  • De la peinture (oui, oui, oui). 
  • Une pochette plastique (de type de celles qu’on utilise dans les classeurs)
  • Une feuille blanche.
  • Du scotch. 

Vous n’aurez besoin que de ce matériel là. Il s’agit donc d’un atelier très économique !

Pour réaliser la peinture propre, il vous suffit de mettre des points de peinture sur la feuille blanche. Ensuite, vous glissez la feuille dans la pochette plastique en faisant attention de ne pas faire toucher la peinture avec la pochette. Quand la feuille blanche est entièrement glissée dans la feuille plastique, il ne vous reste plus qu’à refermer l’extrémité du plastique avec le scotch. Votre enfant pourra donc étaler les points de peinture avec ses mains, ses doigts. Sa peau ne sera pas en contact direct avec la peinture car protégée par le plastique. 

Pour les très jeunes enfants qui ne tiennent pas encore assis tous seuls, vous pouvez très bien leur proposer ce type d’activité en plaçant la feuille au sol. En se retournant sur le ventre, il pourra alors la découvrir. Petite astuce supplémentaire : dans ce cas là, n’hésitez pas à scotcher la feuille au sol de manière à ce qu’elle ne bouge pas quand votre enfant la touche. 

La peinture debout selon la méthode d’Arno Stern. 

Arno Stern a développé une pédagogie. Il parle « du jeu de peindre ». Son concept est développé dans ce qu’il appelle « le closlieu ». Il s’agit d’un espace fermé et non ouvert sur l’extérieur (pas de fenêtre). À l’intérieur, l’enfant (ou l’adulte) retrouve des feuilles blanches au mur et une palette de peinture centrale. L’enfant est libre d’installer la feuille à sa hauteur. Il a des pinceaux à disposition. Au centre de la pièce, se trouve une palette de peinture. Il y a beaucoup de couleurs variées. L’enfant est alors libre d’aller chercher la couleur qu’il souhaite pour ensuite retourner peindre sur sa feuille. 

Vous pouvez très bien vous inspirer du « closlieu » pour proposer un atelier peinture maison. Il vous suffit de pouvoir accrocher une feuille au mur (ou sur un support vertical) à la hauteur de votre enfant. Il peut avoir accès à différentes couleurs déjà proposées sur une palette avec de l’eau. Il me semble intéressant de proposer un choix important de couleurs à l’enfant. Il peut alors peindre ce qu’il souhaite, sur sa feuille. Une manière originale de revisiter l’atelier peinture classique sur table ! 

Peindre ensemble sur le même support.

Une autre idée, plus ludique cette fois, est d’utiliser une table comme support. Oui, oui, une table pour enfant. Il vous suffit alors de la retourner en posant au sol le dessus de la table. Vous vous retrouvez donc avec les quatre pieds de la table en l’air. Vous pouvez ensuite étirer du film alimentaire transparent de pieds en pieds.

Votre (ou vos) enfant peut alors peindre sur une « toile tendue transparente » (le film alimentaire). Il s’agit d’un support original qui fait également travailler la notion de transparence. Cet atelier peut être d’autant plus intéressant si vous avez plusieurs enfants. Ainsi, les oeuvres des uns se voient en transparence derrière le travail des autres. Une activité peu commune, qui demande certes de l’installation mais qui peut remporter un grand succès ! 

Quatrième astuce : la peinture au sol ! 

Cette fois-ci, il s’agit de proposer l’activité comme vous la connaissez en l’installant… au sol ! Il suffira donc d’installer la feuille au sol. Je vous conseille de la scotcher et si possible d’en avoir une très grande ou d’en coller plusieurs les unes aux autres. Ainsi, votre enfant aura un terrain d’expérimentation plus grand. 

Vous pouvez ensuite utiliser de la peinture comestible par exemple (pour les plus jeunes) et laisser votre enfant peindre avec ses mains, ses doigts, ou bien même ses pieds ! Vous pouvez également lui proposer des outils comme des petits rouleaux ou des pinceaux de tailles différentes. L’essentiel est de proposer un environnement stimulant que votre enfant utilisera à sa façon… Et il pourrait bien vous surprendre !! J’ai notamment pu observer des jeunes enfants peindre ensemble une fresque avec leurs coudes ! 

Voici donc 4 façons originales de proposer un temps de peinture à votre enfant !

Et vous ? Avez-vous déjà essayé ? Souhaitez-vous en tester quelques unes ? Venez partager votre avis avec moi dans les commentaires !! 

enfance joyeuse blog parents futurs parents
Découvrez 4 astuces originales pour proposer un atelier peinture à votre enfant.

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Oui, je suis sure que ça peut leur plaire l’idée de peindre sur un seul et même support 😉
      Merci pour ton retour,
      À bientôt,
      Charlotte.

    • 4
      Enfance Joyeuse

      C’est super original tous ces supports variés pour peindre différemment !!
      De beaux ateliers familiaux à venir alors 😉
      A bientôt,
      Merci pour ton commentaire,
      Charlotte.

  1. 5
    3 kleine grenouilles

    Le jeu de peindre d’après Arno Stern, c’est vraiment génial. Je suis allée à Mets ta blouse à Besançon et les deux grands ont adoré, moi aussi d’ailleurs. Un côté très poétique avec toutes ces nuances de couleurs et ces traces des peintures précédentes sur le mur.
    La peinture propre, c’est une bonne idée. C’est vrai que parfois je ne veux pas qu’ils fassent de la peinture à la maison quand je n’ai pas envie de devoir tout nettoyer ensuite. On va tester.

    • 6
      Enfance Joyeuse

      Oui je trouve aussi que ça a un coté très poétique. En tous cas, on reconnait bien souvent un espace d’Arno Stern avec les traces séchées de peinture, c’est tellement joli.
      Pour éviter le ménage et compagnie, la peinture propre c’est le bon compromis en effet 😉
      Merci pour ton passage par ici,
      A bientôt,
      Charlotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *