Sonia, son accouchement à domicile non assisté. #

Bonjour à tous ! Comment allez vous ? Aujourd’hui, je suis ravie de vous partager le magnifique témoignage de Sonia. Enceinte de son quatrième enfant, elle a décidé, avec son mari, de faire un accouchement à domicile non assisté. « Non assisté » cela veut dire vivre un accouchement sans la présence d’une sage femme ou d’une quelconque médecin. Elle était seule avec son mari pour accueillir sa petite Miya. Le témoignage de Sonia, ce n’est pas juste un récit de naissance et le partage autour d’un choix. C’est aussi et surtout une formidable fenêtre pour observer la puissance des femmes. Vous êtes incroyables. Donner la vie est un tel trésor… ↓

Sonia, son accouchement à domicile sans assistance. #

Lorsque j’ai su que j’attendais mon quatrième bébé, très rapidement la question des conditions de la naissance s’est posée.

En effet, quand je suis arrivée à la maternité pour donner naissance à bébé 3, on ne m’a pas prise au sérieux lorsque j’ai annoncé que j’accouchais extrêmement vite et résultat, j’ai donné naissance à ma fille dans une salle d’examen très petite avec une équipe médicale en panique.

Alors, bébé 4, je n’aurai certainement pas le temps d’arriver et ma plus grande hantise était d’accoucher sur le trottoir!!!

Alors avec mon mari, on a lu, beaucoup, on en a parlé aussi beaucoup et puis on s’est rapidement mis d’accord pour dire que ce sera à la maison et rien que nous deux.

La nuit de la naissance de ma fille, une de mes filles a été malade toute la nuit, et n’a trouvé le sommeil que vers 5h.

J’essaie de retourner me coucher mais je ne trouve pas le sommeil et 10 minutes plus tard, la première contraction arrive.

Englobante, stimulante, annonciatrice d’une rencontre extraordinaire.

Je réveille mon mari, qui comprend de suite et installe un petit matelas prévu à cet effet et apporte des serviettes.

On ne parle pas vraiment, on sait ce que chacun doit faire et que cela va être rapide.

Une deuxième contraction est là et l’envie de pousser et de donner la vie suit, je suis à genoux, en appui sur le rebord du canapé et mon mari est prêt à accueillir notre fille.

« La tête est là, elle crache du liquide amniotique, tout va bien, tu peux y aller… ».

Je pousse une dernière fois et elle est là tout naturellement dans les bras de son papa. Il est 5h23…13 minutes!

Nous sommes heureux et fiers d’avoir réussis cela ensemble et en même temps tellement à notre place, chez nous ensemble pour vivre cette naissance.

Elle est là, vivante, hurlante de vie, elle s’appelle Miya…

On prend quelques minutes pour l’observer puis on appelle les pompiers pour faire la délivrance à Necker…

Plus l’on a d’enfants, plus le risque hémorragique est accrue, ils nous l’ont tellement dis mais ce serai à refaire, on prendrai plus le temps.

Nous sommes toutes empreintes de ce que l’on peut entendre, de nos médecins, de notre entourage, de la façon dont la télévision, le cinéma parle de la naissance, en douleur, allongée sur le dos, mais lorsqu’on arrive à lâcher prise, à se faire confiance et à replacer la naissance en physiologie et non en pathologie, on s’ouvre les portes d’expériences incroyables…

Bébé 5 est naît aussi à la maison mais papa n’a pas eu le temps d’arriver!

Je remercie beaucoup Sonia pour ce message. Les femmes ont un pouvoir certain. Celui de mettre leur bébé au monde. Il est temps que nous en prenions toutes conscience. Nous sommes dotées de compétences incroyables….

Il me tarde de lire vos commentaires ! Comment envisagez-vous votre futur accouchement ? Auriez-vous, vous aussi, souhaité vivre un accouchement non assisté ?

enfance joyeuse blog parents futurs parents
Sonia et son mari ont fait le choix de mettre leur quatrième enfant au monde, tous seuls. Accoucher sans assistance était leur choix. Sonia nous raconte.

    • 2
      Enfance Joyeuse

      Je suis totalement d’accord avec toi : ce récit fait rêver et nous rappelle à quel point nous sommes fortes ! <3
      A bientôt,
      Et merci pour ton message Amélie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *