« Préparer mon ainée à l’arrivée du second bébé. »

Bonjour à tous 🙂 Je suis ravie de vous retrouver pour ce nouvel article « question-réponse ». Aujourd’hui c’est Louise qui me demandait quelques conseils pour accompagner sa fille (de deux ans) à l’arrivée imminente de sa petite soeur. L’arrivée d’un second bébé n’est pas toujours facile à expliquer à un enfant ! Je vous donne quelques astuces pratiques ici 😉

second bébé

Tout d’abord pour ceux qui se poseraient la question: mon enfant sait-il que j’attends un second bébé? La réponse ne peut pas être oui ou non. Déjà, cela dépend de son âge 😉 Pour répondre à la question, je vais prendre l’exemple de Louise dont sa fille a deux ans. Pour tous les parents d’enfants de moins de trois ans, je pense que l’enfant « ressent » quelque chose. A mon sens, si vous lui expliquez, avec des mots adaptés, il y a de forte chance qu’il comprenne que quelque chose va bientôt se produire au sein de la famille. L’arrivée d’un second bébé et ce que cela implique est surement une notion abstraite mais il en comprend quelque chose. De plus, je rappelle que les enfants sont de réelles éponges sensorielles. Ainsi, votre enfant est connecté à vos émotions et perçoit qu’un changement se profile à l’horizon. 😉

Comment l’accompagner à l’arrivée d’un second bébé?

  • Verbaliser à votre enfant l’arrivée du second bébé.

Je pense que c’est la clé pour préparer un jeune enfant à l’arrivée d’un second bébé dans la famille. L’enfant ne comprendra peut-être pas ce qu’implique cette arrivée mais il en ressentira quelque chose 😉 Comme pour vous, l’enfant aura plusieurs mois pour assimiler cette grande nouvelle. Je vous invite à lui expliquer avec des mots adaptés à son âge. Par exemple, expliquez lui que vous allez accueillir un second enfant mais aussi que lui, sera grand frère ou grande soeur. Ainsi, vous lui expliquez ce que cela implique pour lui. C’est parfois plus parlant pour l’enfant. Et puis bien sur, n’hésitez pas à lui dire tout votre amour. Mais pour ça, pas besoin de le lire sur un blog 😉

  • Utiliser des livres pour enfants. 

La littérature enfantine est un super moyen de préparer l’enfant à son nouveau rôle. Il y en a beaucoup à la vente dans les librairies. A vous de choisir ceux avec lesquelles vous serez le plus à l’aise. Je sais qu’il en existe qui explique le développement de l’enfant dans le ventre de sa maman. Ainsi, il vous sera plus facile d’expliquer à votre enfant que derrière votre ventre, il y a un autre enfant. 🙂 Ca peut l’aider à comprendre également pourquoi votre corps change 😉

  • donnez lui accès aux Jeux symboliques. 

Vers ses 18/24 mois, l’enfant commence à faire des jeux symboliques. Pour être plus concrète, se sont les jeux de « faire comme ». L’enfant joue à la poupée, à la dinette, au docteur, au garagiste etc. Ces jeux sont primordiaux dans le développement de l’enfant. Ils lui permettent d’explorer ses émotions, ses peurs, de se sentir tout puissant, fort, grand ou bien bébé. Bref, c’est lui écrit l’histoire, la joue et la met en scène 😉 Ces jeux tirés de son imagination peuvent l’aider dans cette phase de compréhension du changement qui va bientôt arriver dans sa vie. Ainsi, proposez l’accès à ces jeux là, peu importe le sexe de votre enfant, me parait être d’une grande aide pour l’accompagner 😉

  • Reconnaitre ses émotions. 

Les émotions de l’enfant vont peut être s’amplifier durant la grossesse. Il voudra peut être vérifier que votre amour reste immuable. Ou tout simplement décharger tous les sentiments qui l’assaillent. Je vous invite à reconnaitre ses émotions sans les juger. Ce n’est pas évident d’accepter de ne plus être enfant unique. Il ne sait pas encore très bien ce que ça va impliquer pour lui. Laissez lui l’opportunité de s’exprimer. Cela fait partie de son travail d’acceptation de l’arrivée du second enfant 🙂

  • Parlez lui de lui bébé. 

Vous pouvez, si vous le souhaitez, faire des petites rétrospectives de votre première grossesse. Vous pouvez par exemple lui montrer des albums de photos. Ainsi, votre enfant se verra lui-même bébé. Ca peut parfois faciliter sa compréhension des choses. Et puis ça sera un temps privilégié à partager en attendant le second enfant 🙂

  • Mettre en place des temps privilégiés.

Je pense que vous n’aurez pas besoin de moi pour penser à celui là mais je pense que c’est important de le dire 🙂 A l’arrivée du bébé, vous aurez forcément moins de temps pour votre premier enfant. C’est comme ça, c’est un fait, ça ne veut pas dire que vous l’aimerez moins. En revanche, vous pouvez profiter de votre grossesse pour partager des moments rien qu’à deux avec votre enfant. Si vous avez l’occasion de continuer à l’arrivée du second, ça serait super. Ces temps privilégiés seront vos moments qu’à vous.

  • IMPLIQUER  L’AINÉ DANS LES PRÉPARATIFS… 

Je pense qu’il peut être intéressant de donner une place à l’ainé dans les préparatifs pour accueillir le nouveau-né. Ainsi, vous pouvez lui demander son aide pour choisir les vêtements que vous mettrez dans le sac de maternité. Vous pouvez également lui demander de choisir un cadeau qu’il souhaite faire lui-même à son petit frère ou petite soeur. Ce sera « son » cadeau. Ca peut être très intéressant pour l’impliquer. Et surtout, pour le reconnaitre et le valoriser en tant qu’ainé 😉

  • … Et Impliquer vos proches. 

A l’arrivée d’un bébé, les amis ou la famille sont ravis de se précipiter pour admirer le nouveau né. Parfois, les ainés sont un peu mis à l’écart. Alors, certains diront qu’il a eu « son heure de gloire » à sa naissance. Certes. Je pense cependant que c’est très dur pour un enfant de comprendre un tel engouement envers un petit bébé alors qu’il avait toutes les attentions quelques heures auparavant. Comprendre les réactions des adultes à ce moment là est une élaboration assez complexe pour lui. Je pense donc qu’il est important de prévenir vos proches de la place que vous souhaitez donner à votre ainé. Il ne s’agit pas de le combler de cadeaux. Je pense cependant qu’il y a différentes manières de reconnaitre sa place à un enfant. Accueillir le bébé c’est super ! Mais accueillir également l’ainé est une super chose aussi 😉 Parfois, les proches l’oublient un peu… 🙂

  • Appeler le second bébé par son prénom.

Je pense qu’il est important d’appeler l’enfant dans votre ventre par son prénom lorsque vous vous adressez à l’ainé. (Si jamais vous avez déjà choisi un prénom et que vous désirez connaitre le sexe. Si ce n’est pas le cas, passez au conseil suivant 😉 ) Cela lui permettra de personnifier son petit frère ou sa petite soeur. Ce ne sera pas juste « un bébé ». Ca sera « Hugo » ou « Juliette ». Bref, il devient une personne à part entière dans les représentations de votre ainé 😉

  • Penser la séparation à la maternité. 

Vous savez déjà qu’à la maternité votre ainé ne pourra pas être toujours avec vous. Ainsi, préparez le à cette future séparation. Rappelez lui que vous reviendrez après. Dites lui où vous allez. Ce que vous allez y faire. N’hésitez pas à lui dire qu’il pourra venir vous voir ensuite. Afin de l’accompagner durant cette séparation, je vous conseille de le confier à des personnes proches de vous qui connaissent bien votre enfant. Afin de limiter les changements, pourquoi ne pas le confier chez vous? Cela éviterai un « déménagement » pour lui juste avant la naissance. 🙂

Et voilà ! Cet article est terminé ! J’espère qu’il aura répondu aux questions de Louise ! Accueillir un second bébé est une aventure magnifique ! En tant qu’adulte on sait ce que cela signifie mais les enfants ont besoin de nous pour intégrer ce qu’il va se passer 😉

Et vous comment avez vous fait pour préparer votre ainé? Des conseils à rajouter? On se retrouve en commentaires 😉

enfance joyeuse

second bébé

6 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Dinde De Toi

    Que de bons conseils ! Nous pensons à avoir un deuxième enfant (pas tout de suite quand même !) et c’est vrai que ce doit être un grand chamboulement pour l’aîné ! Tout d’un coup devoir partager ses parents, ses jouets, sa maison…

    • 2
      Enfance Joyeuse

      C’est une super nouvelle 😀
      Et oui je pense en effet que ce n’est pas toujours évident pour l’ainé… C’est pour ça que je trouvais intéressant d’en parler aujourd’hui ! Je pense que si l’enfant est préparé durant la grossesse, l’arrivée du second bébé se fera plus en douceur à ses yeux 🙂
      Merci pour ton commentaire. !
      A bientôt 🙂

  2. 3
    WorkingMutti

    J’aurai bien aimé avoir cet article pendant ma seconde grossesse tiens ;). C’est vrai que j’ai un peu galéré à l’époque. Ils savaient déjà ce que c’était d’avoir un frère étant donné qu’ils sont jumeaux, mais un tout petit ca peut être déroutant. Je ne leur ai pas vraiment parlé de ma première grossesse, mais j’aurai du avec le recul.

    Etant donné qu’on a récupéré les vêtements des grands, les faire participer en choisissant les vêtements qu’ils veulent donner au petit frère aurait été sympa aussi.

    • 4
      Enfance Joyeuse

      Merci pour ton commentaire 😉
      Ce n’est pas toujours évident c’est sur et l’idée que tu proposes est super intéressante 😉 Ca peut donner des idées à d’autres mamans 😉
      A bientôt;
      Charlotte.

  3. 5
    Virginie Neleditesapersonne

    C’est vraiment délicat… je n’avais qu’une trouille, celle de traumatiser et délaisser mon aîné… en le faisant parlant j’ai réussi à lui faire dire qu’il avait peur du bébé à venir. J’étais super émue et fière de lui d’avoir réussi à verbaliser ça… on en a parlé plusieurs fois et finalement il s’est apaisé naturellement et l’arrivée du petit frère s’est tres bien passée ! Parler avec lui, c’est la clé je pense !

    • 6
      Enfance Joyeuse

      Je suis bien d’accord avec toi ! Verbaliser ça a du l’aider à extérioriser ses craintes & tu as ainsi pu l’accompagner et le rassurer.
      Merci pour ton commentaire,
      Je suis sure qu’il va parler à d’autres mamans !
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *